Comprendre la réclusion scolaire

-

Livres
201 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les objectifs de la formation des élèves de CAP, ce "premier raté social homologué", sont prioritairement basés sur l'insertion professionnelle. Les difficultés d'apprentissage de ces élèves ont généré une phobie face aux tâches scolaires. Voici une réflexion nourrie de l'expérience sur les difficultés des élèves de lycée professionnel et des propositions d'une nouvelle organisation de l'alternance en formation initiale.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2010
Nombre de visites sur la page 92
EAN13 9782296697737
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
I.
Sommaire INTRODUCTION 11
II.LA QUESTION DE LA DEFINITION DES NOTIONS DE DECROCHAGE, DECROCHEURS,
DECROCHES … ET DE RECLUS 31
1. ABSENTEISME,DECROCHAGE ET RECLUSION:DES FRONTIERES POREUSES52 2. L’ECHEC SCOLAIRE UN CONCEPT POLYMORPHE54 2.1. La notion d’échec scolaire .........................................54 2.2. L’élève en difficulté au collège ...................................58 2.3. Logiques sociales et échec scolaire ............................58 3. L’ELEVE ADOLESCENT EN ECHEC SCOLAIRE62 3.1. L’adolescence en question : délimitation d’un concept.. ..................................................................................63 3.2. Adolescence et scolarité .............................................64 III.L’EVOLUTION DE LA PRISE EN CHARGE DE L’ECHEC SCOLAIRE 67
1. LA PREVENTION DE LECHEC SCOLAIRE70 2. LA CREATION DES FILIERES DE«LECHEC SCOLAIRE»71 2.2. Les SEGPA, EREA et classes d’insertion comme réponse à l’échec scolaire. .......................................................76 2.3. L’intégration de la SEGPA au sein du collège : les phases d’un processus ..............................................................79 2.4. L’intégration des enseignements adaptés comme fin et moyen 80 2.5. Les formations proposées en Moselle.........................83 2.6. Le cas particulier des EREA.......................................87 3. LES POPULATIONS DESLP92 3.1. Des risques d’exclusion certains ................................94 3.2. Nature du processus ...................................................95
7
3.3. Les conditions de son développement.........................97 3.4. Les étapes clés du processus ......................................97 3.5. Une orientation subie ...............................................103 IV.UN MUR CONSTRUIT A PLUSIEURS MAINS 107
1. L’INTELLIGENCE EN QUESTION108 2. DES ADOLESCENTS FRAGILES111 3. DES ELEVES EN SOUFFRANCE112 4. DES DETERMINANTS DE LA REUSSITE SCOLAIRE ET DE LORIENTATION MULTIPLES114 5. RECLUSION SCOLAIRE,DEMISSION DES PARENTS?115 5.1. La remédiation et le soutien parental, une large diversité 118 5.2. Le redoublement au centre des préoccupations. ......122 5.3. Un curriculum commun : les classes redoublées......124 6. DES LOGIQUES QUI SE COMPLETENT135 7. LES ELEVES ET LE PROJET:UN RAPPORT CONFLICTUEL136 8. REGARDS SUR LA SCOLARISATION138 9. L’ECOLE RESTE UN LIEU DE RENCONTRES140 10. LE COLLEGE ESTIL UN LIEU QUI PERMET DE PRENDRE DES RESPONSABILITES?144 11. UNE SCOLARITE SOUVENT SANS HISTOIRE147 12. UNE AMBIVALENCE MARQUEE FACE AUX EXIGENCES SCOLAIRES153 12.1. Un rapport à la sanction qui n’engage alors pas.....156 12.2. La logique scolaire de synchronisme annuel............161 12.3. Les règles du jeu de l’école ......................................162 12.4. Le comportement des enseignants ............................163 12.5. Le rôle de la famille..................................................164 12.6. L’école comme lieu de promotion sociale. ...............164 12.7. Les comportements à l’intérieur du milieu familial..165
8
12.8. L’écart entre les représentations des élèves et les savoirs à construire ................................................................165 13. DES OFFRES DE FORMATION QUI«ENFERMENT»166 14. LA RECLUSION RELAIS DE LECHEC SCOLAIRE168 14.1. Analyse de l’exclusion ..............................................168 14.2. Vers l’exclusion sociale ............................................168 15. LA RECLUSION SCOLAIRE:FORME PARTICULIERE DE UNE LECHEC SCOLAIRE171 15.1. Vers une auto exclusion............................................171 16. L’ALTERNANCE UNE SOLUTION?179 17. CONCLUSION186
9