L'école... Alerte niveau 4

-

Livres
112 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Un récit condensé ponctué d'anecdotes aidera le lecteur au-delà du regard porté sur les dysfonctionnements et paradoxes qui minent la réalité scolaire à envisager l'école autrement au travers de pistes concrètes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 janvier 2017
Nombre de visites sur la page 9
EAN13 9782806108722
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Christophe Quittelier
L’école nous rejoint tous, parents, élèves et enseignants.
La réalité d’aujourd’hui des écoles dites « dificiles » sera celle
de toutes nos écoles demain si rien ne change
fondamentalement. Que faire ? Se lamenter ou réagir ? Dans un récit
condensé ponctué d’anecdotes, l’auteur partage son regard
sur les dysfonctionnements et paradoxes qui minent la réalité
scolaire et propose en tant qu’acteur de terrain et père des
pistes concrètes de changement. Ce témoignage alimente
cette urgence collective qui s’impose à nous, adultes, à
savoir construire une autre école pour nos enfants.
Instituteur à ses débuts dans une école de quartier défavorisé, le
parcours de Christophe Quittelier l’oriente ensuite vers l’enseignement
adapté aux élèves « caractériels ». La dificile réalité scolaire qu’il découvre
l’amène à se remettre en question, à développer d’autres approches,
à réinventer son métier d’enseignant. Il continue ensuite en tant que
directeur à cultiver un idéal scolaire et concrétise depuis vingt ans, avec
son équipe, une école rythmée d’expériences originales et de projets
précurseurs. La décoration de la Légion d’honneur par la France a salué
l’engagement de ce pédagogue de terrain.
ISBN : 978-2-8061-0317-8
12,50 € 9 H S M I K G * b a d b h i +
www.editions-academia.be
L’école...
Alerte
niveau 4
L’école...
Alerte
niveau 4
Christophe Quittelier
L’école... Alerte niveau 4L’école... Alerte niveau 4Christophe Quittelier
L’école... Alerte niveau 4
PIXELSD/2016/4910/59 ISBN : 978-2-8061-0317-8
Academia-L’Harmattan s.a.
Grand’Place, 29
B-1348 Louvain-la- Neuve
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par
quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation
de l’éditeur ou de ses ayants droit.
www.editions-academia.be
« Les jeunes d’aujourd’hui
Aiment le luxe.
Ils sont mal élevés,
Méprisent l’autorité,
N’ont aucun respect pour leurs aînés,
Et bavardent au lieu de travailler.
Ils ne se lèvent plus lorsqu’un
Adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent.
Ils contredisent leurs parents,
Plastronnent en société,
Se hâtent à table d’engloutir les desserts,
Croisent les jambes
Et tyrannisent leurs maîtres. »
« Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent
plus leurs parents. La fn du monde ne peut être loin. »
« La jeunesse d’aujourd’hui est pourrie depuis le fond du cœur. Les
jeunes sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la
jeunesse d’autrefois. Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de
maintenir notre culture. »
5Table des matières
Table des matières
Avant-propos ...........................................................................9
Chapitre 1 : Les systèmes scolaires : contradictions
et difcultés 13
Situation actuelle .........................................................................13
Pénible constat connu de tous...............................................14
Comment expliquer les dysfonctionnements ? ............17
Chapitre 2 : L’enseignant ......................................................27
L’enseignant : un garagiste 27
L’importance de l’évaluation ...................................................29
La peur de sa peur ............................................................................ 34
Le choc du terrain .........................................................................36
Et la direction ? .............................................................................. 40
Chapitre 3 : Les difcultés ....................................................43
Les incivilités continues .......................................................... 43
Les vécus paradoxaux .................................................................. 44
Comment ? ............................................................................................47
Autorité ou maintien de l’ordre ? ........................................50
Chapitre 4 : Les « entourants » ........................................... 53
« Les parents ? C’est plus comme avant ! » ......................53
Structure historique ................................................................. 54
Par rapport au vécu des « entourants » .........................57
L’inscription, un moment crucial. ........................................58
7L’école... Alerte niveau 4
Chapitre 5 : Les défs paradoxaux ......................................... 61
La « virtualisation » des systèmes ......................................61
Comment légiférer inutilement ? ....................................... 64
Les acteurs de terrain et le politique ..............................68
On en demande trop à l’école ! ................................................70
Devant la pression, les inégalités l’emportent. ..........73
La collectivité face à l’individualisme ............................76
La coopération face au repli sur soi .................................. 77
Le rapport efforts/résultats. .................................................82
Les cotes et le sens de l’évaluation .....................................82
L’autonomie et l’esprit critique ............................................85
La parole et l’écoute dans le monde du silence
qu’est l’école ......................................................................................86
Démocratisation de l’enseignement ...................................94
La tradition face à l’innovation ...........................................95
L’école et l’esprit d’entreprise ...............................................96
Un message d’effort et de travail face au système
social ................................................................................................... 100
Le loisir obligatoire ...................................................................101
Les freins au projet face à l’esprit d’initiative ......... 103
Une attitude éthique sans code ......................................... 104
Épilogue : Se lamenter ou réagir ? .......................................107
8Avant-propos
AVANT-PROPOS
L’école nous rejoint tous.
Elle conditionne tellement nos vies. Notre histoire commune laisse
tellement de traces. Elle résonne toujours en chacun d’entre nous par
nos souvenirs, nos manques, nos réussites, nos peines, nos difcultés,
nos joies, nos rencontres, nos découvertes, nos déceptions…
personnelles et celles de nos proches. Elle nous concerne tous et s’en
préoccuper aujourd’hui est une nécessité collective.
Le système scolaire est-il aujourd’hui en phase avec la réalité ?
L’avenir de notre société inévitablement lié à la qualité de
l’enseignement est-il remis en cause, en danger ? Quelle est la mission d’une école
aujourd’hui ? Une remise en question est-elle nécessaire ? Qui doit se
remettre en question ? Comment ? Qui est adapté à qui ? Qui doit
s’adapter à qui ?
Ces interrogations, je les vis en tant qu’enseignant et parent. Je
suis instituteur et père de trois enfants. J’ai commencé ma carrière
dans le Borinage, en Belgique, par deux années scolaires dans le
fondamental suivies de quatre années dans une école de devoirs. Depuis
1988, je travaille dans l’enseignement secondaire spécialisé, à
l’Institut des Métiers de la Construction et de l’Environnement, l’IMCE,
à Erquelinnes, petite ville belge frontalière de la France. Nous accuei-l
lons 220 élèves dont plus ou moins 36 % de nationalité française. J’y ai
9L’école... Alerte niveau 4
enseigné pendant huit ans et en assure la direction depuis 1998. Notre
école accueillant une majorité d’élèves dits « caractériels », j’ai la
grande chance de travailler dans un type d’enseignement difcile qui
donc, inévitablement, force le professionnel à réagir, à créer, à innover
afin de remplir sa mission avec le plus de sens possible ; un bon
gardefou qui empêche de tomber dans l’insipide et le fonctionnariat.
Le mot est lancé : la créativité.
L’acte d’enseigner ne relève pas d’une science exacte mais d’une
science humaine et ne peut donc être fgé. Il se nourrit d’essais-erreurs,
de réfexions continues, de remises en question perpétuelles,
d’évaluations constantes. Or, nos systèmes scolaires fgent les acteurs dans
des fonctionnements stéréotypés et déresponsabilisent nos élèves de
l’acte d’apprendre, entraînant ainsi des drames familiaux et
personnels. Comment faire en sorte que tout élève, où qu’il se situe dans son
histoire scolaire, ne se détourne pas du chemin des apprentissages ?
Comment concrétiser cette grande intention humaniste
fondamentale : « Tout être humain qui vient au monde a le droit à l’instruction,
à la découverte et aux apprentissages dans des conditions optimales.
Il nous incombe à nous, adultes, de défricher le terrain devant lui. » ?
Parent ?
Soucieux du bien-être de l’enfant, chaque parent vit cette tension
entre un système fgé, quoi qu’il arrive, et la réalité scolaire de son
enfant inévitablement mouvante. Chaque parent passe par des moments
de questionnement, voire d’anxiété, apprend à devenir fataliste devant
le manque d’intérêt de son enfant pour l’école, ou perd patience face
à son impuissance devant le fossé qui se creuse entre son enfant et sa
scolarité.
Enseignant ?
Les enseignants vivent des réalités diférentes mais pas dans un
monde diférent.
Chaque enseignant, à son niveau, qu’il soit dans une école dite
difcile ou momentanément encore préservée, ressent les secousses du
changement provoquées par la vague de l’inconsistance scolaire.
10