100 photos pour aimer les Charentes

-

Livres
130 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

On ne peut en évoquer une sans penser à l’autre : il s’agit bien sûr de la Charente et de la Charente-Maritime. Car elles sont complémentaires dans leur terroir, leur paysage, leur culture. De la terre à la mer, de Confolens à Oléron, on embarque sur L’Hermione à Rochefort avant de retourner déguster un verre à Cognac?; on s’installe à La Rochelle pour admirer le spectacle du Grand Pavois avant d’aller se divertir à celui du 9e art d’Angoulême. Des arènes de Saintes, on reprend la route jusqu’à l’étonnante église monolithique Saint-Jean, à Aubeterre-sur-Dronne. Et partout, que l’on soit face à l’Océan ou devant une vaste étendue de vignes, se déploient sous nos yeux des trésors de paysages surprenants, colorés, vivants et authentiques. C’est tout ça, et bien plus encore, que le photographe Lionel Boivineau est impatient de vous faire découvrir dans cet ouvrage.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 17
EAN13 9782813815293
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0045 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Avantpropos
La Charente fait partie, avec la CharenteMaritime, les DeuxSèvres et la Vienne, de la Région PoitouCharentes. Cet ouvrage part à la découverte des deux premiers départements : le 16 et le 17.  On s’aperçoit vite que l’on ne connaît pas si bien que ça son voisin ! Bien sûr, quelques expressions viennent en tête dont la célèbre« Passemoi mes charentaises ! ». On se souvient des plus belles plages et de certains sites touristiques de la côte, mais voilà, c’est à peu près tout. Et une fois le bilan établi, cela ne pèse pas bien lourd ! Pour la réalisation de ce livre, il me fallait aller un peu plus loin.  Je suis donc parti à la recherche d’informations, de cartes touristiques, de calendriers d’événements culturels et, pour finir, sur les routes.  Je vous livre ici ma moisson d’images. J’ai essayé autant que possible de lier un lieu à un événement ou à une activité économique ou touristique. Je vous invite à partir avec moi aux quatre coins de ces deux départements en commençant notre visite par le port du Pavé à Charron avec les mytiliculteurs, puis nous continuerons par La Rochelle pour son Grand Pavois, avant d’aller à Angoulême, pour son festival de la BD. Et, pour connaître les secrets du cognac, nous irons faire un petit tour à Bouteville pendant la période des vendanges.  Bon voyage !
Dans les lumières du matin, le port du Pavé à Charron. (Pertuis breton. Baie de l’Aiguillon.)
Une fois arrivées sur la concession, les petites embarcations prennent le relais. L’objectif : attacher les naissains sur des pieux de bois de chêne par 4 à 5 mètres de profondeur. L’opération nécessite l’usage d’un équipement de plongée et la mer impose un timing à respecter !
Ils se définissent comme les vignerons de la mer. Lionel Verine et ses fils Mickael et Ludovic travaillent en famille et produisent de 400 à 500 tonnes par an.