Télévision française La saison 2008

Télévision française La saison 2008

-

Livres
434 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La saison 2008 propose un panorama critique d'une année de télévision à travers fictions et documentaires avec de nombreuses photos en noir et blanc. On y trouve aussi une rubrique télévision en livres, revues et DVD, les coups de coeurs cinéma, et les listes et index des fictions et documentaires traitées.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 mars 2008
Nombre de lectures 10
EAN13 9782296191747
Langue Français
Signaler un abus
TÉLÉVISION FRANÇAISE Une analyse des programmes er du 1septembre 2006 au 31 août 2007
Coordonné par Christian BOSSÉNO
la saison 2008
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page1
télévision française la saison 2007
une analyse des programmes er du 1septembre 2006 au 31 août 2007
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page2
Légendes des photos de couverture de 1 à 12 (de gauche à droite et de haut en bas) 1.Marie Besnard, l’empoisonneuse, © Étienne Chognard, TF1 2.Mafiosa, le clan, © Mathieu Colin, Canal+ 3.Le Papier ne peut pas envelopper la braise, © CDD, France 3 4.La Juge et les lascars, © Ligne de front, Morgane Production, Canal+ 5.Hénaut président, © Stéphane Ruet, Paris Première 6.L’Aventurière, © dessin de Luc Desportes, France 5 7.L’Affaire Villemin, © Bernard Barbereau, France 3 8.Kaamelott, (livre V, épisodes I et II), © Pascal Chantier, M6 9.Des fleurs pour Algernon, © Jacques Morell, France 2 10.Lady Chatterley et l’homme des bois, © Nathalie Eno, Arte 11.Les Camarades, © Laurent Denis, France 2 12.La Forteresse assiégée, © Les Films de la Croisade, Arte
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page3
Dirigé par Christian Bosséno
Télévision française: la saison 2007 une analyse des programmes er du 1septembre 2006 au 31 août 2007
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page4
La Saison Télévision, édition 2008
4
La Forteresse assiégée
La Forteresse assiégée
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page5
Toute la mémoire du monde
• Toute la mémoire du monde
Dix-septième opus deLa Saison, comme le temps passe ! Pour notre équipe, c’est la satisfaction de contribuer à bâtir, année après année, une mémoire critique de la télévision française. C’est aussi un regret, celui de ne pouvoir, comme nous le faisions, pour certains d’entre nous, dans feueLa Saison cinématographique, éditée par la regrettéeRevue du cinémaet qui rendait compte de la totalité des films sortis en France durant une année - un grand travail de fond auquel se livrent avec talent nos amis des Fiches du Cinémadans leur annuel -, apporter notre point de vue critique sur l’ensemble des films de télévision produits et diffusés en France chaque année. Devant le nombre de programmes inédits (notamment dans le domaine du documentaire), nous sommes contraints à nous cantonner à une sélec-tion, dans le champ que nous avons délimité, c’est-à-dire ce que nous appelons les « films » de télévi-sion. À savoir, les documentaires et les fictions, communément désignés aussi comme les programmes de « stock ». Avec le risque d’oublier plusieurs œuvres marquantes, en dépit de la vigilance exercée lors de nos comités mensuels de rédaction. Côté programmes de « flux », (magazines, plateaux), l’année a été marquée par le grand feuilleton de la campagne pour l’élection présidentielle, avec la prééminence accrue des chargé(e)s de communica-tion, ces « nouveaux troubadours » selon l’expression d’un documentaire consacré au phénomène et dif-fusé par La Chaîne Parlementaire (LCP). L’ère des «spin doctors» à l’anglo-saxonne et des grandes messes soigneusement mises en scène, à l’image de ce qui se pratique aux États-Unis où triomphe la politique spectacle, semble s’imposer. Au détriment du débat d’idées. L’année a été marquée aussi par le développement de la télévision sur ordinateur et la généralisation de la TNT (7,5% de part d’audience) qui propose aujourd’hui dix-huit chaînes gratuites dont certaines, Public Sénat ou LCP, par exemple, ont, notamment, dans le domaine du documentaire, initié une pro-duction encore modeste mais originale. Cette nouvelle offre n’est pas sans conséquence sur l’audience des grandes chaînes hertziennes qui subissent un « grignotage » certain. Enfin, la mode des docu-fictions semble durable et nous plonge, àLa Saison, dans des débats constants : doit-on rangerL’Aventurièredans les fictions etLa Forteresse assiégéedans les documen-taires, quand le premier programme est en quasi-totalité constitué d’images d’archives mais détournées et utilisées comme matériau d’une véritable fiction et le second truffé de reconstitutions historiques, souvent impressionnantes, jouées par des comédiens. « Graves » débats ! Ces deux œuvres sont en fait deux vrais films d’auteur qui s’accomoderaient mal de l’appellation « documentaire-fiction ». La télévision aujourd’hui est souvent considérée à l’égal du cinéma : une évolution consacrée par le retour, depuis deux ans, et après 30ans d’absence, des Prix Télévision de la Critique (v.Que la fête commence), à côté de ceux récompensant le cinéma décernés par le même Syndicat Français de la Critique de Cinéma et des Films de Télévision. Nous sommes heureux d’avoir, à notre niveau, contri-bué à cette légitime reconnaissance de la création télévisuelle. Depuis toujours, en effet, àLa Saison, nous avons milité pour que l’on accordât au petit écran la même considération qu’au grand. La télévi-sion, comme le cinéma, produit le meilleur et le pire. Ce n’est pas le média qui importe, mais le talent. Comme et autant que le cinéma, la télévision suscite des œuvres et des auteurs.
Bonne lecture !
Christian BOSSÉNO
5
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page6
La Saison Télévision, édition 2008
6
Plus belle la vie
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page7
L’écume des jours
L’ÉCUME DES JOURS er Petite chronologie du 1septembre 2006 au 31 août 2007
2006
par Christian Bosséno
3 septembre.Relève.The show must go on. Après la disparition tragique du sympathique comé-dienDaniel Rialet(voir Adieu l’ami,Saison 2007), la sériePère et mairecréée en 2002 faillit disparaître. Daniel Rialet y interprétait, aux côtés de son ami Christian Rauth, le rôle lunaire du père Erwan.Père et mairerevient avecSébastien Knafodans un nouveau rôle, celui du père Nicolas, dans l’épisodePoids plume, le troisième de la sixième saison. Près de sept millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous, pla-çant TF1 en tête des audiences.
4 septembre.Les parents aussi. Karine Le Marchandqui présente déjà l’indispensable maga-zine quotidienLes Maternelles(France 5), consacré à la prime enfance, hérite, dans le prolongement de cette émission d’une tranche supplémentaire de 26mn, consacrée aux parents,On n’est pas que des parents: problèmes de couple, témoignages, histoires vraies.
5 septembre.La vie est un roman. À l’heure où TF1 diffuse l’indéracinable feuilletonLes Feux de l’amour, Jean-Luc Delarue grâce à un nouveau maga-zineToute une histoire(France 2) se propose de nous surprendre avec la vie des gens et des histoires « poin-tues ».Une responsabilité de taille dans la tranche « stratégique »du début d’après-midi, démarrant un peu avant 14heures. Bien installé (canapé) à côté de ses invités, dans une ambiance de discussion convivia-le, l’animateur propose des témoignages, illustrés par des reportages musclés qui ne manquent jamais de jouer sur la corde dramatique et émotionnelle. Une manière deÇa se discuteplus posé et au quotidien ?
6 septembre.Bern alors!Le fou du roi, l’ami des reines, brefStéphane Bernqui reprend la case occupée la saison dernière par Jean-Claude Delarue, sur France3, trois fois par mois, avec La Reine de France, pardonL’arène de France(oui je sais, c’est facile !),une émission de plateau confrontant sur un sujet « chaud », une équipe de « pour » à une équipe de « contre », avec votes du public, chausse-trappes, etc. Cela doit en principe « décoiffer », dans l’interactivité.
La première n’a pas vraiment convaincu. Pourrait mieux faire ?
7 septembre.Rentrée. Guillaume Durandpré-senteEsprits libres(France 2). Rendez-vous littéraire et culturel, ce magazine de seconde partie de soirée qui a succédé àCampus, du même animateur, présente des artistes et des écrivains qui débattent de leurs œuvres et les confrontent aux autres et au public. Produite par Carrère Group, cette émission, réalisée en public, est diffusée le vendredi et dure 105 mn. Parmi les invités de ce numéro de rentrée, la chanteuse Vanessa Paradis qui présente son nouvel album.
9 septembre.F.O.G.F.O.G. ouFranz-Olivier Giesbert.Ce diminutif n’est pas encore familier. Le deviendra-t-il, grâce au nouveau magazineF.O.G., lancé sur France 5, réalisé par Tristan Carné et co-produit par France 5 et Futur TV ? Pour cette émission de plateau, Franz-Olivier Giesbert reçoit une personnalité politique de premier plan confrontée à trois écrivains. Le magazi-ne, à la fois culturel, politique et littéraire, instaure pour le débat d’idées un nouveau dispositif et une bonne occasion d’échange et de partage. François Bayrou, et les écrivains Maurice G.Dantec, Faïza Gguène et Jeanne Benameur, sont les premiers invités, sur le thème «Peut-on réformer l’éducation nationale ? ».
10 septembre.Alliant le charme à la compétence, Laurence Ferrari, journaliste, titulaire d’un DESS de communication politique et sociale (Paris I. Sorbonne), a fait les beaux jours de TF1 où elle était entrée en 1977 (présentation deSept à Huitavec Thomas Hugues, son époux ; intérim de Claire Chazal au JT de 20 heures et ce jusqu’en juin 2006). Sensible aux sirènes de Canal+, elle y exerce désormais sa pugnacité, voire son alacrité, aux commandes deDimanche +, le magazine politique dominical de 12 heures 40, qui a pris la place duVrai Journalde Karl Zero.
10 septembre :Recrue.Après avoir quitté LCI et refusé la proposition de TF1, la très convoitée Melissa Theuriauprend les rênes du magazine d’in-vestigation de M6,Zone interdite.
12 septembre.Marc O.Marc-Olivier Fogiel, qui avait, le 17 mai, animé la dernière émission de son
7
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page8
La Saison Télévision, édition 2008
talk show sur France 3,On ne peut pas plaire à tout le monde(ONPP), démarre,sur M6,son petit dernier, T’empêches tout le monde de dormir,avec ses nou-veaux petits camarades, Anne-Élisabeth Lemoine et André Manoukian.
25 septembre.Culture. Frédéric Taddei(venu deParis Première) assure désormais la conduite du nouveau magazine quotidien (du lundi au jeudi)Ce soir ou jamaisL’émission comporte deux(France 3). parties et pointe son nez avant leSoir 3(désormais dif-fusé à 23 heures pile), en manière deteasing, pour ne démarrer vraiment qu’après le journal. Avec pour ambition de décrypter l’actualité culturelle, le magazi-ne, diffusé en direct, souhaite également renouveler le style des émissions de plateau par une véritable expo-sition des différents points de vue entre les invités et une mobilité plus grande du maître d’œuvre. Première vraie concrétisation du «plus culturel» promis par Patrick de Carolis...il y a déjà un peu plus d’un an ?
30 septembre.Laurier. Le Prix Italia 2006du documentaire est décerné àLa Bataille de Tchernobyl réalisé par Thomas Johnson et produit par Play Film et France 3.
er 1 octobre.Fricum.L’audience détermine la manne publicitaire. Il faut donc faire de l’audience à tout prix. Quitte à sacrifier, provisoirement (?) le tradi-tionnel film du dimanche soir. TF1 a choisi de présen-ter ce qui fédère le mieux : la série américaine. Au pro-grammeLes Expertsqui caracole en tête de l’audimat.
er 1 octobre.Nouvelle. M6innove en confiant à une jeune journaliste,Aïda Touihri, le dimanche, en fin d’après-midi (très précisément à 17 heures 45), un nouveau magazine d’actualités,66 minutes. Éclec-tique, l’émission présente quatre reportages dans des genres variés (politique,showbiz, campagne présiden-tielle, faits divers). Aïda Touihri qui avait démarré à l’école de la radio (RTL, France Inter), avait fait plu-sieurs apparitions sur M6 (par exemple plusieurs semaines aux commandes du12.50)
4 octobre.Nouveau. Première surCanal+(le samedi à 19.20 en clair) du nouveau magazine, présen-té parThierry Ardisson,Salut les terriensdéfini par la chaîne cryptée comme un «7/7déjanté »avec un trio d’invités: «le bon compagnon» (ce soir Jamel Debbouze), l’intellectuel de service (ce soir Pascal Bruckner), la jolie fille (ce soir la chanteuse Anggun). L’émission propose une «relecture impertinente» de l’actualité de la semaine. Bref du Thierry Ardisson avec tous les classiques du genre : dispositifs particu-liers des interviews, provocations,jingles, etc.
17 octobre.Lauriers.Nuit Noire, le film d’Alain Tasma, déjà couronné (entre autres) par le Prix Télévision 2006, décerné par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma et des Films de Télévision,
8
est récompensé, à New York par unEmmy Awards dans la catégorie Meilleur film de mini-séries.
25 octobre.Cap.C dans l’air, le magazine quo-tidien de débats de France 5 présenté parYves Calvi, a doublé le cap des 1000émissions. Ce rendez-vous réactif et de grande qualité qui décrypte l’actualité sociale, culturelle et politique est toujours très attendu. Parmi les grosses audiences du magazine, le sujet consacré aux 35heures à l’hôpital. Réalisé par Jean-François Verzelle, Jacques Willerlin, Pascal Hendrick, il est produit par Maximal Productions.
17 novembre. Conjonction. Jacques Mesrine est au centre de deux programmes de télévision diffu-sés à quelques jours de distance. Une fiction d’abord, diffusée le 9 novembre sur TF1,La Chasse à l’homme d’Arnaud Sélignac qui, basée sur le livre éponyme de Lucien Aimé-Blanc, avance la version d une exécution sans sommation. Ce que conteste le commissaire Broussard, ex-patron de l’antigang qui a obtenu l’in-sertion (rapide) de deux avertissements au début et à la fin du film. Serge Riaboukine interprète Jacques Mesrine. La seconde émission,Ennemi public n°1 (France 5,17 novembre), revient sur la fin de la cavale de Mesrine et sa mort, au volant de sa voiture, à un feu rouge, portant encore sa ceinture de sécurité, le 2 novembre1979. Ce document, de la sérieDossier Scheffer, décrypte le terme d’ennemi public n°1, venu des États-Unis, avec comme invité, Robert Broussard.
18 novembre.Squat.On s’amuse toujours tout en découvrant la vie des gens, chez eux, grâce auroad-moviedu facétieux et increvableAntoine de Maximy encombré de son barda de tournage (il est équipé de deux petites caméras, l’une, braquée sur lui et le fil-mant, l’autre filmant ce qu’il découvre), tentant de se faire inviter chez des particuliers dans chaque pays où le conduit son vagabondage (France 5). Aujourd’hui avecJ’irai dormir chez vous... Émirats-Arabes-Unis, la tâche est beaucoup plus difficile. Pourtant notre obstiné ne couchera pas à la belle étoile. Deuxans déjà que cette émission atypique est à l’antenne et on ne s’en lasse pas.
19 novembre.Bougies.Premier anniversaire de Gulli, chaîne jeunesse présidée par Emmanuelle Guilbart. Seule chaîne de la TNT destinée aux enfants, Gulli est concurrencée par plus de vingt chaînes concurrentes sur le câble et le satellite.
21 novembre.Ripostes.Pour les élections prési-dentielles, notre magazine favori, l’indispensable Ripostes(France 5) réaménage son dispositif : diffusé en direct et rallongé de trenteminutes (démarrage à 17 heures 20 au lieu de 18 heures). La première partie, sorte d’introduction, est un échange, illustré de docu-ments d’archives entre le candidat du jour etSerge Moatiqui tente, avec l’art qu’on lui sait, de brosser le portrait de son interlocuteur, de mieux situer la genèse
Television francaise-ok.qxd2/26/08 10:19AM Page9
de son engagement, et de scruter son milieu, ses racines. Ensuite peut s’ouvrir le débat proprement dit, conduit avec des journalistes, des citoyens et des polé-mistes. Jean-Marie Le Pen est cette semaine le premier invité. Suivront le 26novembre, Dominique de Villepin, puis, le 3 décembre François Bayrou…
23 novembre.Hommage. Le magazineEnvoyé Spécial(France 2)deGuilaine ChenuetFrançoise Jolydédie un reportage de Dominique Martial sur le dernier tournage (L’Étoile du Soldat,sortie en salle le 22 novembre)du réalisateurChristophe de Ponfilly, ami du commandant afghan Massoud assassiné. Christophe de Ponfilly s’était donné la mort (voir Adieu l’ami, Saison 2007) voici six mois.
24 novembre.Diversité (musicale).Le rapport rédigé parCatherine Caylaen 2005 préconisait « davantage de diversité musicale à la télévision ». Ce vœu a été entendu parArtequi lanceKlang, nouveau magazine de seconde partie de soirée et d’une durée de 52 mn, se proposant, hors toute promotion d’ « actuali-tés »,d’inviter (notamment) des interprètes et des groupes peu vus dans le «poste ».Le magazine est proposé parPaul Ouazan,co-directeur de l’atelier de recherche d’Arte et présenté parMathilde Sobottke. Comment filmer la musique ? Pour chaque groupe ou chanteur invité, un dispositif original est imaginé. Avec, dans ce premier numéro, Thomas Fersen, Emily Loizeau, le groupe allemand Johnny Liebling, Sebmartel, Masha Qrella.
26 novembre.Columbo.Peter Falk, 79 ans, est à Paris. L’inspecteur à la 403 décapotable Peugeot et à l’imperméable fatigué, a tourné entre 1967 et 2003, 69 épisodes de la célèbre série policière mondialement diffusée. Il signe son livre «Juste une dernière chose... Les Mémoires de Columbo»et est l’invité deVivement dimanche(France 2).
27 novembre.Sida. Pour marquer laJournée er Mondiale contre le Sidade nombreux(1 décembre), programmes documentaires sont consacrés à la pandé-mie :La vie après toutd’Annie Morillon,(France 2) réalisé avec les mêmes protagonistes un an après un premier film,La vie avant tout, plus spécialement des-tiné aux adolescents (15novembre) ;Sept minutes pour la viesérie documentaire. Sans(France 5), oublier la sérieAngels in America(France 3), diffusée er du 27novembre au 1décembre, à...0heure 35. Arte, France Ô, LCP participent aussi à cet évènement.
8 décembre.Vaincre (la myopathie).Coup d’envoi de trente heures de direct présentées alternati-ème vement sur France 2 et France 3, pour la20édition duTéléthonlancé en 1987 par l’Association française contre les myopathies.
9 décembre.Noël. Innovation,France 3diffuse, jusqu’au 30 décembre, sa première« saga de Noël »,
L’écume des jours
un conte moderne à épisodes,Tombé du ciel(voir fiche), écrit par Claude Scasso, réalisé par Stéphane Kappes, avec une musique de Xavier Berthelot.
10 décembre. Bougies. Paris Première, chaîne câblée, née le 15décembre 1986, fête ses20 ansde « chaîneculturelle et tendance», aujourd’hui dirigée par Christopher Baldelli avec Jacques Expert à la tête des programmes.
10 décembre.Pic. France 5réalise sa meilleure audience de 2006 avec leSpécial Sarkozydu magazine décidément préféré deLa Saison,Ripostes(Serge Moati). Parmi les meilleures audiences 2006, on relève par exemple, les 22.199.760 téléspectateurs lors de la demi-finale de la Coupe du monde de football (5 juillet,TF1), les 9.137.780 fidèles de cette série familiale ayant regardé le 10janvier, sur France3, Louis et le mystère du viager (Louis la brocante),etc. (Source médiamétrie).
13 décembre.Histoire belge. 89%des Belges ont gobé le canular concocté par laRTBFqui a interrompu à 20 heures 20, en plein milieu du JT, le programme en cours, pour diffuser un flash spécial d’information annonçant que la Flandre avait fait sécession, que le roi avait quitté le pays et que la Belgique n’existait plus. Quarante-deux minutes plus tard, cette version belge de La guerre des Mondes, le célèbre canular radiophonique du génial Orson Welles qui avait provoqué avant-guerre une véritable panique outre-Atlantique, cette «guerre des Belges», était démentie par un carton précisant: « C’était de la fiction ». Mais la rumeur allait faire son chemin car le réalisme des interviews et des reportages qui accompagnaient le flash avait convaincu.
18 décembre.Pipole.Lancement sur TF1 de Langues de VIPprésenté par l’inévitable et redoutable Castaldi Benjamin. «Le retour de lasoupe populai-re», écritLibération.
23 décembre.Recette.Le magazine Phénomaniadécrypte les recettes qui fon-(France 5) dent le phénoménal succès de l’incontournable feuille-ton réalistico-romanesque de France 3,Plus belle la vie.
24 décembre.Animation. Philippe Danafête les20 ansdeÇa cartoone(Canal+),magazine de des-sins animés créé en 1986 et depuis, toujours resté à l’affiche de la chaîne cryptée.
26 décembre.Plus beau... le Noël.C’est Noël, sortez vos petits sabots! Cadeau pour les 5millions d’accros àPlus belle la vie.France 3installe, pour une soirée, en « prime time », son feuilleton fétiche. Au tra-ditionnel épisode de 20 heures 20 s’ajoutent trois épi-sodes.Olivier Szulzinger, le directeur d’écriture de la collection a mis son équipe de scénaristes en charrette pour concocter une histoire bouclée mais qui s’intègre dans le fil du feuilleton. Le magazineTéléstar, met à
9