Antitraité d
505 pages
Français

Antitraité d'harmonie

505 pages
Français

Description

L'Antitraité d'harmonie d'Eveline Andréani était épuisé depuis de nombreuses années. Publié en 1979, la démarche pédagogique qui le sous-tend reste à la pointe de ce qui se fait aujourd'hui et justifie pleinement cette nouvelle édition revue et augmentée. L'Antitraité est fondé sur l'étude des oeuvres du répertoire de Bach à Debussy, les différentes dimensions de l'écriture y sont explorées (forme, timbres, écriture mélodique, écriture instrumentale). L'harmonie traditionnelle et ses techniques y sont enseignées rigoureusement mais toujours en relation avec la réalité musicale des oeuvres.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 mai 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140149412
Langue Français
Poids de l'ouvrage 19 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Antitraité d’harmonie
Eveline Andréani Préface d’Olga Moll et JeanPaul Olive
Arts 8 - CompositionsCollection dirigée par Giordano Ferrari et Álvaro Oviedo L’art est une question de composition de relations, de création de rapports qui ouvrent à de nouvelles manières d'écouter, de voir, de sentir. En partant de la création musicale, la collectionArts 8 - Compositionsa comme vocation de promouvoir la réflexion sur des pratiques et des processus de e composition dans l’art du XX siècle et contemporain à travers la diffusion de travaux collectifs.
Dernières parutions
Jean-Paul OLIVE et Álvaro OVIEDO,Manières d’être du musical, 2020. GiordanoFERRARIetJoël HEUILLON (dir.),Orphée aujourd’hui. Lire, interpréter…,2019. Serge Le PÉRON (dir.),Le cinéma en mouvements depuis la Nouvelle Vague, 2019. Héloïse DEMOZ, Giordano FERRARI et Alejandro REYNA (dir.),L’espace « sensible » de la dramaturgie musicale,2018.
Eveline Andréani Antitraité d’harmonie Préface d’Olga Moll et Jean-Paul Olive
AUTRES PUBLICATIONS Avec BORNE, Michel (1996) :Les Don Juan ou La liaison dangereuse, Paris, Montréal, L'harmattan.
© L’Harmattan, 2020 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-19578-0 EAN : 9782343195780
Ce livre est dédié à Christian et Mariannick et à tous ceux des étudiants du département musique de Paris 8 – Vincennes qui l'ont alimenté depuis plusieurs années, par leurs questions, leur rigueur critique et leurs suggestions...
PRÉFACE À LA LA SECONDE ÉDITION
L'Antitraité d'harmonied’Éveline Andréani est épuisé depuis de nombreuses années. Publié en 1979, si certaines références bibliographiques sont datées, la démarche pédagogique qui le sous-tend reste, elle, à la pointe de ce qui se fait aujourd'hui. L'une des raisons, en est qu'il fut élaboré dans un contexte particulier. Le Centre universitaire expérimental de Vincennes où commence l'aventure, a été ouvert en janvier 1969, est devenu Université Paris 8 en 1970, puis Université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis en 1980. Université ouverte aux non-bacheliers, sans acquis préalables, tout était à enseigner à des adultes, jeunes et moins jeunes, souvent déjà salariés, avides, curieux, critiques. Éveline Andréani, en fondant le département de Musique avec Daniel Charles, s'est progressivement entourée d'une équipe qui a perpétué une philosophie d'ouverture aussi bien du point de vue de l'accueil des étudiants que des enseignements qui leur sont dispensés. Encore à ce jour, cette université accueille les grands débutants dans son département Musique, et les forme dans le cadre d'une année propédeutique leur permettant ensuite de suivre le cursus universitaire. La démarche pédagogique reste par conséquent au cœur des préoccupations des enseignants. Ce public spécifique auquel s'adressait Éveline Andréani explique que sonAntitraitépuisse intéresser aussi bien des étudiants (quelle que soit la structure d'apprentissage à laquelle ils appartiennent) que des autodidactes. Il peut être utilisé en complément d'ouvrages plus conventionnels. Il peut également être utile aux enseignants. Il constitue en particulier un réservoir d'idées pour des travaux de re-création qui permettent à l'apprenant d'exercer son imagination et de s'approprier les techniques présentées. Éveline Andréani opère pour ce qui concerne l'enseignement de l'harmonie la même évolution que celle qu'Odette Gartenlaub met en place à la même époque en faisant se transformer le « solfège » en Formation Musicale. L'ancrage dans le répertoire -- partir de la musique pour en découvrir le langage et les techniques - est au cœur de la démarche ; pour l'enseignement de l'écriture il s'agit également de se référer à l'histoire des formes et à la notion de style, ainsi que d'élargir l'enseignement, si ce n'est à la pratique de tous les paramètres de
7
l'écriture (forme, timbres, écriture mélodique, écriture instrumentale), du moins à leur analyse, pour en constater l'impact sur le matériau lui-même. S'il s'agit d'un manuel, c'est celui, pensé par une véritable er compositrice (1 Prix de Rome) qui enseignait également à ses étudiants les écritures du XXe siècle. Ce travail de réédition a nourri le projet de donner une suite à cet ouvrage : parce que cetAntitraiténe perd jamais de vue la situation de celui qui désire écrire aujourd’hui ; parce que la démarche pédagogique initiée par Éveline Andréani est encore celle de l'équipe actuelle d'enseignants. Cette suite devrait se consacrer aux répertoires du XXe siècle avec toute la diversité des techniques et langages que cela suppose. Cette réédition est revue et augmentée. Éveline Andréani, avant son décès, y avait travaillé jusqu'au chapitre VIII de la première partie. Son objectif était de supprimer la troisième partie consacrée à Debussy, pour étoffer les deux premières et les accompagner d'un cahier d'exercices. Pour cela parmi les œuvres de référence elle avait prévu notamment de remplacer laCantateBWV 142Uns ist ein Kind geborenpar laPassion selon Saint-Jean. Son projet n'ayant pu aboutir, nous avons pris le parti de conserver la troisième partie, et avons travaillé à partir des fichiers et des notes manuscrites qu'elle nous avait confiés. Nous avons tenté de nouer au mieux les deux versions en ayant toujours en perspective le lecteur, autodidacte. Par ailleurs nous avons corrigé un certain nombre d'erreurs contenues dans la première édition et opté pour une mise en page moins dense, plus analytique. Tous les exemples musicaux ont été numérisés. Nous remercions Anis Fariji pour sa participation à cet important travail. Nous remercions également Mariannick Dagois (l'une des dédicataires de l'ouvrage) et Lucile Eschapasse pour leur relecture attentive du tapuscrit.
Olga MOLL et Jean-Paul OLIVE Conseils de lecture : il est important de considérer cet ouvrage comme un manuel qu'il faut utiliser avec une certaine liberté conformément à l'esprit de l'enseignement d'Éveline Andréani. Certains exercices donnés en travaux pratiques peuvent être faits ultérieurement, car certaines notions sont approfondies dans les pages suivantes. Il faut donc ne pas hésiter à avancer puis à revenir en arrière (par exemple : le TP donné en fin de chapitre II sur le thème tonal pourrait être plus « facile » à faire après la lecture du chapitre III).
8
ABRÉVIATIONS COURANTES
AltoVa BassonFg ClarinetteCl ContrebasseCb Cor anglaisC.A. Formule centraleF.C. Glissement chromatiqueG.C. HautboisOb Main droitem.d. Main gauchem.g. MajeurMaj. Mesuremes. Mineurmin. t Mouvementmouv Neuvième de dominante9e de dom. t Renversementrenv Septième de dominante7e de dom. Tempstps TimbalesTp Violons (premiers ; seconds)V° I ; V° II VioloncelleVc Zone cadentielleZ.C.
Remarques : Le nom des notes est indiqué en italiques, sauf s'il est contenu dans une expression : tonalité (Do Maj.) ; mode (mode de ré sursol) ; nom d'instrument transpositeur (Cl en sib). Nous avons opté pour tonals comme pluriel de tonal. Le motarmatureconservé mais l'usage du terme est armure est aujourd'hui plus fréquent.
9