Cornemuses à miroirs du Limousin

Cornemuses à miroirs du Limousin

-

Livres
614 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cette étude pluridisciplinaire s'appuie sur un Corpus de 125 cornemuses retrouvées par l'auteur. Ces instruments, pour certains très anciens, sont caractérisés par leur décor symbolique en miroirs. L'auteur utilise l'iconographie et les sources manuscrites pour interpréter leur sens obscur, et retracer leur parcours historique depuis la Cour de France. Cette approche anthropologique s'appuie aussi sur les derniers joueurs de cet instrument en Limousin.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 octobre 2013
Nombre de lectures 115
EAN13 9782336327808
Langue Français
Signaler un abus
L’hypothèse présentée est celle d’une filiation avec
joueurs de cet instrument en Limousin, ainsi qu’une réflexion sur le rôle du
Chemins de la Mémoire
Eric Montbel Les cornemuses à miroirs du Limousin e e (XVII XX siècles)
Essai d’anthropologie musicale historique
Série Ethnomusicologie et Histoire
Les cornemuses à miroirs
du Limousin ee (XVII -XX siècles)
Essai d’anthropologie musicale historique
Chemins de la Mémoire Fondée par Alain Forest, cette collection est consacrée à la publication de travaux de recherche, essentiellement universitaires, dans le domaine de l’histoire en général. Relancée en 2011, elle se décline désormais par séries (chronologiques, thématiques en fonction d’approches disciplinaires spécifiques). Depuis 2013, cette collection centrée sur l’espace européen s’ouvre à d’autres aires géographiques. Derniers titres parus : DIDIERJEAN (Marie), Les engagés des plantations de Mayotte et des Comores 1845 – 1945,2013.RIZZO(Jean-Louis),Alexandre Millerand. Socialiste discuté, ministre contesté et président déchu 1859-1943,2013. MONATTE(Fernand),Rodrigue de Villandrando.L’oublié de l’histoire,2013. BUNARUNRAKSA(Simona Somsri),Monseigneur Jean-Baptiste Pallegoix. Ami du roi du Siam, Imprimeur et écrivain (1805-1862),2013. e PAVÉ (François),Le péril jaune à la fin duXIX siècle. ?,Fantasme ou réalité 2013. BERRIOT(François),Autour de Jean Moulin,Témoignages et documents inédits,2013. VIGNAL-SOULEYREAU(Marie-Catherine),Le trésor pillé du roi.Correspondance du cardinal de Richelieu (1634), Tome 1 et 2,2013.MARIN (Gabriel),Apprendre l’Histoire à l’école communiste. Mémoire et crise identitaire à travers les manuels scolaires roumains,2012. POINARD(Robert),L’aumônier militaire d’Ancien Régime.La vie du prêtre aux armées des guerres de religion à la Première République (1568-1795),2012.e LAGARDÈRE (Vincent),auLe Commerce fluvial à Mont-de-Marsan du XVII e XVIII siècle, 2012. ZEITOUN(Sabine),Histoire de l’O.S.E.,De la Russie tsariste à l’Occupation en France (1912-1944), L’Œuvre de Secours aux Enfants du légalisme à la résistance, 2012. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent.La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le sitewww.harmattan.fr
Eric MONTBEL
Les cornemuses à miroirs du Limousin
ee (XVII -XX siècles)
Essai d’anthropologie musicale historique
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01537-8 EAN : 9782343015378
Car il n’y a rien comme l’insensé pour produire de l’interprétation. Umberto ECO
INTRODUCTION
Les cornemuses à miroirs du Limousin ; le rapprochement de ces termes peut sembler insensé. Pour ma part j’espérais de cette proximité qu’elle donne les clefs de quelque mystère, ou qu’elle ouvre les portes sur différents voyages : une invitation à parcourir le temps de l’Histoire, à percevoir l’entre-deux du bruit et de la musicalité, à déchiffrer le sens du reet. Mais j’ai dû considérer chacun de ces mots dans son ambiguïté réversible, et j’y ai trouvé la mémoire musicale d’un lieu et d’une époque, les allégories dusoufe humaniste et l’image inversée d’une religion évanouie.
 En 1976 on m’offrit une étrange cornemuse, visiblement ancienne, décorée de miroirs, de chaînes, de bagues en os et en corne, habillée de velours : une beauté muette. Ce hasard allait déterminer ma rencontre avec les cornemuses à miroirs du Limousin, leschabretas, et mon investissement profond dans ce qui deviendrait une recherche, une invention, une création, à la fois mon loisir et mon métier, utopie et quête objective. Cet aller-retour permanent entre poésie, mystère et histoire, science, vérité historique, entre le subjectif et l’objectif, est à la base de toute ma démarche depuis cette date fondatrice, et alimente constamment le travail présenté ici.
Entre 1976 et 2013, ce sont 125 cornemuses à miroirs que j’ai pu découvrir, observer, analyser. Un corpus d’instruments anciens exceptionnel par le nombre et la diversité des styles, des époques, des dimensions. On s’interrogera sur ce fait étonnant : la durée de fabrication deschabretas depuis leur modèle initial, lesGrandes Cornemuses à miroirs, (près de deux siècles de facture ininterrompue sans doute), et la diversité des facteurs et des styles ; durée et diversité surprenantes comme le sont la délité à un type organologique et à une esthétique, et aussi l’évolution de leur sémantique.
9