L'enseignement des danses du monde et des danses traditionnelles

-

Français
240 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les danses du monde et les danses traditionnelles ne disposent pas d'un cadre législatif qui réglemente leur enseignement. Pourtant, ces danses sont massivement pratiquées en France dans un espace social qui mêle tradition, revivalisme et créativité. Dans quels cadres se déroulent les cours ? Quels sont les profils des professeurs ? Comment appréhendent-ils la question des risques liés à la pratique chorégraphique ? Comment se positionnent-ils par rapport à l'idée d'une réglementation de leur danse ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2013
Nombre de lectures 72
EAN13 9782296532908
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Contrairement aux danses classique, jazz et contemporaine, les danses du monde et les danses traditionnelles ne disposent pas d’un cadre législatif qui réglemente leur enseignement. Pourtant, ces danses sont massivement pratiquées en France dans un espace social qui mêle tradition, revivalisme et créativité. Se pose alors la question de savoir dans quels cadres et dans quelles conditions se déroulent les cours ? Quels sont les proIls et les parcours des professeurs ? Quelle est leur aspiration à se professionnaliser ? Comment appréhendent-ils la question des risques liés à la pratique chorégraphique ? Comment se positionnent-ils par rapport à l’idée d’une réglementation de leur danse ? En dressant un état des lieux inédit des cours de ces danses en France, ce livre apporte un certain nombre de réponses à ces ques-tions. Mais cette vaste enquête aborde aussi les dimensions sociales, territoriales et culturelles que pose la question de la transmission à ces différents milieux de danse. En mêlant l’approche quantitative du sociologue et l’approche qualitative de l’anthropologue, cette recherche interroge également les enjeux symboliques et institution-nels qui pèsent sur ces univers chorégraphiques en donnant au lecteur des éléments de compréhension des formes et des référencements des danses au prisme de l’enseignement.
Christophe Apprillest sociologue, docteur de l’EHESS et chercheur asso-cié au Centre Norbert Elias (EHESS-CNRS). Aurélien Djakouaneest sociologue, docteur de l’EHESS et chercheur post-doctorant au CEPEL (CNRS-Montpellier 1). Maud Nicolas-Danielest anthropologue, docteur de l’université d’Aix-en-Provence et chercheure indépendante.
Collection « Logiques Sociales » dirigée par Bruno Péquignot
En couverture :Neha 1© Ernest Duffoo 23ISBN: 978-2-336-29292-2
Christophe Apprill, Aurélien Djakouane et Maud Nicolas-Daniel
L’ENSEIGNEMENT DES DANSES DU MONDE ET DES DANSES TRADITIONNELLES
Série Études culturelles L O G I Q U E S S O C I A L E S
L’ENSEIGNEMENT DES DANSES DU MONDE ET DES DANSES TRADITIONNELLES
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29292-2 EAN : 9782336292922
Christophe Apprill, Aurélien Djakouane et Maud Nicolas-Daniel L’ENSEIGNEMENT DES DANSES DU MONDE ET DES DANSES TRADITIONNELLES
Collection Logiques Sociales Série : Études Culturelles Dirigée par Bruno Péquignot Le champ des pratiques culturelles est devenu un enjeu essentiel de la vie sociale. Depuis de nombreuses années se sont développées des recherches importantes sur les agents sociaux et les institutions, comme sur les politiques qui définissent ce champ. Le monde anglo-saxon utilise pour les désigner l’expressioncultural studies. Cette série publie des recherches et des études réalisées par des praticiens comme par des chercheurs dans l’esprit général de la collection. Déjà parus : Christiana CONSTANTOPOULOU,Barbaries contemporaines, 2012. Barbara LEBRUN (éd.), Chanson et performance. Mise en scène du corps dans la chanson française et francophone, 2012.Isabelle PAPIEAU,Du culte du héros à la peoplemania, 2012. Frédéric GIMELLO-MESPLOMB,L’invention d’un genre : le cinéma fantastique français, 2012. Frédéric GIMELLO-MESPLOMB,Les cinéastes français à l’épreuve du genre fantastique, 2012. Raphaële VANÇON,Musicien amateur ou professionnel ? La construction identitaire musicienne, 2011. Yves RAIBAUD,Géographie socioculturelle, 2011. Françoise CARECCHIO,La culture des jeux. Une poétique enfantine, 2010. Steve GADET,La Culture hip hop dans tous ses états, 2010. Marie-Claude ROGERAT,Les biographies d'artistes. Auteurs, personnages, public, 2010. J. de M. PESSOA et M. FELIX,Les voyages des Rois Mages. De l'Orient jusqu'au Brésil, 2010. Irène JONAS,Mort de la photo de famille ? De l'argentique au numérique, 2010. Martine MALEVAL,L’émergence du nouveau cirque. 1968-1998, 2010. Yvonne NEYRAT,Socio-anthropologie culturelle de l’univers étudiants, 2010. Isabelle PAPIEAU, DeStarmania àMozartpop-rock). Les (« Musical » stratégies de la séduction, 2010. Gilles VIEILLE MARCHISET (dir.),Des loisirset des banlieues. Enquête sur l’occupation du temps libre dans les quartiers populaires, 2009. James ARCHIBALD et Stéphanie GALLIGANI (sous la dir.),Langue(s) et immigration(s) : société, école, travail, 2009. Christel TAILLIBERT,Tribulations festivalières. Les festivals de cinéma et audiovisuel en France, 2009.
REMERCIEMENTS
En premier lieu, nos remerciements s’adressent à Anne Minot et à Daniel Véron qui se sont succédés au Bureau des pratiques artistiques amateurs de feue la Direction de la musique, du théâtre, de la danse et des spectacles du ministère de la Culture et de la Communication. C’est à leur demande que nous avons réalisé l’étude dont les données alimentent ce livre. Malgré les épreuves, ils ont eu la gentillesse de nous laisser exploiter cette recherche à des fins scientifiques. Nous les en remercions vivement.
L’étude qui est à l’origine de ce livre a été le fruit d’un patient travail de collecte qui a mobilisé sur le terrain une équipe de dix personnes. Que soient sincèrement remerciés tous les chercheurs qui ont participé au recensement national : Monica Aceti, Sarah Andrieu, Julie Boukobza, Antoine Fernandez, Olivier Goré et Sophie Necker. Le travail statistique a, par ailleurs, été grandement facilité par les questionnaires en ligne de Pierre Nicolas.
Nombreuses sont les personnes et les institutions qui nous ont aidés dans nos démarches. Nos remerciements s’adressent d’abord à tous les professeurs, formateurs et danseurs qui ont bien voulu répondre à nos questions.
Plus largement, nous souhaitons remercier toutes celles et ceux qui furent nombreux à nous accueillir partout en France, et à nous faciliter la tâche. Une mention spéciale pour les deux fédérations de MJC, et la générosité toujours exigeante d’Huguette Bonomi, la DRAC Bretagne et la DRAC Languedoc-Roussillon, les nombreuses fédérations d’amateurs, les associations départementales de musiques et de danses, et leur fédération Arts vivants et départements. Que soient ainsi remerciés Claudine Moise, François Duval, Alan Pierre, Fabienne Arsicaud, Philippe Fanise, Laurence Merkelbach…
Que ceux que l’on oublie nous pardonnent.
Enfin, ce livre n’aurait pas vu le jour sans le soutien de nos proches aussi déterminés que nous à nous voir aboutir. Merci à Cécile et Jeanne, à Claude, Lison et Willy, à Marie-Fleur et Margot.
SOMMAIRE INTRODUCTION : Les danses au prisme de l’enseignement ................... 11CHAPITRE 1 : Etat des lieux de l’offre de cours ........................................... 191. Présentation des données ..................................................................................192. Nommer les danses ............................................................................................223. Recensement des danses enseignées................................................................274. Recensement des structures qui portent les cours .........................................32CHAPITRE 2 : Les contextes d’enseignement ............................................... 371. Organisation de l’offre .......................................................................................382. Des mondes associatifs hétérogènes ................................................................533. Les structures d’Education populaire..............................................................584. Les structures publiques ....................................................................................62CHAPITRE 3 : Les professeurs de danse ........................................................ 671. Profil sociologique ..............................................................................................682. Conditions de travail ..........................................................................................75CHAPITRE 4 : Enseigner la danse ................................................................... 931. Devenir professeur .............................................................................................932. Les formations de formateurs .........................................................................1063. De la transmission à l’enseignement..............................................................114CHAPITRE 5 : Les dimensions territoriales, sociales et culturelles ........ 1231. Les « sources » de la « tradition » ...................................................................1232. La circulation des répertoires..........................................................................1263. Les rapports à l’origine ....................................................................................1304. La question de l’altérité....................................................................................1345. L’assignation territoriale en question ............................................................138
9