Des Français israélites

-

Livres
296 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Il y a encore quelques mois, je ne savais rien ou presque de l’histoire de mes ancêtres. Il m’a fallu ouvrir ces cartons anonymes qui s’entassaient dans un grenier familial pour y découvrir, nichée dans mon ascendance, une véritable histoire du judaïsme français. Mon arbre généalogique, au départ si mystérieux, s’est transformé au gré de mes recherches en une série de destins qui donnait à voir la naissance et l’épanouissement d’une élite israélite, à qui il est progressivement devenu possible d’être à la fois tout à fait française et tout à fait juive. L’histoire de ma famille, en enjambant quatre siècles et en puisant sa trame dans les bassins historiques du judaïsme français, éclaire cette double allégeance réussie : à la nation française et au judaïsme.

À travers l’histoire de mes ancêtres, est également apparue sous nos yeux une histoire de France, avec certains de ses épisodes les plus importants : la Révolution, les campagnes napoléoniennes, la conquête de l’Algérie, la naissance de la IIIe République, la construction de la Tour Eiffel, la guerre de 1914-1918, la Résistance et Vichy, les Trente Glorieuses.

J’ai souhaité écrire l’histoire de cette saga familiale, du dix-huitième au vingt-et-unième siècle, pour raconter le parcours de mes ancêtres, ces Français israélites qui ont connu l’émancipation, l’assimilation et enfin l’intégration à la nation et à la société françaises.


Adrien Cipel est né en 1985. Descendant direct de ces Français israélites et diplômé de l’ESSEC, il est conseiller auprès de dirigeants de grandes entreprises françaises.

Samuel Ghiles-Meilhac est historien, docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Il enseigne à Sciences-Po Paris et a publié en 2011 Le CRIF – De la Résistance juive à la tentation du lobby, aux éditions Robert Laffont.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 2013
Nombre de lectures 140
EAN13 9782876235847
Langue Français
Signaler un problème
DesFrançais israélites E E Une saga Familiale,DU xviii aU xxi siècle
adRIEN cIpEL sàMuEL gHILES-mEILHàC
DesFrançais israélites E E Une saga Familiale,siècleaU xxi DU xviii
michel DemaUle
Les auteurs remercient Jean-Marc Dreyfus, de l'université de Manchester, pour son décisif concours dans cette réalisation.
Conception graphique : sàNdRà muSY & lES 3tsTudIO
PHOTO dE COuVERTuRE : © muSÉE d’aRT ET d’hISTOIRE du JudàSME
Suivi éditorial : DELpHINE BERTOzzI
© éDitionsmichel DemaUle 41,rUe DerichelieU— 75001 Paris MICHELdEMàuLE. COM
À mon père, Daniel À mon grand-père, Gilbert
adRIEN cIpEL
« Si les hommes veulent comprendre, il est important qu’ils apprennent à se souvenir. » tHuCYdIdE
« Le tombeau des héros, c’est le cœur des vivants. » aNdRÉ màLRàuX,Oraisons funèbres
eN dÉCEMbRE 1940, MON GRàNd-pÈRE MàTERNEL, gILbERT DREYfuS,ESTfRàppÉpàRLESMESuRESàNTISÉMITESdupREMIERSTàTuT dES juIfS dE vICHY. DàNS uNE LETTRE àdRESSÉE á Sà MÈRE LE 26 dÉCEMbRE 1940, IL LuI ÉCRIT :« Depuis vendredi dernier je suis à la fois en permission et au chômage. Très poliment remercié. » DESCENdàNTdEVIEILLESfàMILLESISRàÉLITESfRàNÇàISES,ILESTpOuR-TàNT á L’ÉpOquE uN jEuNE SOuS-LIEuTENàNT fRàCHEMENT SORTI dE PO-LYTECHNIquE ET quI VIENT dE SERVIR LOYàLEMENT L’àRMÉE dE SON pàYS, juSqu’á Là dÉfàITE EN juIN 1940 fàCE àublitzkriegdES TROupES àLLEMàNdES. UN àN pLuS TàRd, INSTàLLÉ á tOuLOuSE, EN zONE dITE LIbRE, MON GRàNd-pÈRE S’àdRESSE àu cOMMISSàRIàT GÉNÉRàL àuX quESTIONS juIVES dE vICHY pOuR ObTENIR Sà RÉINTÉGRàTION. l’àRTICLE 8 du SECONdSTàTuTdESjuIfS,pubLIÉENjuIN1941,LàISSEENEffET ENTREVOIRuNEpOSSIbILITÉdERÉINTÉGRàTIONpOuRLESISRàÉLITES
9
CONSIdÉRÉS COMME MÉRITàNTS pàR L’éTàT fRàNÇàIS. rESpECTuEuX dE Là LOI, MON GRàNd-pÈRE jOuE àLORS pLEINEMENT Là CàRTE du LÉGà-LISME fàCE á uN RÉGIME OuVERTEMENT àNTISÉMITE : IL SE dÉCLàRE d’àbORd COMME juIf àupRÈS dES àuTORITÉS dE vICHY puIS LEuR EXpOSE LES EXpLOITS dE SES àNCTRES, LES cERfbERR, LES DREYfuS, LES lÉON Ou LES WORMS dE rOMILLY, qu’uNE fIdÉLITÉ pLuRISÉCuLàIRE LIE á Là FRàNCE. POuR dÉfENdRE SON HONNEuR ET ÉCHàppER á uNE MISE àu bàN dE Là SOCIÉTÉ, IL SE REVENdIquE dE CE GLORIEuX HÉRITàGE d’HOMMES ET dE fEMMES juIfS quI N’ONT Eu dE CESSE dE SERVIR Là FRàNCE. DàNS uNE LETTRE du 25 àVRIL 1942, SIGNÉE dE xàVIER vàLLàT, COMMISSàIRE GÉNÉRàL àuX quESTIONS juIVES, ET àNTISÉMITE NOTOIRE, MON GRàNd-pÈRE àppRENd qu’uN àRRTÉ dE dÉROGàTION EST pRIS EN Sà fàVEuR : LES àuTORITÉS dE vICHY RECONNàISSENT qu’IL àppàRTIENT á « une famille foncièrement française établie en France depuis sept générations»ET quE SES àNCTRES« ont rendu à l’État français des serviceseXceptionnels». iL RETROuVE àLORS Là jOuISSàNCE pLEINE ET ENTIÈREdESESdROITSETESTRÉINTÉGRÉàuCORpSdESINGÉNIEuRSdE L’INduSTRIE MÉCàNIquE. QuELquES MOIS pLuS TàRd, IL quITTE Là FRàNCE pOuR REjOINdRE LES TROupES du GÉNÉRàL dE gàuLLE EN aLGÉRIE.
iL Y à ENCORE quELquES MOIS, jE NE SàVàIS RIEN Ou pRESquE dE L’HISTOIRE dE NOS àNCTRES quI àVàIENT pERMIS Là RÉHàbILITàTION dE MON GRàNd-pÈRE, MàIS j’àI ENTREpRIS dE Là dÉCOuVRIR. là GÉNÉRàTIONdEMESGRàNdS-pàRENTSààujOuRdHuIdISpàRuETSEuL dEMEuRENT LES TÉMOIGNàGES qu’ILS NOuS ONT LàISSÉS àINSI quE LES NOMbREuSES àRCHIVES dONT NOuS dISpOSONS. DàNS CES CàRTONS àNONYMESENTàSSÉSdàNSuNGRENIER,jàIdÉCOuVERTuNEVÉRITàbLE HISTOIRE du judàSME fRàNÇàIS, COMMENÇàNT dÈS LE MILIEu du dIX-HuITIÈME SIÈCLE. mON àRbRE GÉNÉàLOGIquE, àu dÉpàRT SI MYSTÉRIEuX,SESTRàpIdEMENTTRàNSfORMÉENuNESÉRIEdEdESTINS d’HOMMES ET dE fEMMES – ISRàÉLITES ET fRàNÇàIS, fRàNÇàIS ET
1
0