Etude sociolinguistique du ghomala'-jo dans l'Ouest-Cameroun

-

Français
76 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre, qui présente la région de l'Ouest-Cameroun comme une étude de cas, répond à deux préoccupations : comment comprendre le comportement des communautés en situation multilingue ? Quelle procédure scientifique utiliser pour découvrir objectivement le dialecte de référence dans un tel milieu ?

Découvrez toute la collection Harmattan Cameroun !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mars 2012
Nombre de lectures 88
EAN13 9782296485679
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Étude sociologique du ghomálá-jo dans l’Ouest-Cameroun
Engelbert Domche Teko
En collaboration avec Deborah Hatfield Étude sociologique du ghomálá-jo
dans l’Ouest-Cameroun
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96460-0 EAN : 9782296964600
Cet ouvrage est dédié en prime à tous les lecteurs du ghómálá’ et à tous ceux qu’intéressent les problèmes lin-guistiques.
AVANT-PROPOS
La question de langue est récurrente au Cameroun et cela dans tous les milieux. À Chaque conférence publique portant sur les langues, le conférencier s’attend irrémédia-blement à deux types de questions :
1) Comment allez-vous enseigner la multitude de lan-gues qui existent dans le pays ? 2) Si oui, comment et quelles langues allez vous choi-sir ? Le présent ouvrage est une tentative de réponse à ces types de question à l’échelle plus ou moins régionale. On pourrait utiliser les analyses présentées ici pour opérer des choix à l’échelle nationale. Aujourd’hui, avec l’arrêté mi-nistériel n°07/4905/MINESUP/CAB/IGA/cm du 9 novem-bre 2007, des réformes majeures sont apparues pour se conformer au vent de la création d’emploi et du moder-nisme qui caractérise de plus en plus l’éducation camerou-naise. L’idée que nous nous faisons ici est révolutionnaire parce qu’elle va à contre courant de l’idée préconçue selon laquelle il n’y a pas de choix possible dans ce capharnaüm linguistique. Révolutionnaire aussi parce qu’elle tente de recenser et d’appréhender de façon plus explicite les mé-thodes scientifiques qui contribuent à trouver des solutions à de pareilles situations. Cette étude est enfin moderne parce que la situation linguistique au Cameroun a comme principale préoccu-