Musique américaine
12 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Musique américaine

-

12 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Partez à la découverte de la musique américaine avec ce Grand Article Universalis !

En quelques décennies, le panorama de l'Amérique musicale s'est peu à peu modifié du fait de l'exploration passionnée de nouvelles voies sonores que l'on qualifiait encore d'expérimentales à la mort d'Edgar Varèse, en 1965. Le début des années 1960 avait été marqué par le regroupement de toutes l...

Un ouvrage spécialement conçu pour le numérique afin d’en savoir plus sur la musique américaine

À PROPOS DES GRANDS ARTICLES D’UNIVERSALIS

La collection des Grands Articles d’Universalis rassemble, dans tous les domaines du savoir, des articles écrits par des spécialistes reconnus mondialement et édités selon les critères professionnels les plus exigeants.
Une sélection thématique, effectuée parmi les nombreux articles qui composent l’Encyclopaedia Universalis, permet au lecteur curieux d'en savoir plus sur un sujet précis et d’en faire le tour grâce à des ouvrages conçus pour une lecture en numérique.

À PROPOS DE L’ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS

Écrite par plus de 7 400 auteurs spécialistes de renommée internationale et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins…), Encyclopaedia Universalis offre des réponses d’une grande qualité dans toutes les disciplines et sur tous les grands domaines de la connaissance. Elle est la référence encyclopédique du monde francophone.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 juin 2017
Nombre de lectures 0
EAN13 9782341006637
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Universalis, une gamme complète de resssources numériques pour la recherche documentaire et l’enseignement.
ISBN : 9782341006637
© Encyclopædia Universalis France, 2019. Tous droits réservés.
Photo de couverture : © Johnkwan/Shutterstock
Retrouvez notre catalogue sur www.boutique.universalis.fr
Pour tout problème relatif aux ebooks Universalis, merci de nous contacter directement sur notre site internet : http://www.universalis.fr/assistance/espace-contact/contact
Bienvenue dans ce Grand Article publié par Encyclopædia Universalis.
La collection des Grands Articles rassemble, dans tous les domaines du savoir, des articles : · écrits par des spécialistes reconnus ; · édités selon les critères professionnels les plus exigeants.
Afin de consulter dans les meilleures conditions cet ouvrage, nous vous conseillons d'utiliser, parmi les polices de caractères que propose votre tablette ou votre liseuse, une fonte adaptée aux ouvrages de référence. À défaut, vous risquez de voir certains caractères spéciaux remplacés par des carrés vides (□).
Musique américaine
Introduction
En quelques décennies, le panorama de l’Amérique musicale s’est peu à peu modifié du fait de l’exploration passionnée de nouvelles voies sonores que l’on qualifiait encore d’expérimentales à la mort d’Edgar Varèse, en 1965. Le début des années 1960 avait été marqué par le regroupement de toutes les audaces, et les « expérimentalistes », qui manifestaient alors une créativité intense, avaient vu s’ouvrir les perspectives les plus séduisantes. À la même époque, l’avant-garde issue de l’immédiat après-guerre accusait les premiers signes d’essoufflement, et la jeune génération de compositeurs adopta une approche de la musique qu’on peut considérer comme postmoderniste parce qu’elle affirme, à travers une nouvelle inspiration rythmique, une évolution de l’atonal vers le tonal et du système sériel vers une autre conception de la modernité.
Toutefois, les jeunes compositeurs américains restent encore sensibles aux influences qui ont marqué leurs aînés : celle du jazz, notamment, qu’Aaron Copland (1900-1990) et Leonard Bernstein (1918-1990) ont sollicitée, et celle du folklore américain et des musiques orientales. Un auditoire beaucoup plus attentif à l’expression de son temps que celui de la vieille Europe a encouragé ces appropriations, les considérant comme autant d’avancées dans la recherche d’un accent original. Et le pouvoir émotionnel que la jeune génération a préféré aux principes rigoureux du sérialisme constitue un atout majeur dans la réconciliation entre la musique contemporaine et son public, un public, a déploré Elliott Carter, qui est cependant redevenu conservateur.
Par ailleurs, critiques, écrivains, philosophes et sociologues, attachés à une vision d’ensemble, se montrent moins agressifs et moins sectaires que leurs homologues parisiens ou viennois.