Coupé-décalé

-

Livres
254 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Depuis son éclosion en 2003, le coupé-décalé n'a cessé de susciter débats et interrogations. Quel sens accorder à ce genre musical ? L'art étant le miroir de la société, ne peut-on pas voir dans le coupé-décalé un reflet de la crise socio-politique que traverse la Côte d'Ivoire depuis 2002 ? Aussi, à travers une dissection du coupé-décalé, l'auteur se livre, ici, à l'autopsie d'une Côte d'Ivoire... en crise.Š

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2013
Nombre de visites sur la page 26
EAN13 9782336322049
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Anicet Boka
COUPÉDÉCALÉ
Le sens d’un genre musical en Afrique
POINTS DE VUE
Coupé-décalé
Points de vue Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Denise BUCUMI-NKURUNZIZA,The power of hope. The First Lady of Burundi. My story,2013. Alexandra FOUILLOUX,Les enjeux de la crise dans le delta du Niger, 2013. Mosamete SEKOLA,Combat pour la résurrection du MNC, 2013. Romain Mensan SÉMÉNOU,:l’Afrique n’a pas dit son dernier mot l’inculturation,2013. Martial BISSOG,Chroniques pour l’émergence d’une Afrique rayonnante, 2013.Denise BUCUMI-NKURUNZIZA,La force d'espérer, L'itinéraire de la Première Dame du Burundi,2013. Joseph BITALA-BITEMO,Denis Sassou Nguesso. Stratégie politique et repères essentiels, 2013. Clarisse MERINDOL OUOBA,Je ne veux pas qu’on m’offre des faveurs dans une calebasse ! La discrimination positive au Burkina Faso, ou l’affirmation de la différence, 2013. Jean-David N’DA,La Côte d’Ivoire face aux médias colons et aux désillusions de la mondialisation, 2013.Cyrille MBIAGA,Cameroun, le temps des incertitudes. Espace de risque et dynamique de populations, 2012. Brice NZAMBA, De l’ethnie à l’État-nation. Pouvoirs tradi-tionnels et pouvoir politique au Congo-Brazzaville, 2012. Patrick EMERY BAKONG,La politique militaire africaine en France. Forces sociales et changements récents,2012. Simon-Florent MOUNYEMB-TENWO,Une belle page de l’histoire des Lôg Bakôp, Psychanalyse d’un peuple, 2012. Francis Michel MBADINGA,Ce que le Gabon doit savoir pour entrer dans sa destinée prophétique, 2012.Marcel YABILI,Le géant d’Afrique, le géant d’Asie. Histoire d’un combat méconnu, 2012. Victor Prudent TOPANOU,Boni Yayi ou le grand malentendu. Le quatrième président du renouveau démocratique béninois, 2012.
Anicet Boka
Coupé-décalé
Le sens d’un genre musical en Afrique
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-30097-9 EAN : 9782336300979
À Françoise À Kouman À Inès « Jamais la Côte d’Ivoire n’aura été aussi proche du gouffre, et jamais la scène locale n’aura été aussi vivante, aussi forte, depuis l’explosion du coupé-décalé. Comme si cette incroyable fourmilière d’artistes servait d’anticorps à l’angoisse d’une société».J.-M. DENIS, « Ça décale fort ! », inAfrique Magazine, Paris, octobre 2005.
AVERTISSEMENT Des noms, des mots issus des langues africaines, voire des mots français ou anglais, apparaissent sous différentes orthographes. Nous avons conservé une orthographe commune afin de les harmoniser dans notre travail.Asalfo(A’Salfo, Assalfo)Atalakou(atalaku)Boro Sanguy(Gboro Sangui, Boro Sangui, Bôrô Sangui)Coupé-décalé(couper-décaler)Djo Papy(Jo Papi, Joe Papi)Jet-set(Jet Set, Jet set, jet-set)Le Molare(Molar, Molaré)Sagacité(Saga Cité)Sebene(seben)Solo Béton(Solo Beton)Tata Keni(Tata Kheny, Tata Keny)Tévécinq(TV5)
7
EN TEMPS DE GUERRE… COUPER ET DÉCALER ! Le 22 octobre 2006, la Côte-d’Ivoire est inconsolable. Elle porte à sa dernière demeure Douk Saga, décédé d’une longue maladie. Stéphane AmidouDoukouré, alias Douk Saga, a propulsé le coupé-décalé, courant musical qui électrise la Côte-d’Ivoire, l’Afrique ainsi que les diasporas africaines dans le monde. Depuis l’annonce de sa mort, à la clinique Souka au Burkina, le 12 octobre, Douk Saga a tenu en haleine toute la Côte-d’Ivoire et la presse s’en est fait largement l’écho. Jour après jour sont détaillées les cérémonies de ses funérailles qui ont pris des allures nationales. Ses amis, ses proches de la jet-set, sa famille (mère et tante), sa femme… tous ont eu droit à des interviews et à des articles divers. Des anonymes et des autorités politiques ont, eux aussi, eu droit à la parole pour lui rendre hommage ou apporter leurs témoignages. Pour DJ Luciano, président de l’Association des disc-jockeys de Côte-d’Ivoire, Douk Saga « a envoyé le coupé-décalé qui a propulsé véritablement la musique ivoirienne sur les scènes internationales. Au-delà de ce concept, il reste un monument de la nouvelle génération de 1 jeunes. Il est mort trop tôt, mais il a marqué son temps et sa vie. » Bailly Spinto, ancienne gloire de la musique ivoirienne, pour sa part, pense tout simplement que « Douk Saga n’a pas vécu inutilement. Il a ajouté quelque chose à l’humanité. Il a fait connaître la musique 2 ivoirienne à travers le monde entier. » Quant à Gadji Celi, président de l’Union des artistes de Côte-d’Ivoire, il estime que « Douk Saga mérite un hommage digne du nom, vu son talent et son esprit de créativité. La 3 Côte-d’Ivoire a perdu un artiste de taille. » Aussi, au plan international, d’autres voix se sont-elles jointes à ce concert de témoignages, telles celles de Claudy Siar et Robert Brazza, animateurs de radio bien connus de la scène afro de Paris. Pour Claudy Siar, « Douk Saga restera un mystère. Car voilà quelqu’un qui au départ n’appartient pas au monde de la musique et donne un esprit et une image à un mouvement musical. En quelques mois, il en fait l’un des 1 « Le S. ARALAMON, », incorps de Douk Saga est arrivé hier Le Matin d’Abidjan, Abidjan, 16/10/2006.2  Propos recueillis par D.D. dans « Doukouré Amidou Stéphane “Douk Saga” », inLe Front, Abidjan, 14/10/2006. 3  D.D., « Doukouré Amidou Stéphane “Douk Saga” », déjà cité.
9