Migrer pour un diplôme

-

Français
272 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage propose une analyse historique et sociologique de l'immigration étudiante en Belgique. Basée sur des données quantitatives et sur une enquête qualitative auprès d'étudiants étrangers provenant de pays tiers, ce livre offre une analyse de l'évolution de l'immigration des étudiants étrangers en Belgique. Par ailleurs, il fournit une analyse de leur expérience migratoire fondée sur des histoires d'étudiants étrangers.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2012
Nombre de lectures 53
EAN13 9782296506602
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

42

Cahiers
Migrations
42

Migrer
pour un diplôme

LES ÉTUDIANTS RESSORTISSANTS
DE PAYS TIERS À L’UE DANS
L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR BELGE

Préface de Jozef de Witte
et Édouard Delruelle

FRANKCAESTERCKER
ETANDREAREA (EDS

Migrer pour un diplôme

LES ÉTUDIANTS RESSORTISSANTS DE PAYS TIERS
À L’UE DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR BELGE


DERNIERS VOLUMES PARUS DANS LA COLLECTION
Cahiers
Migrations

41FatimaZIBOUH, La participation politique des élus d’origine maghrébine.
Élections régionales bruxelloises et stratégies électorales,2010.

40IsabelleC,Hennuyers siciliens. Troisième génération : identités et
OCIMANO
projets,2009.
39NathaliePERRIN,Les doyens de l’immigration. Le troisième âge immigré en
Belgique,2009.

38DamienVANNESTE,Night-shops. Pratiques et insertions économiques au cœur
du commerce ethnique,2007.
37DirkJACOBS, HassanBOUSETTA, AndreaREA, MarcoMARTINIELLOet MarcSWYNGEDOUW,
Qui sont les candidats aux élections bruxelloises ? Le proil des candidats à
l’élection au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale du 13 juin 2004,
2006.
36Nadia BenM,Femmes d’origine étrangère dans l’espace public.
OHAMED
Dirigeantes d’associations et élues politiques à Bruxelles,2006.
35Jean-MichelLAFLEUR,Le transnationalisme politique. Pouvoir des
communautés immigrées dans leurs pays d’accueil et pays d’origine,2005.
34LaurentMet CécileR,Se réfugier en Belgique. Étude réalisée à
ARQUIS EMY
l’intérieur des centres d’accueil pour demandeurs d’asile,2005.

Cahiers
Migrations
42
Migrer
pour un diplôme
LES ÉTUDIANTS RESSORTISSANTS
DE PAYS TIERS À L’UE DANS
L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR BELGE

Préface de Jozef de Witte et Édouard Delruelle

FRANKCAESTECKER
ETANDREAREA(EDS)

La collection « Cahiers Migrations » constitue la suite de la collection
« Sybidi Papers ». Elle est codirigée par Felice Dassetto (Université
catholique de Louvain), Marco Martiniello (Université de Liège) et
Andrea Rea (Université libre de Bruxelles).

© ACADEMIA-HARMATTANs.a.
Grand’Place29
B-1348Louvain-la-Neuve

D/2012/4910/39
ISBN :978-2-8061-0076-4
ISSN :0776-0841

Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour
tous pays sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droits.

www.editions-academia.be

ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
TABLEȱDESȱMATIÈRESȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Préface
ȱ...................................................................................................... 9ȱ

Introduction
................................................................................................. 13ȱ

Chapitre 1–Histoire des migrations étudiantes vers la Belgique
.......... 19ȱ

1. Lesétudiants européens dans l’enseignement supérieur belge,
ȱ
de1830 à 1960
....................................................................................... 20ȱ
1.1 Ladynamique de la migration étudiante vers la Belgique
ȱ.......... 22ȱ
1.2 Pourquoiles étudiantsétrangers ont-ils choisi la Belgique ?
ȱ..... 25ȱ
1.3 D’unepolitique libérale vers une politique protectionniste
ȱ........ 32ȱ
2. De1960 à 1990 : la migration des étudiants en provenance de
ȱ
l’Europeet des pays du Sud
................................................................... 35ȱ
2.1 Lapolitique en matière d’autorisation pour les
ȱ
étudiantsétrangers : une nouvelle forme de protectionnisme
..... 41ȱ
2.2 Quellesévolutions depuis 1980 ?
ȱ................................................ 45ȱ

Chapitre 2–La présence d’étudiants migrants issus de pays tiers
dansl’enseignement supérieur en Belgique, de 1994 à 2005
............ 49

1. Lesétudiants étrangers dans l’enseignement supérieur
néerlandoȱ
phoneen Belgique
................................................................................. 51ȱ
1.1 Laprésence d’étudiants non belges
ȱ............................................. 52ȱ
1.2 Laprésence d’étudiants migrants issus de pays tiers
ȱ.................. 56ȱ

6ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
1.2.1Évolution du nombre d’étudiants et répartition par.............
ȱ
nationalité
......................................................................... 57ȱ
1.2.2Analyse selon le cycle d’études
ȱ........................................ 59ȱ
1.2.3Analyse selon le domaine d’études
ȱ.................................. 61ȱ
1.2.4Analyse selon le sexe
ȱ....................................................... 62ȱ
1.3 Profilsdes étudiants de nationalité marocaine, chinoise,...............
ȱ
congolaise,camerounaise et américaine
..................................... 63ȱ
1.3.1Analyse selon le sexe
ȱ....................................................... 65ȱ
1.3.2Analyse selon le cycle et le domaine d’études
ȱ................. 66ȱ
2. Lesétudiants étrangers dans l’enseignement supérieur francophone
ȱ
enBelgique
............................................................................................ 67ȱ
2.1 Lesétudiants étrangers dans l’enseignement supérieur ..................
ȱ
universitaire
................................................................................. 68ȱ
2.1.1Évolution du nombre d’étudiants migrants issus
ȱ
depays tiers entre 1994 et 2005
....................................... 71ȱ
2.1.2Analyse selon le cycle d’études
ȱ........................................ 74ȱ
2.1.3Analyse selon le sexe et le domaine d’études
ȱ................... 81ȱ
2.2 Lesétudiants étrangers dans l’enseignement supérieur non ...........
ȱ
universitaire
................................................................................. 83ȱ
2.3 Profilsdes étudiants de nationalités marocaine, chinoise,.............
ȱ
congolaise,camerounaise et américaine
..................................... 86ȱ
2.3.1Analyse selon le sexe
ȱ....................................................... 87ȱ
2.3.2Analyse selon le cycle et le domaine d’études
ȱ................. 87ȱ
3. Lesflux d’étudiants
ȱ............................................................................... 89ȱ
3.1 Lesflux d’étudiants de 2002 à 2005
ȱ........................................... 90ȱ
3.2 Lesflux de 2005
ȱ.......................................................................... 93ȱ
3.2.1Étude par nationalité
ȱ......................................................... 95ȱ
3.2.2Les caractéristiques personnelles des étudiants
ȱ................ 96ȱ
3.2.3Lieu de résidence et situation en matière de logement
ȱ... 100ȱ
Conclusions
................................................................................................. 104ȱ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ7ȱ
ȱ
ȱ
Chapitre 3–Politique d’immigration et d’éducation
............................ 111ȱ

1. Lefinancement des étudiants migrants issus de pays tiers et la
ȱ
communautarisationde l’enseignement
............................................... 113ȱ
1.1 Lesétudiants migrants issus de l’Espace européen de
ȱ
l’enseignementsupérieur (EEES)
............................................. 118ȱ
1.2 Lesétudiants migrants issus de pays en voie de
développeȱ
ment
.......................................................................................... 119ȱ
1.3.La politique d’internationalisation des institutions de
ȱ
l’enseignementsupérieur
.......................................................... 125ȱ
2. Lesétablissements d’enseignement privés et la migration étudiante
ȱ... 129ȱ
3. Lapolitique d’immigration envers les étudiants migrants issus
ȱ
depays tiers
......................................................................................... 131ȱ
3.1 Unaccès temporaire à la Belgique
ȱ............................................ 132ȱ
3.2 Commentobtenir un accès inconditionnel au territoire belge
ȱ
commeétudiant migrant ?
......................................................... 135ȱ
4. Lespolitiques de l’UE à l’égard des étudiants étrangers
ȱ..................... 140ȱ
4.1 L’européanisationdes conditions de séjour des étudiants
ȱ
étrangers
.................................................................................... 142ȱ
4.1.1France
ȱ............................................................................. 143ȱ
4.1.2Allemagne
ȱ...................................................................... 145ȱ
4.1.3Royaume-Uni
ȱ................................................................. 146ȱ
4.1.4Les Pays-Bas
ȱ.................................................................. 148ȱ
Conclusions
................................................................................................. 149ȱ

Chapitre 4–Analyse des trajectoires des étudiants migrants
des pays tiers
...................................................................................... 153ȱ

1. Introduction
ȱ......................................................................................... 153ȱ
2. Étudierà l’étranger comme projet d’émigration
ȱ.................................. 154ȱ
2.1 Desraisons objectives
ȱ............................................................... 154ȱ
2.2 Projetindividuel versus projet familial
ȱ..................................... 160ȱ
2.3 Laplace de la Belgique dans un marché globalisé de
ȱ
l’éducation
................................................................................. 168ȱ

8ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
3. Lamobilisation des réseaux sociaux dans les parcours des étudiants
ȱ.. 176ȱ
3.1 Lesréseaux familiaux
ȱ............................................................... 177ȱ
3.2 Lesréseaux institutionnels
ȱ........................................................ 179ȱ
3.3 Lesréseaux locaux, nationaux et/ou ethniques
ȱ......................... 186ȱ
4. L’installationdans la carrière d’étudiant étranger : une mosaïque
ȱ
deparcours
........................................................................................... 191ȱ
4.1 Lechoix de l’orientation d’études
ȱ............................................. 192ȱ
4.2 Lefinancement des études
ȱ........................................................ 197ȱ
4.3 Lerenouvellement du permis de séjour (C.I.R.E)
ȱ..................... 205ȱ
5. Aprèsles études ?
ȱ................................................................................ 209ȱ
5.1 Lesétudiants boursiers comme archétype de la mobilité
ȱ
étudiante
.................................................................................... 210ȱ
5.2 LaBelgique comme pays d’installation
ȱ.................................... 213ȱ
5.3 Entremobilité et migration : l’expérience de la « migralité »
ȱ... 218ȱ
5.4 Entransit, le temps des études
ȱ.................................................. 222ȱ
5.5 Conclusion: une diversité de « carrières étudiantes »
ȱ.............. 224ȱ

Conclusion
................................................................................................. 231ȱ

Annexe 1–La base de données du Registre national
............................ 253ȱ
Annexe 2–Les bases données de l’enseignement
................................... 255ȱ
Annexe 3–Analyse qualitative
................................................................ 257ȱ

Bibliographie
............................................................................................. 259ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
PRÉFACEȱ
ȱ
ȱ
ȱ
C’estȱunȱgrandȱplaisirȱdeȱpouvoirȱintroduireȱcetȱouvrageȱuniqueȱ
surȱlaȱmigrationȱdesȱétudiantsȱétrangersȱenȱBelgique.ȱDepuisȱ2003,ȱleȱ
Centreȱpourȱl’égalitéȱdesȱchancesȱetȱlaȱlutteȱcontreȱleȱracismeȱ(CECLR)ȱ
aȱreçuȱpourȱmissionȱlégaleȱ«ȱd’informerȱlesȱautoritésȱsurȱlaȱnatureȱetȱ
l’ampleurȱdesȱfluxȱmigratoiresȱ»ȱetȱ«ȱdeȱveillerȱauȱrespectȱdesȱdroitsȱ
fondamentauxȱdesȱétrangersȱ».ȱEnȱceȱquiȱconcerneȱlaȱmigrationȱdesȱ
ressortissantsȱdeȱpaysȱtiers,ȱc’estȬàȬdireȱlesȱpersonnesȱissuesȱdesȱpaysȱ
horsȱUnionȱeuropéenne,ȱonȱpeutȱdistinguerȱsurȱbaseȱduȱdroitȱdesȱ
étrangersȱquatreȱtypesȱdeȱfluxȱ:ȱlaȱmigrationȱfamiliale,ȱlaȱprotectionȱ
internationale,ȱlaȱmigrationȱdeȱtravailȱetȱlaȱmigrationȱétudiante.ȱCeȱ
dernierȱtypeȱdeȱfluxȱmigratoireȱaȱfaitȱl’objetȱdeȱtrèsȱpeuȱdeȱrecherches.ȱ
EnȱcollaborationȱavecȱlaȱPolitiqueȱscientifiqueȱfédérale,ȱleȱCentreȱaȱ
estiméȱqu’ilȱétaitȱnécessaire,ȱnotammentȱauȱvuȱdeȱl’agendaȱeuropéenȱ
enȱmatièreȱdeȱmigrationȱétudiante,ȱd’étudierȱlaȱmigrationȱétudianteȱenȱ
Belgiqueȱdeȱmanièreȱinterdisciplinaire.ȱ
Uneȱéquipeȱdeȱchercheurs,ȱdirigéeȱparȱFrankȱCaesteckerȱ
(UGent)ȱetȱAndreaȱReaȱ(ULB),ȱontȱdoncȱdresséȱunȱétatȱdesȱlieuxȱdeȱ
cetteȱmigrationȱétudiante.ȱCetȱouvrage,ȱdéjàȱpubliéȱparȱlesȱÉditionsȱ
Acco,ȱestȱàȱprésentȱdisponibleȱenȱfrançaisȱauprèsȱd’Academia.ȱIlȱ
constitueȱunȱouvrageȱdeȱréférenceȱsurȱlaȱmigrationȱétudianteȱversȱ
notreȱpays.ȱ

10ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
Laȱmigrationȱétudianteȱconstitueȱunȱélémentȱessentielȱduȱ
paysageȱdeȱl’enseignementȱenȱBelgiqueȱetȱcontribueȱàȱlaȱdiversitéȱdeȱ
notreȱsociétéȱd’immigration.ȱSurȱleȱplanȱinternational,ȱlaȱBelgiqueȱestȱ
devenueȱuneȱimportanteȱdestinationȱpourȱdesȱressortissantsȱétrangersȱ
d’originesȱlesȱplusȱdiverses.ȱDesȱétudiantsȱduȱmondeȱentierȱtrouventȱ
leȱcheminȱdeȱnosȱécolesȱetȱuniversités.ȱL’histoireȱdeȱlaȱmigrationȱ
étudianteȱenȱBelgiqueȱreflèteȱlesȱgrandsȱchangementsȱinstitutionnelsȱetȱ
sociauxȱquiȱontȱtraverséȱnotreȱpaysȱdurantȱcesȱdeuxȱderniersȱsiècles.ȱ
L’ouvrageȱmetȱl’accentȱsurȱlaȱdernièreȱdécennieȱetȱsurȱlesȱmigrationsȱ
enȱprovenanceȱdeȱChine,ȱduȱCongo,ȱduȱCameroun,ȱduȱMarocȱetȱdesȱ
ÉtatsȬUnisȱ;ȱunȱchoixȱquiȱreflèteȱdeȱmanièreȱpertinenteȱlesȱsourcesȱ
hétérogènesȱdeȱlaȱmigrationȱétudiante.ȱ
L’enseignementȱestȱl’uneȱdesȱcompétencesȬclésȱdesȱCommunauȬ
tésȱenȱBelgique.ȱLaȱparticipationȱdesȱétudiantsȱétrangersȱauxȱsystèmesȱ
d’enseignementȱdesȱdeuxȱgrandesȱCommunautésȱdeȱnotreȱpaysȱest,ȱ
parȱconséquent,ȱfortementȱliéeȱauxȱcaractéristiquesȱintrinsèquesȱdeȱcesȱ
Communautés.ȱIlȱs’agitȱnotammentȱdeȱlaȱlangue,ȱmaisȱaussiȱdeȱleurȱ
visionȱspécifiqueȱdeȱl’importanceȱàȱaccorderȱauȱphénomèneȱmigraȬ
toireȱétudiant.ȱ
Uneȱréelleȱpolitiqueȱdeȱmigrationȱétudianteȱsembleȱrencontrerȱ
uneȱsérieȱd’obstaclesȱidéologiques,ȱcommeȱleȱdémontreȱl’analyseȱdeȱlaȱ
politiqueȱd’enseignementȱetȱd’immigrationȱqueȱlesȱauteursȱproposentȱ
dansȱcetȱouvrage.ȱLaȱsituationȱbelgeȱdénoteȱparȱrapportȱàȱcelleȱdesȱ
paysȱvoisins,ȱdansȱlesquelsȱlesȱpossibilitésȱd’exercerȱuneȱactivitéȱ
professionnelleȱconsécutivementȱauxȱétudesȱontȱétéȱélargies.ȱEnȱBelgiȬ
que,ȱcelaȱresteȱuneȱexception.ȱSiȱl’onȱseȱplaceȱdansȱlaȱperspectiveȱ
d’optimaliserȱlesȱtrajetsȱétudiantsȱauȱbénéficeȱdeȱ«ȱnotreȱéconomieȱ»ȱetȱ
deȱ«ȱnotreȱsociétéȱ»,ȱdeȱl’étudiantȱluiȬmêmeȱetȱdeȱsonȱentourage,ȱneȱ
s’agitȬilȱpasȱlàȱd’uneȱopportunitéȱmanquéeȱ?ȱȱ
L’ouvertureȱauxȱétudiantsȱétrangersȱaȱentraînéȱdesȱchangeȬ
mentsȱdansȱleȱpaysageȱéducatif,ȱcommeȱparȱexempleȱunȱnombreȱaccruȱ
deȱformationsȱenȱanglaisȱetȱdeȱspécialisations.ȱCesȱchangementsȱsontȱ
souventȱaccompagnésȱdeȱdroitsȱd’inscriptionȱplusȱélevésȱpourȱlesȱétuȬ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ11ȱ
ȱ
ȱ
diantsȱétrangers,ȱmaisȱparfoisȱaussiȱpourȱlesȱBelges.ȱLesȱinstitutionsȱ
d’enseignementȱsupérieurȱprévoientȱégalementȱcertainesȱfacilitésȱpourȱ
lesȱétudiantsȱétrangersȱquiȱontȱdesȱmoyensȱfinanciersȱsuffisants.ȱDansȱ
ceȱcontexte,ȱlesȱauteursȱseȱdemandentȱsiȱlesȱformationsȱenȱanglaisȱ
n’établissentȱpasȱunȱnouveauȱcritèreȱsocialȱd’accèsȱàȱl’enseignementȱ
belge.ȱÀȱpartirȱdeȱcetteȱquestion,ȱilsȱdéveloppentȱlaȱproblématiqueȱdeȱ
laȱnaissanceȱd’uneȱoffreȱd’enseignementȱ«ȱdualeȱ»,ȱdansȱlaquelleȱlesȱ
étudiantsȱ«ȱplusȱrichesȱ»ȱposentȱdesȱexigencesȱplusȱimportantesȱenȱ
matièreȱdeȱsuiviȱindividuel.ȱD’aprèsȱlesȱauteurs,ȱcetteȱtendance,ȱquiȱseȱ
traduitȱdéjàȱaujourd’huiȱdansȱl’offreȱdeȱl’enseignementȱprivé,ȱseraȱ
appeléeȱàȱseȱmanifesterȱégalementȱdansȱlesȱinstitutionsȱpubliquesȱ
d’enseignement.ȱȱ
Compétitivité,ȱdémocratisation,ȱdiversification,ȱeuropéanisaȬ
tion,ȱglobalisation,ȱcoopérationȱauȱdéveloppement,ȱvalorisation…ȱsontȱ
quelquesȬunsȱdesȱtermesȱclésȱd’uneȱpolitiqueȱdeȱmigrationȱétudianteȱ
durable,ȱc’estȬàȬdireȱunȱprojetȱd’encadrementȱquiȱvaȱauȬdelàȱdesȱsimȬ
plesȱconsidérationsȱrelativesȱàȱlaȱtranspositionȱd’uneȱDirectiveȱeuroȬ
péenne.ȱȱ
Ceȱconstatȱnousȱamèneȱàȱlaȱdeuxièmeȱmissionȱlégaleȱduȱ
CECLRȱ:ȱveillerȱauȱrespectȱdesȱdroitsȱfondamentauxȱdesȱétrangers.ȱ
Migrerȱpourȱétudierȱn’estȱpasȱunȱdroitȱfondamentalȱenȱsoi.ȱParȱcontre,ȱ
lesȱétudiantsȱétrangersȱjouissentȱdeȱdroitsȱ(fondamentaux).ȱLesȱ
auteursȱdeȱlaȱrechercheȱproposentȱquelquesȱréflexionsȱintéressantes.ȱ
Alorsȱqueȱlaȱmobilitéȱétudianteȱestȱtoujoursȱplusȱvaloriséeȱdansȱ
laȱformationȱdeȱ«ȱnosȱ»ȱétudiants,ȱqueȱdesȱfinancementsȱsontȱprévusȱetȱ
desȱstructuresȱsontȱcrééesȱàȱcetȱeffet,ȱpeuȱd’effortsȱsupplémentairesȱ
sontȱconsentisȱpourȱqueȱdesȱétudiantsȱprovenantȱdeȱrégionsȱduȱmondeȱ
économiquementȱmoinsȱdéveloppéesȱpuissentȱeuxȱaussiȱbénéficierȱdeȱ
séjoursȱd’étudesȱàȱl’étranger.ȱRienȱn’estȱfaitȱnonȱplusȱpourȱaméliorerȱ
lesȱperspectivesȱd’avenirȱdesȱdiplômésȱressortissantsȱdesȱpaysȱduȱSudȱ
quiȱveulentȱrentrerȱauȱpays.ȱȱ
Lesȱauteursȱfontȱunȱautreȱconstatȱpréoccupant,ȱquiȱconcerneȱlaȱ
«ȱpolitiqueȱdesȱguichetsȱ».ȱIlȱmetȱenȱlumièreȱl’influenceȱmanifesteȱ

12ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
qu’exercentȱlesȱfonctionnairesȱcommunauxȱsurȱleȱcursusȱdesȱétuȬ
diants,ȱàȱtraversȱcertainesȱpratiquesȱadministratives.ȱCeciȱconstitueȱunȱ
phénomèneȱinquiétantȱauȱregardȱduȱdroitȱàȱl’égalitéȱdeȱtraitement.ȱ
Sansȱvouloirȱminimaliserȱlaȱresponsabilitéȱdesȱétudiantsȱdansȱleurȱ
projetȱd’études,ȱonȱneȱseȱpréoccupeȱpasȱassezȱqueȱnotreȱpolitiqueȱ
migratoireȱcréantȱdesȱsituationsȱdeȱséjourȱprécaireȱ–ȱd’étudiantsȱetȱ
d’autresȱétrangersȱ–ȱquiȱentraînentȱdesȱrisquesȱréelsȱpourȱlaȱsociété,ȱ
alorsȱmêmeȱqueȱcesȱrisquesȱpourraientȱêtreȱévités.ȱȱ
Cetȱouvrageȱabordeȱaussiȱlaȱquestionȱduȱblocageȱdeȱl’accèsȱauȱ
marchéȱdeȱl’emploiȱpourȱlesȱpartenairesȱdesȱétudiants.ȱL’ouvertureȱduȱ
marchéȱdeȱl’emploiȱauxȱpartenairesȱd’étudiantsȱétrangersȱprovenantȱ
deȱpaysȱtiers,ȱneȱcontribueraitȬelleȱpasȱàȱdémocratiserȱlesȱfluxȱ
d’étudiantsȱétrangersȱenȱprovenanceȱdesȱpaysȱduȱSudȱversȱl’enseiȬ
gnementȱsupérieurȱbelgeȱ?ȱDeȱcetteȱmanière,ȱleȱbudgetȱfamilialȱdeȱ
beaucoupȱd’étudiantsȱétrangers,ȱsurtoutȱafricains,ȱpourraitȱêtreȱ
rehaussé,ȱetȱainsiȱparticiperȱàȱlaȱdémocratisationȱdeȱlaȱmigrationȱ
étudiante.ȱ
Nousȱespéronsȱqueȱlaȱréflexionȱheuristiqueȱdesȱauteursȱseraȱ
sourceȱdeȱdébatsȱultérieurs.ȱCommentȱaborderȱlesȱtroisȱtypesȱdeȱ
migrationȱdesȱétudiantsȱétrangersȱexposésȱdansȱlaȱrechercheȱ(mobilitéȱ
étudiante,ȱmigrationȱétudianteȱetȱ«ȱmigralitéȱ»)ȱ?ȱQuelleȱpolitiqueȱ
réussiraȬtȬelleȱàȱtenirȱcompteȱdeȱcetteȱdiversitéȱdeȱmigrationsȱétudianȬ
tes,ȱtoutȱenȱmaintenantȱunȱsouciȱconstantȱduȱrespectȱdesȱdroitsȱfondaȬ
mentauxȱ?ȱ
Enfin,ȱnousȱvousȱsouhaitonsȱuneȱlectureȱenrichissante,ȱouvrantȱ
deȱnouvellesȱpistesȱdeȱréflexion.ȱNousȱespéronsȱqueȱcetȱouvrageȱ
permettraȱauxȱnombreuxȱintervenantsȱdansȱleȱdomaineȱdeȱlaȱmigraȬ
tionȱetȱdeȱlaȱmobilitéȱétudiantesȱ–ȱainsiȱqu’àȱlaȱsociétéȱenȱgénéralȱ–ȱdeȱ
«ȱprendreȱleursȱresponsabilitésȱ»,ȱetȱnonȱplusȱdeȱseȱcontenterȱdeȱ
demanderȱauxȱétudiantsȱdeȱprendreȱlesȱleurs,ȱcommeȱleȱdiscoursȱ
politiqueȱdominantȱleȱlaisseȱentendre.ȱ
JozefȱDeȱWitte,ȱdirecteurȱduȱCECLRȱ
EdouardȱDelruelle,ȱdirecteurȱadjointȱduȱCECLRȱȱ

ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
INTRODUCTIONȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Bienȱqueȱl’immigrationȱétudianteȱneȱreprésenteȱqu’uneȱpetiteȱ
partieȱdesȱfluxȱmigratoiresȱcontemporains,ȱelleȱn’enȱconstitueȱpasȱ
moinsȱuneȱpartȱimportanteȱenȱraison,ȱd’uneȱpart,ȱdeȱsaȱdimensionȱ
historiqueȱetȱtraditionnelleȱdansȱlesȱmouvementsȱmigratoiresȱet,ȱ
d’autreȱpart,ȱdesȱobjectifsȱspécifiquesȱquiȱluiȱsontȱassignés.ȱ
Auȱniveauȱmondial,ȱenȱ2003,ȱlaȱBelgiqueȱaccueillaitȱ2ȱ%ȱduȱ
nombreȱtotalȱdesȱétudiantsȱétrangers.ȱLesȱÉtatsȬUnisȱenȱaccueillaientȱleȱ
plusȱgrandȱnombreȱ(28ȱ%),ȱsuivisȱparȱleȱRoyaumeȬUniȱ(12ȱ%),ȱ
l’Allemagneȱ(11ȱ%),ȱlaȱFranceȱ(10ȱ%)ȱetȱl’Australieȱ(9ȱ%).ȱCesȱcinqȱpaysȱ
attiraientȱ70ȱ%ȱdeȱl’ensembleȱdesȱétudiantsȱétrangers.ȱÀȱcetteȱépoque,ȱ
laȱBelgiqueȱseȱsituaitȱenȱcinquièmeȱposition,ȱavecȱleȱRoyaumeȬUni,ȱ
quantȱàȱlaȱproportionȱduȱnombreȱd’étudiantsȱétrangersȱdansȱlaȱ
1
populationȱétudianteȱglobaleȱ(11,5ȱ%) .ȱ
D’oùȱproviennentȱcesȱétudiantsȱétrangersȱdeȱl’enseignementȱ
supérieurȱenȱBelgiqueȱ?ȱCoulonȱetȱPaivandiȱ(2003,ȱp.ȱ10)ȱindiquentȱ
ȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱ
1
ȱLesȱquatreȱpremiersȱpaysȱétaientȱl’Australieȱ(19ȱ%),ȱlaȱSuisseȱ(17,5ȱ%),ȱl’Autricheȱ
(13,5ȱ%),ȱlaȱNouvelleȬZélandeȱ(13,5ȱ%),ȱvenaientȱensuiteȱlaȱBelgiqueȱetȱleȱRoyaumeȬ
Uniȱsuivisȱparȱl’Allemagneȱ(10,7ȱ%),ȱlaȱFranceȱ(10,5ȱ%),ȱleȱDanemarkȱ(9ȱ%)ȱ,ȱl’Irlandeȱ
(5,5ȱ%),ȱlaȱNorvègeȱ(5ȱ%)ȱetȱlesȱPaysȬBasȱ(3,9ȱ%).ȱLesȱÉtatsȬUnisȱ(3,5ȱ%)ȱseȱretrouventȱ
e
enȱ17ȱposition.ȱOESO,ȱEducationȱatȱaȱGlanceȱ2005,ȱTabelȱC3.1,ȱinȱOCDE,ȱ«ȱHigherȱ
EducationȱQuality,ȱEquityȱandȱEfficiencyȱ»,ȱOESOȬbijeenkomstȱvanȱdeȱMinistersȱ
vanȱOnderwijs,ȱAthene,ȱ26Ȭ28ȱjuniȱ2006,ȱp.ȱ36.ȱ
ȱhttp://www.oecd.org/dataoecd/30/7/36960580.pdfȱ

14ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
que,ȱauȱniveauȱmondial,ȱ62ȱ%ȱdeȱcesȱétudiantsȱsontȱoriginairesȱd’unȱ
paysȱduȱSudȱetȱvontȱdansȱunȱpaysȱduȱNord,ȱ30ȱ%ȱviennentȱd’unȱpaysȱ
duȱNordȱetȱseȱrendentȱdansȱunȱpaysȱduȱNordȱetȱ8ȱ%ȱd’étudiantsȱ
provenantȱd’unȱpaysȱduȱNordȱvontȱdansȱunȱpaysȱduȱSud.ȱLaȱBelgiqueȱ
compteȱunȱnombreȱimportantȱd’étudiantsȱeuropéensȱparmiȱsaȱpopulaȬ
tionȱétudianteȱétrangère.ȱEnȱoutre,ȱlesȱétudiantsȱnordȬaméricainsȱneȱ
sontȱpasȱraresȱdansȱlesȱuniversitésȱetȱlesȱécolesȱsupérieuresȱbelges.ȱ
L’enseignementȱsupérieurȱenȱBelgiqueȱattireȱégalementȱdesȱétudiantsȱ
duȱSud.ȱIlsȱviennentȱduȱCongo,ȱduȱMaroc,ȱdeȱChine,ȱduȱCameroun,ȱ
maisȱaussiȱd’autresȱpays.ȱCesȱfluxȱmigratoiresȱsemblentȱavoirȱunȱ
ancrageȱhistorique.ȱOnȱtrouveȱainsiȱdavantageȱd’étudiantsȱasiatiquesȱ
auxȱÉtatsȬUnisȱetȱenȱAustralieȱalorsȱqueȱlesȱétudiantsȱafricainsȱseȱ
retrouventȱprincipalementȱdansȱlesȱuniversitésȱeuropéennes.ȱ
Parmiȱlesȱétudiantsȱétrangers,ȱnousȱfaisonsȱuneȱdistinctionȱentreȱ
lesȱétudiantsȱvenantȱdeȱpaysȱduȱSudȱetȱceuxȱvenantȱdeȱpaysȱduȱNord.ȱ
Leȱpremierȱgroupeȱestȱperçuȱcommeȱfaisantȱpartieȱduȱgroupeȱdesȱ
migrants,ȱunȱgroupeȱdontȱonȱseȱméfie.ȱOnȱsoupçonneȱainsiȱlesȱétuȬ
diantsȱmigrantsȱdeȱvouloirȱs’installerȱ:ȱilsȱprétendentȱvenirȱiciȱpourȱ
étudierȱetȱobtenirȱunȱdiplôme,ȱmaisȱestȬceȱlàȱleurȱvéritableȱintentionȱ?ȱ
Lesȱétudiantsȱduȱsecondȱgroupeȱviennentȱd’autresȱpaysȱdéveloppésȱetȱ
sontȱconsidérésȱcommeȱfaisantȱpartieȱdeȱlaȱmobilitéȱétudiante.ȱLaȱ
migrationȱétudianteȱestȱdoncȱmiseȱenȱlienȱavecȱlesȱjeunesȱquiȱviennentȱ
duȱSudȱpourȱsuivreȱunȱcursusȱacadémique,ȱpartielȱouȱcomplet,ȱdansȱ
uneȱuniversitéȱd’unȱpaysȱdéveloppé.ȱLaȱmobilitéȱétudianteȱestȱmiseȱenȱ
lienȱavecȱdesȱétudiantsȱdeȱpaysȱdéveloppésȱquiȱsuiventȱunȱcursus,ȱ
parfoisȱcourt,ȱdansȱunȱautreȱpaysȱdéveloppé.ȱ
Cetteȱdistinctionȱentreȱétudiantsȱétrangersȱestȱuneȱconstructionȱ
sociale.ȱSansȱpourȱautantȱconsidérerȱtouteȱmobilitéȱ–ȱdéplacementȱouȱ
migrationȱ–ȱayantȱpourȱobjectifȱlesȱétudesȱdeȱlaȱmêmeȱmanière,ȱilȱ
demeureȱqueȱtouteȱmigrationȱestȱleȱfaitȱdeȱquelqu’unȱquiȱvientȱ
d’ailleurs.ȱQuandȱonȱséjourneȱailleurs,ȱdesȱliensȱsontȱcréésȱquiȱfontȱdeȱ
cetȱailleursȱunȱchezȱsoi.ȱEnȱmêmeȱtemps,ȱceȱséjourȱpeutȱêtreȱtempoȬ
raireȱetȱneȱpasȱamenerȱd’ancrage.ȱTousȱlesȱétudiantsȱquiȱvontȱétudierȱàȱ
l’étrangerȱpartagentȱceȱpointȱdeȱvueȱ:ȱl’ailleursȱversȱlequelȱilsȱseȱdiriȬ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ15ȱ
ȱ
ȱ
gentȱpourraientȱbienȱdevenirȱleurȱchezȱsoi.ȱC’estȱpourȱcetteȱraisonȱqueȱ
nousȱutilisonsȱleȱtermeȱ«ȱétudiantsȱmigrantsȱ»ȱdansȱunȱsensȱlarge,ȱd’oùȱ
qu’ilsȱsoientȱobservés,ȱquiȱvontȱouȱviennent,ȱqu’ilsȱsoientȱdesȱimmiȬ
grésȱouȱdesȱémigrés.ȱ
Laȱmigrationȱétudianteȱestȱtoujoursȱliéeȱavecȱl’international.ȱ
L’étudiantȱflamandȱquiȱvientȱdeȱFlandreȱorientaleȱetȱquiȱvaȱétudierȱàȱ
l’UniversitéȱdeȱGandȱouȱceluiȱdeȱHenegouwenȱquiȱétudieȱàȱ
l’UniversitéȱLibreȱdeȱBruxellesȱn’estȱpasȱprisȱenȱcompteȱdansȱleȱcadreȱ
deȱcetteȱrecherche.ȱLaȱmigrationȱétudianteȱrenvoieȱdansȱceȱlivreȱàȱlaȱ
mobilitéȱinternationale,ȱuneȱmobilitéȱquiȱdépasseȱlesȱfrontièresȱétatiȬ
ques.ȱNotreȱmondeȱestȱdiviséȱenȱÉtatsȱetȱlesȱfrontièresȱdesȱÉtatsȱontȱ
uneȱinfluenceȱimportanteȱsurȱlaȱmobilitéȱgéographique.ȱLesȱÉtatsȱdéciȬ
dentȱdeȱmanièreȱautonomeȱs’ilsȱveulentȱcontrôlerȱdeȱmanièreȱstricteȱlaȱ
mobilitéȱàȱleursȱfrontièresȱouȱs’ilsȱveulentȱsubir,ȱtolérerȱouȱstimulerȱ
cetteȱmobilité.ȱLaȱBelgique,ȱenȱtantȱqueȱpartieȱdeȱl’Unionȱeuropéenne,ȱ
aȱdécidéȱdeȱneȱplusȱcontrôlerȱlaȱmobilitéȱdansȱl’espaceȱeuropéen.ȱLesȱ
frontièresȱinternesȱàȱl’Unionȱeuropéenneȱneȱfontȱplusȱl’objetȱdeȱcontrôȬ
lesȱdeȱpoliceȱetȱdeȱcontrôleȱdouanier,ȱsaufȱs’ilȱyȱaȱlevéȱdeȱlaȱrègle.ȱAuxȱ
frontièresȱexternesȱdeȱl’Unionȱeuropéenne,ȱilȱyȱaȱencoreȱdesȱdouanesȱ
etȱdesȱvisasȱsontȱnécessaires.ȱPourȱlesȱEuropéens,ȱl’entréeȱenȱBelgiqueȱ
estȱpratiquementȱlibre,ȱmaisȱlesȱressortissantsȱdeȱpaysȱtiersȱ–ȱnonȱ
membresȱdeȱl’Unionȱeuropéenneȱ–ȱquiȱveulentȱvenirȱenȱBelgique,ȱdoiȬ
ventȱremplirȱcertainesȱconditionsȱpourȱpouvoirȱyȱentrer.ȱLaȱmigrationȱ
étudiante,ȱtantȱd’Européensȱqueȱdeȱressortissantsȱdeȱpaysȱtiers,ȱestȱ
uneȱpartieȱdeȱlaȱmobilitéȱinternationale,ȱetȱestȱdoncȱégalementȱpolitiȬ
que,ȱetȱdéfinieȱparȱlesȱÉtats.ȱ
Ceȱlivreȱestȱleȱrésultatȱd’unȱprojetȱdeȱrechercheȱ«ȱLaȱgestionȱdeȱ
laȱmigrationȱétudianteȱversȱlaȱBelgiqueȱ:ȱhistorique,ȱpanoramaȱetȱ
prévisionsȱ».ȱCeȱrapportȱestȱbaséȱsurȱuneȱrechercheȱquantitativeȱetȱ
qualitativeȱ–ȱréaliséeȱparȱdeuxȱchercheursȱ–ȱquiȱs’estȱétaléeȱsurȱsixȱ
mois.ȱDansȱleȱrapportȱdeȱrecherche,ȱ–ȱunȱdocumentȱdeȱtravailȱ–,ȱ
étaientȱexposésȱlaȱméthodologieȱetȱlesȱrésultats,ȱpourȱqueȱlaȱcommuȬ
nautéȱscientifiqueȱpuisseȱyȱaccéder.ȱCetteȱpublicationȱreprendȱenȱ
synthèseȱlesȱrésultatsȱetȱviseȱàȱtoucherȱunȱpublicȱplusȱlarge.ȱ

16ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
Leȱchapitreȱ1ȱconsisteȱenȱuneȱintroductionȱhistoriqueȱsurȱleȱ
thème.ȱLaȱnouvelleȱsignificationȱdeȱlaȱmigrationȱétudianteȱetȱcommentȱ
e e
sesȱlimitesȱontȱétéȱdéfiniesȱauxȱXIXȱetȱXXȱsiècles.ȱCetteȱcontextualisaȬ
tionȱhistoriqueȱduȱphénomèneȱpermetȱauȱlecteurȱdeȱreplacerȱlesȱ
tendancesȱetȱlesȱcaractéristiquesȱdeȱlaȱmigrationȱétudianteȱdansȱuneȱ
perspectiveȱplusȱlarge.ȱ
Leȱchapitreȱ2ȱdonneȱunȱaperçuȱduȱfluxȱetȱdeȱlaȱprésenceȱdesȱ
étudiantsȱdansȱl’enseignementȱsupérieurȱdurantȱlesȱdixȱdernièresȱ
années.ȱCetȱaperçuȱreposeȱsurȱdesȱdonnéesȱhétérogènesȱprovenantȱdeȱ
diversesȱbasesȱdeȱdonnéesȱadministratives.ȱCesȱdonnéesȱayantȱétéȱ
construitesȱdifféremment,ȱleurȱdegréȱdeȱreprésentativitéȱestȱtrèsȱvariaȬ
ble.ȱDansȱlesȱnotesȱdeȱbasȱdeȱpageȱetȱlesȱannexes,ȱlesȱaspectsȱtechniȬ
quesȱdeȱcetteȱrechercheȱsontȱexposés.ȱCependant,ȱlesȱdonnéesȱontȱétéȱ
homogénéiséesȱafinȱqueȱleȱlecteurȱaitȱunȱaperçuȱdeȱlaȱprésenceȱ
d’étudiantsȱmigrantsȱdeȱpaysȱtiersȱdansȱl’enseignementȱsupérieur,ȱ
pourȱlaȱdernièreȱdécennie.ȱDesȱchangementsȱévidentsȱontȱeuȱlieuȱdansȱ
laȱmigrationȱétudianteȱcesȱdixȱdernièresȱannées.ȱLesȱchangementsȱ
dansȱl’origineȱgéographiqueȱdesȱétudiantsȱmigrantsȱetȱlaȱmanièreȱdontȱ
ilsȱfinancentȱleursȱétudesȱindiquentȱuneȱtransformationȱimportante.ȱ
Leȱchapitreȱ3ȱessaieȱd’éclairerȱcesȱchangementsȱàȱlaȱlumièreȱdesȱ
choixȱpolitiquesȱenȱBelgique.ȱIlȱs’agitȱd’examinerȱunȱlienȱéventuelȱ
entreȱlaȱtransformationȱdesȱfluxȱdesȱétudiantsȱissusȱdeȱpaysȱtiersȱetȱlesȱ
réorientationsȱdeȱlaȱpolitiqueȱbelgeȱenȱmatièreȱdeȱmigrationȱétudiante.ȱ
Laȱpolitiqueȱdeȱcoopérationȱauȱdéveloppementȱestȱexaminée.ȱCeȱ
chapitreȱseȱpencheȱégalementȱsurȱceȱquiȱseȱpasseȱauȬdelàȱdesȱfrontièȬ
res,ȱdansȱd’autresȱpaysȱeuropéens,ȱafinȱdeȱprésenterȱtantȱlesȱpolitiquesȱ
auȱniveauȱbelgeȱqu’européen.ȱ
Leȱchapitreȱ4,ȱenfin,ȱdonneȱlaȱparoleȱàȱlaȱgénérationȱactuelleȱ
d’étudiantsȱmigrants.ȱSurȱbaseȱd’uneȱanalyseȱqualitativeȱdesȱentreȬ
tiens,ȱàȱpartirȱd’uneȱconnaissanceȱsociologiqueȱduȱphénomèneȱdesȱ
migrationsȱétudiantes,ȱleȱparcoursȱdeȱcesȱétudiantsȱestȱesquissé.ȱPourȬ
quoiȱcesȱétudiantsȱsouhaitentȬilsȱétudierȱàȱl’étrangerȱ?ȱEtȱpourquoiȱenȱ
Belgiqueȱ?ȱVoilàȱlesȱquestionsȱabordéesȱici.ȱSontȬilsȱseulsȱouȱpeuventȬ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ17ȱ
ȱ
ȱ
ilsȱcompterȱsurȱunȱréseauȱsocial,ȱenȱBelgiqueȱetȱdansȱleȱpaysȱd’origine,ȱ
pourȱréaliserȱleurȱprojetȱ?ȱEnfin,ȱseraȱégalementȱabordéeȱlaȱquestionȱ
«ȱDansȱquelleȱmesureȱlaȱmigrationȱétudianteȱresteȱprésenteȱdansȱleȱ
parcoursȱdesȱétudiantsȱouȱn’estȬceȱqu’uneȱphaseȱdansȱlaȱvieȱdeȱcesȱ
étrangersȱ?ȱ».ȱCesȱétudiantsȱmigrantsȱretrouventȬilsȱuneȱplaceȱdansȱleȱ
mondeȱqu’ilsȱavaientȱquittéȱ?ȱFontȬilsȱunȱallerȬretourȱouȱs’installentȬilsȱ
dansȱleȱpaysȱd’accueilȱ?ȱPourȱrépondreȱàȱcesȱquestions,ȱlesȱdonnéesȱ
qualitativesȱsontȱcomplétéesȱparȱdesȱdonnéesȱquantitativesȱtouchantȱàȱ
leurȱséjour,ȱcommeȱcellesȱreprisesȱauȱRegistreȱnationalȱetȱparȱl’Officeȱ
desȱétrangers.ȱ
Ceȱlivreȱaȱpuȱêtreȱréaliséȱgrâceȱàȱlaȱcollaborationȱdeȱnombreusesȱ
personnes.ȱNousȱremercionsȱÉricȱVanhauteȱetȱLucȱFrançoisȱ(UGent),ȱ
FrançoiseȱDecampȱetȱAnneȱWillocqȱ(FUSAGx),ȱAnitaȱMathieuȱetȱ
DominiqueȱMertensȱ(ULB),ȱetȱMichelȱLedentȱ(UCL).ȱLesȱmembresȱduȱ
Comitéȱd’accompagnement,ȱparȱleursȱconseilsȱetȱleursȱcritiquesȱ
constructives,ȱontȱlargementȱcontribuéȱauxȱrésultatsȱdeȱcetteȱrecherȬ
che,ȱetȱenȱparticulierȱMargaridaȱFreireȱetȱZakiaȱKhattabiȱ(SFPȱPolitiqueȱ
scientifique),ȱJulieȱLejeune,ȱHenriȱGoldmanȱetȱKoenȱDewulfȱ(CECLR),ȱ
JohanȱSurkynȱ(VUB),ȱDanielleȱGilliotȱ(VLIR)ȱetȱJeanȬPierreȱBaisieuxȱ
(Directionȱgénéraleȱdeȱl’Enseignement).ȱCeȱtravailȱn’auraitȱpasȱétéȱ
possibleȱsansȱlaȱcollaborationȱdesȱpersonnesȱinterrogéesȱquiȱontȱ
partagéȱleurȱexpérienceȱetȱleurȱsavoir.ȱPourȱlaȱprésenteȱédition,ȱnousȱ
souhaitonsȱaussiȱremercierȱvivementȱMassimoȱBortoliniȱetȱIsabelleȱ
Rennesonȱpourȱlaȱrelectureȱduȱmanuscrit.ȱ
FrankȱCaesteckerȱ
AndreaȱReaȱ
JozefienȱDeȱBockȱ
MarieȱGodinȱ
MurielȱSaccoȱ

ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

CHAPITREȱ1ȱ
ȱ
HISTOIREȱDESȱMIGRATIONSȱÉTUDIANTESȱ
VERSȱLAȱBELGIQUEȱ

ȱ
FrankȱCaesteckerȱetȱJozefienȱDeȱBockȱ(UG)ȱȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Depuisȱsaȱcréation,ȱqueȱl’onȱpeutȱsituerȱversȱleȱHautȱMoyenȱ
Âge,ȱunȱréseauȱinternationalȱs’estȱdéveloppéȱentreȱlesȱdifférentesȱ
universitésȱduȱcontinentȱeuropéen,ȱréseauȱalimentéȱparȱuneȱmigrationȱ
continueȱd’étudiantsȱetȱdeȱprofesseurs.ȱEnȱd’autresȱtermes,ȱlaȱmigraȬ
tionȱpourȱpoursuivreȱuneȱformationȱdansȱunȱautreȱpaysȱestȱdoncȱaussiȱ
vieilleȱqueȱl’enseignementȱsupérieurȱluiȬmême.ȱLaȱcompositionȱetȱleȱ
sensȱduȱfluxȱmigratoireȱestudiantinȱ–ȱqueȱceȱsoitȱversȱouȱàȱl’intérieurȱ
deȱl’Europeȱ–ȱontȱtoujoursȱétéȱfortementȱinfluencésȱparȱleȱcontexteȱ
social.ȱLesȱmouvementsȱmigratoiresȱentreȱuniversitésȱontȱtoujoursȱétéȱ
plusȱqu’unȱsimpleȱéchangeȱdeȱclientèle.ȱIlsȱontȱétéȱsourcesȱdeȱchangeȬ
mentsȱessentielsȱauȱseinȱdesȱuniversitésȱconcernéesȱainsiȱqu’auȱseinȱduȱ
réseauȱuniversitaireȱdansȱsonȱensembleȱ:ȱilsȱassuraientȱl’échangeȱdeȱ
connaissancesȱetȱl’apportȱd’idéesȱetȱdeȱméthodesȱnouvellesȱetȱgénéȬ
raientȱainsiȱuneȱdynamiqueȱpropreȱauxȱuniversités.ȱCesȱfluxȱmigratoiȬ
resȱn’étaientȱpasȱdissociésȱduȱfonctionnementȱdeȱl’enseignementȱsupéȬ
rieurȱeuropéen,ȱmaisȱcomposaient,ȱetȱcomposentȱencore,ȱuneȱimporȬ
tanteȱpartieȱdeȱcetȱenseignement.ȱȱ

20ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
e e
DurantȱlesȱXIXȱetȱXXȱsiècles,ȱlaȱmigrationȱétudianteȱconnaîtȱdeȱ
fortesȱfluctuationsȱtantȱenȱchiffresȱabsolusȱqu’enȱpourcentages.ȱLesȱ
donnéesȱdeȱlaȱfigureȱ1ȱsurȱlaȱprésenceȱd’étudiantsȱétrangersȱdansȱ
l’enseignementȱsupérieurȱneȱreprésententȱpas,ȱenȱparticulierȱauȱcoursȱ
deȱlaȱdernièreȱpériode,ȱlaȱmigrationȱétudiante.ȱEnȱeffet,ȱparmiȱlesȱ
étudiantsȱétrangersȱfigurentȱaussiȱdesȱdescendantsȱdeȱmigrantsȱétaȬ
blis.ȱ
Figureȱ1ȱ–ȱLesȱétudiantsȱétrangersȱdansȱlesȱuniversitésȱbelgesȱ
(1858Ȭ1979)ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
1.ȱLesȱétudiantsȱeuropéensȱdansȱl’enseignementȱsupérieurȱ
belge,ȱdeȱ1830ȱàȱ1960ȱȱ
e
AuȱXIXȱsiècle,ȱl’Europeȱaȱvuȱs’amorcerȱunȱprocessusȱd’augȬ
mentationȱduȱnombreȱdesȱétablissementsȱd’enseignement.ȱCeȱ
processusȱétaitȱencadréȱparȱuneȱbureaucratieȱquiȱaccompagnaitȱuneȱ
politiqueȱnationaleȱd’enseignement.ȱLeȱcorpsȱenseignantȱfutȱprofesȬ
sionnalisé,ȱlesȱenseignantsȱdeȱl’enseignementȱsupérieurȱdevenantȱdesȱ
fonctionnairesȱpayésȱparȱl’État.ȱEnȱmêmeȱtempsȱqueȱcetteȱdépendanceȱ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ21ȱ
ȱ
ȱ
croissanteȱvisȬàȬvisȱdesȱautoritésȱpubliquesȱ(surtoutȱauȱniveauȱ
budgétaire),ȱlesȱétablissementsȱd’enseignementȱbénéficiaientȱtoutefoisȱ
d’uneȱgrandeȱlibertéȱacadémique.ȱL’enseignementȱdispenséȱdansȱlesȱ
établissementsȱd’enseignementȱsupérieurȱeuropéensȱrépondaitȱauxȱ
évolutionsȱdesȱdisciplinesȱscientifiquesȱquiȱseȱdiversifièrentȱetȱseȱ
spécialisèrentȱdeȱplusȱenȱplus.ȱCeciȱallaitȱdeȱpairȱavecȱuneȱréformeȱ
approfondieȱdeȱlaȱhiérarchieȱacadémiqueȱetȱsocialeȱentreȱlesȱdifférenȬ
tesȱsciencesȱétablieȱdepuisȱleȱMoyenȱÂge.ȱC’estȱsurtoutȱleȱstatutȱdesȱ
sciencesȱnaturellesȱquiȱpritȱbeaucoupȱd’importance,ȱceluiȱdesȱlettresȱetȱ
deȱlaȱphilosophieȱperdantȱdeȱsaȱnotoriété.ȱ«ȱTheȱageȱofȱphilosophyȱ»ȱfitȱ
placeȱàȱ«ȱTheȱageȱofȱscienceȱ»ȱ(Jarausch,ȱ2004,ȱp.ȱ368).ȱ
L’augmentationȱduȱnombreȱdesȱétablissementsȱd’enseignementȱ
coïncidaȱavecȱl’augmentation,ȱencoreȱplusȱimpressionnante,ȱdeȱlaȱ
populationȱétudianteȱeuropéenne,ȱceȱqui,ȱaprèsȱlaȱDeuxièmeȱGuerreȱ
mondiale,ȱaboutitȱàȱl’universitéȱdeȱmasse.ȱLesȱétablissementsȱ
d’enseignementȱoffraientȱdesȱformationsȱdésormaisȱadaptéesȱauxȱ
possibilitésȱdeȱcarrièresȱdansȱleȱnouveauȱmondeȱindustrialisé.ȱUneȱ
formationȱformelleȱdansȱunȱétablissementȱd’enseignementȱdevenaitȱ
plusȱimportanteȱpourȱlesȱfonctionsȱdeȱcadresȱdansȱuneȱsociétéȱsansȱ
cesseȱplusȱprofessionnalisée.ȱDansȱlaȱpopulationȱétudianteȱcroissanteȱ
e
seȱdessinaitȱégalementȱunȱprocessusȱdeȱdiversification.ȱAuȱXIXȱsiècle,ȱ
pourȱlaȱpremièreȱfois,ȱdeuxȱ«ȱnouvellesȱ»ȱcatégoriesȱd’étudiantsȱseȱ
manifestaientȱ:ȱlesȱfemmesȱetȱlesȱétrangersȱ(Moulinier,ȱ2002,ȱp.ȱ4).ȱEnȱ
mêmeȱtemps,ȱunȱprocessusȱdeȱdémocratisationȱdansȱlaȱcompositionȱdeȱ
laȱpopulationȱétudianteȱseȱmettaitȱenȱplace,ȱlentement,ȱmaisȱsûrement.ȱȱ
Leȱfaitȱqueȱlesȱuniversitésȱexerçaientȱuneȱforceȱd’attractionȱauȬ
delàȱdesȱfrontièresȱnationalesȱétaitȱvisibleȱdansȱtousȱlesȱpaysȱd’Europeȱ
e
deȱl’OuestȱpendantȱlaȱdernièreȱdécennieȱduȱXIXȱsiècle.ȱAuȱcoursȱdeȱlaȱ
périodeȱ1890Ȭ1910,ȱleȱnombreȱd’étudiantsȱétrangersȱdansȱlesȱétablisseȬ
mentsȱd’enseignementȱsupérieurȱenȱEuropeȱdeȱl’Ouestȱaȱquasimentȱ
triplé,ȱtandisȱqueȱleȱnombreȱtotalȱd’étudiantsȱn’avaitȱqueȱdoublé.ȱLeȱ
poidsȱrelatifȱdesȱétudiantsȱétrangersȱaugmentaitȱàȱvueȱd’œilȱ(Karady,ȱ
1998,ȱpp.ȱ93Ȭ94).ȱCeȱsontȱsurtoutȱlesȱuniversitésȱquiȱattiraientȱunȱgrandȱ
nombreȱd’étudiantsȱétrangers,ȱmêmeȱsiȱunȱcertainȱnombreȱd’écolesȱ

22ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
supérieuresȱspécialiséesȱdrainaientȱégalementȱuneȱpartȱimportanteȱdeȱ
laȱpopulationȱétudianteȱétrangèreȱ(Manitakis,ȱ1997,ȱp.ȱ2).ȱAvecȱlaȱ
Suisse,ȱlaȱBelgiqueȱétaitȱalorsȱunȱdesȱpetitsȱpaysȱd’Europeȱquiȱattiraitȱ
unȱgrandȱnombreȱd’étudiantsȱvenusȱdeȱl’étranger.ȱ
1.1ȱLaȱdynamiqueȱdeȱlaȱmigrationȱétudianteȱversȱlaȱBelgiqueȱ
Àȱl’origine,ȱlesȱfluxȱd’étudiantsȱversȱlesȱuniversitésȱbelgesȱ
étaientȱdominésȱparȱlesȱétudiantsȱvenantȱdesȱpaysȱvoisinsȱ(figureȱ2).ȱIlȱ
s’agissaitȱd’uneȱmigrationȱrégionaleȱfaiteȱd’étudiantsȱattirésȱparȱuneȱ
langueȱcommune,ȱuneȱcultureȱcommuneȱetȱuneȱtraditionȱmigratoireȱ
(Latreche,ȱ2003,ȱp.ȱ138).ȱȱ
e
C’estȱauȱXIXȱsiècleȱqueȱlaȱBelgiqueȱdonneȱformeȱàȱsonȱenseiȬ
gnementȱsupérieur.ȱLesȱtraditionsȱconfessionnellesȱetȱlesȱrivalitésȱ
régionalesȱontȱmenéȱàȱlaȱcréationȱd’unȱréseauȱuniversitaireȱdenseȱetȱ
fortementȱdéveloppéȱ(Tikhonov,ȱ2003,ȱp.ȱ43).ȱCeȱnombreȱproportionȬ
nellementȱimportantȱd’universitésȱaȱcontribuéȱàȱunȱdynamismeȱsocialȱ
importantȱauȱseinȱdeȱl’enseignementȱsupérieur.ȱLesȱétablissementsȱ
d’enseignementȱbelgesȱétaientȱlargementȱouvertsȱauxȱétudiantsȱ
étrangers,ȱétantȱdonnéȱqueȱlaȱbaseȱdeȱrecrutementȱlocalȱneȱpermettaitȱ
pasȱàȱcesȱétablissementsȱdeȱsurvivre.ȱAuȱdébutȱdesȱannéesȱ1870,ȱlesȱ
quatreȱuniversitésȱbelgesȱcomptabilisaientȱensembleȱquasimentȱ20ȱ%ȱ
d’étudiantsȱétrangersȱ(figureȱ1ȱ;ȱDhondt,ȱ2008).ȱAuȱcoursȱdesȱdécenȬ
niesȱsuivantes,ȱlaȱpartȱdesȱétrangersȱaȱcommencerȱàȱdiminuer,ȱd’uneȱ
part,ȱparceȱqueȱlesȱétudiantsȱdesȱpaysȱvoisinsȱcommençaientȱàȱ
préférerȱlesȱuniversitésȱdeȱleurȱpaysȱetȱdeȱl’autre,ȱcarȱleȱnombreȱ
d’inscriptionsȱd’étudiantsȱbelgesȱaugmentait.ȱMalgréȱcetteȱtendance,ȱ
aprèsȱ1890,ȱleȱnombreȱd’étudiantsȱétrangersȱaȱrecommencéȱàȱ
augmenterȱ(figureȱ2).ȱJusteȱavantȱlaȱPremièreȱGuerreȱmondiale,ȱleȱ
nombreȱd’étudiantsȱétrangersȱatteignitȱunȱrecordȱenȱBelgique,ȱdeȱ
mêmeȱleurȱpartȱdansȱlaȱpopulationȱétudianteȱtotaleȱdesȱeffectifsȱdesȱ
établissementsȱd’enseignementȱsupérieurȱbelgesȱreprésentaitȱunȱtiersȱ
duȱnombreȱtotalȱ(Dhondt,ȱ2008ȱ;ȱManitakis,ȱ1997,ȱp.ȱ3ȱ;ȱRonin,ȱ1993,ȱ
pp.ȱ171Ȭ191ȱ;ȱHulewicz,ȱ1969,ȱp.ȱ11ȱ;ȱStachurski,ȱ1984,ȱp.ȱ10).ȱLesȱdeuxȱ
décenniesȱquiȱprécédèrentȱlaȱPremièreȱGuerreȱmondialeȱontȱvuȱuneȱ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ23ȱ
ȱ
ȱ
migrationȱimportanteȱd’étudiantsȱprovenantȱdeȱlaȱpartieȱorientaleȱduȱ
continent,ȱprincipalementȱduȱRoyaumeȱdeȱRussie,ȱetȱpourȱlaȱplupartȱ
deȱgroupesȱminoritairesȱissusȱdeȱcesȱpays.ȱParmiȱcesȱétudiants,ȱilȱyȱ
avaitȱunȱgrandȱnombreȱdeȱjuifs,ȱainsiȱqueȱdeȱPolonais.ȱLeȱnationalismeȱ
polonaisȱfaisaitȱque,ȱmêmeȱsiȱétantȱcitoyensȱrusses,ȱcesȱétudiantsȱ
s’inscrivaientȱdansȱlesȱuniversitésȱbelgesȱcommeȱPolonaisȱ(figureȱ2ȱ;ȱ
Manitakis,ȱ1997,ȱpp.ȱ17Ȭ18ȱ;ȱDhondt,ȱ2008ȱ;ȱStachurski,ȱ1984).ȱLaȱpluȬ
partȱ(75ȱ%)ȱdesȱétudiantsȱétrangersȱdansȱlesȱuniversitésȱbelgesȱproveȬ
naientȱdeȱpaysȱeuropéens.ȱLesȱétudiantsȱdesȱautresȱcontinentsȱétaientȱ
peuȱreprésentésȱenȱBelgiqueȱ(figureȱ1).ȱLesȱpaysȱd’Asieȱetȱd’Amériqueȱ
(latine)ȱn’envoyaientȱqu’unȱtoutȱpetitȱnombreȱd’étudiantsȱqui,ȱàȱleurȱ
retour,ȱdevaientȱcontribuerȱàȱlaȱmodernisationȱdeȱleurȱpays.ȱLesȱétuȬ
diantsȱd’Afriqueȱetȱd’OcéanieȱétaientȱquasimentȱabsentsȱdesȱuniversiȬ
tésȱbelges.ȱ
Figureȱ2ȱ–ȱÉtudiantsȱétrangersȱinscritsȱdansȱlesȱuniversitésȱbelges,ȱ
parȱnationalitésȱ(1858Ȭ1937)ȱ
ȱ

1400

1200

1000

800

600

400

200

0
0 26 82 48 04 60 26 82 48 00 26 82 4
6 6 7 8 8 9 9 0 12 2 3
858 8864 88 8882 8888 8894 89 9069 912918 99 9309 936
11861118611870187118761871118811189111891190109011190111192119214921119311
Payslimitrophes(France,LuxembourgetPaysͲBas) HorsEurope
Autrespayseuropéens PologneetRussie(URSSàpartirde1917)
ȱ
AprèsȱlaȱPremièreȱGuerreȱmondiale,ȱonȱrenoueȱviteȱavecȱleȱ
mondeȱuniversitaireȱcosmopolite.ȱDansȱlesȱannéesȱ1920,ȱunȱquartȱdesȱ
étudiantsȱdesȱuniversitésȱbelgesȱétaientȱtoujoursȱdeȱnationalitéȱétranȬ

24ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
gère.ȱC’estȱsurtoutȱd’Europeȱdeȱl’Estȱqueȱprovenaientȱlesȱétudiantsȱ
intégrantȱl’enseignementȱsupérieurȱbelgeȱ(figureȱ2).ȱLaȱredéfinitionȱ
desȱfrontièresȱdesȱÉtatsȱdeȱl’Europeȱcentraleȱetȱdeȱl’Europeȱdeȱl’Estȱ
permettaitȱdeȱlocaliserȱclairementȱlesȱétudiantsȱd’Europeȱdeȱl’Est.ȱLesȱ
nouveauxȱÉtats,ȱcommeȱlaȱPologneȱouȱlesȱÉtatsȱbaltes,ȱvoyaientȱ
surtoutȱdesȱjeunesȱdesȱminoritésȱethniquesȱpartirȱpoursuivreȱleursȱ
étudesȱenȱBelgiqueȱetȱdansȱd’autresȱpaysȱd’Europeȱdeȱl’Ouest.ȱAprèsȱ
laȱfermetureȱdesȱfrontièresȱdeȱlaȱRussie,ȱdevenueȱcommuniste,ȱlesȱ
jeunesȱquiȱhabitaientȱ(plus)ȱàȱl’estȱn’ontȱplusȱprisȱpartȱàȱceȱfluxȱmigraȬ
toire.ȱȱ
e
DepuisȱleȱXIXȱsiècle,ȱlaȱpopulationȱd’étudiantsȱétrangersȱseȱ
composaitȱprincipalementȱd’hommes,ȱmaisȱuneȱféminisationȱaȱlenteȬ
mentȱcommencé.ȱLesȱétudiantesȱétrangères,ȱsurtoutȱlesȱRusses,ȱ
composaientȱmêmeȱlaȱmajoritéȱdesȱétudiantesȱpionnièresȱdansȱ
e
l’enseignementȱsupérieurȱbelgeȱàȱlaȱfinȱduȱXIXȱsiècleȱ(Godfrind,ȱ2007,ȱ
p.ȱ328).ȱVersȱ1960,ȱlesȱfemmesȱreprésentaientȱ20ȱ%ȱdeȱlaȱpopulationȱ
étudianteȱétrangère.ȱȱ
Entretemps,ȱlaȱBelgiqueȱétaitȱdevenueȱunȱpaysȱd’immigrationȱ
oùȱlesȱhabitantsȱdeȱnationalitéȱétrangèreȱreprésentaientȱ4ȱ%ȱdeȱlaȱ
population.ȱDansȱlesȱgrandesȱvilles,ȱlesȱ«ȱcommunautésȱmigrantesȱ
intégréesȱ»,ȱsurtoutȱoriginairesȱd’Europeȱdeȱl’Est,ȱenvoyaientȱleursȱ
enfantsȱnésȱetȱélevésȱenȱBelgiqueȱdansȱl’enseignementȱsupérieur.ȱCesȱ
étudiantsȱpossédaientȱsouventȱlaȱnationalitéȱduȱpaysȱdontȱleursȱ
parentsȱétaientȱoriginaires.ȱC’estȱpourquoiȱlesȱchiffresȱrelatifsȱauxȱétuȬ
diantsȱétrangersȱreflétaientȱnonȱplusȱseulementȱl’immigrationȱversȱlaȱ
Belgique,ȱmaisȱégalementȱl’hétérogénéitéȱdeȱlaȱpopulationȱbelgeȱ
(Levy,ȱ1932,ȱpp.ȱ21Ȭ24ȱ;ȱCoudeyns,ȱ2002).ȱAinsi,ȱlaȱprésenceȱd’étuȬ
diantsȱrussesȱdansȱl’enseignementȱsupérieurȱaprèsȱlaȱPremièreȱGuerreȱ
mondialeȱn’étaitȱplusȱuneȱconséquenceȱdeȱlaȱmigrationȱétudiante,ȱ
maisȱconcernaitȱdesȱréfugiésȱetȱleursȱdescendantsȱétablisȱenȱBelgiqueȱ
etȱquiȱsouhaitaientȱyȱconstruireȱuneȱnouvelleȱvie.ȱ
Àȱpartirȱdesȱannéesȱ1930,ȱleȱnombreȱd’étudiantsȱdeȱnationalitéȱ
étrangèreȱestȱretombéȱàȱunȱpeuȱplusȱdeȱ10ȱ%,ȱetȱmêmeȱ5ȱ%ȱdansȱlesȱ

Migrerȱpourȱunȱdiplômeȱ25ȱ
ȱ
ȱ
annéesȱ1950ȱ(figureȱ1).ȱAprèsȱlaȱDeuxièmeȱGuerreȱmondiale,ȱlaȱmigraȬ
tionȱétudianteȱprovenantȱd’Europeȱdeȱl’Estȱetȱd’EuropeȱcentraleȱdimiȬ
nuaȱfortement.ȱCetteȱrégion,ȱauparavantȱprincipalȱlieuȱd’origineȱdeȱlaȱ
migrationȱétudianteȱversȱlaȱBelgique,ȱfutȱcoupéeȱduȱmarchéȱdeȱ
l’enseignementȱd’Europeȱdeȱl’Ouestȱsuiteȱauxȱchangementsȱpolitiquesȱ
profondsȱintervenus.ȱDurantȱlaȱpériodeȱdeȱlaȱGuerreȱFroide,ȱlesȱpaysȱ
d’Europeȱdeȱl’Estȱseȱtournèrentȱversȱl’UnionȱSoviétiqueȱetȱs’isolèrentȱ
deȱl’Ouest.ȱLesȱquelquesȱEuropéensȱdeȱl’Estȱprésentsȱdansȱl’enseigneȬ
mentȱsupérieurȱbelgeȱétaientȱgénéralementȱdesȱréfugiésȱquiȱétaientȱ
arrivésȱenȱBelgiqueȱaprèsȱlaȱDeuxièmeȱGuerreȱmondialeȱetȱquiȱneȱ
voulaient,ȱouȱneȱpouvaientȱplusȱretournerȱdansȱleurȱpaysȱdésormaisȱ
incorporéȱdansȱleȱblocȱcommuniste,ȱouȱencoreȱquiȱavaientȱfuiȱaprèsȱlaȱ
DeuxièmeȱGuerreȱmondialeȱ–ȱc’estȱleȱcasȱdesȱréfugiésȱhongroisȱenȱ
2
1956 .ȱLeȱnombreȱdécroissantȱd’étudiantsȱétrangersȱdansȱl’enseigneȬ
mentȱsupérieurȱcontrastaitȱavecȱleȱnombreȱcroissantȱd’étrangersȱenȱ
Belgique,ȱqui,ȱenȱ1960,ȱreprésentaientȱdéjàȱ5ȱ%ȱdeȱlaȱpopulationȱbelge.ȱ
1.2ȱPourquoiȱlesȱétudiantsȱȱétrangersȱontȬilsȱchoisiȱlaȱBelgiqueȱ?ȱ
e
ÀȱpartirȱduȱXIXȱsiècle,ȱleȱchoixȱdeȱlaȱBelgiqueȱpourȱl’étudiantȱ
étrangerȱétaitȱtoujoursȱenȱgrandeȱpartieȱliéȱàȱlaȱvaleurȱdeȱlaȱBelgiqueȱetȱ
deȱsesȱétablissementsȱsurȱleȱmarchéȱinternationalȱdeȱl’enseignementȱ
supérieur.ȱLaȱrenomméeȱdesȱuniversitésȱetȱdesȱécolesȱsupérieures,ȱetȱ
laȱqualitéȱdeȱl’enseignementȱfourniȱétaient,ȱetȱdemeurent,ȱdesȱéléȬ
mentsȱimportantsȱdansȱleȱchoixȱd’unȱétablissementȱd’enseignementȱ
(Moulinier,ȱ2003,ȱp.ȱ103).ȱDeȱtellesȱdonnéesȱpeuventȱdifficilementȱêtreȱ
jugéesȱobjectivement.ȱEnȱeffet,ȱlaȱrenomméeȱd’unȱétablissementȱpouȬ
vaitȱvarierȱénormémentȱenȱfonctionȱduȱpointȱdeȱvue.ȱAinsi,ȱcertainesȱ
facultésȱbelges,ȱmaisȱsurtoutȱcertainesȱécolesȱsupérieures,ȱbénéfiȬ
e
ciaient,ȱauȱXIXȱsiècleȱetȱpendantȱl’entreȬdeuxȬguerres,ȱd’uneȱexcelȬ
ȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱ
2
ȱCaesteckerȱ(1995,ȱ1992).ȱLettreȱduȱchefȱdeȱcabinetȱduȱministèreȱdesȱAffairesȱ
économiquesȱetȱdesȱClassesȱmoyennesȱauȱchefȱdeȱcabinetȱduȱministèreȱduȱTravailȱetȱ
deȱlaȱPrévoyanceȱsociale,ȱleȱ30ȱmarsȱ1949ȱetȱProcèsȬverbalȱdeȱlaȱréunionȱtenueȱàȱ
l’AdministrationȱdeȱlaȱPoliceȱdesȱétrangersȱleȱ27ȱseptembreȱ1949.ȱArchivesȱNatioȬ
nales,ȱArchivesȱdeȱl’Officeȱdesȱétrangers,ȱresp.ȱn°ȱ528ȱetȱ529ȱ(nouvelleȱnuméȬ
rotation).ȱȱ

26ȱF.ȱCaestecker,ȱJ.ȱdeȱBock,ȱM.ȱGodin,ȱA.ȱReaȱetȱM.ȱSaccoȱ
ȱ
ȱ
lenteȱréputationȱenȱEuropeȱdeȱl’Est,ȱdansȱl’estȱdeȱl’AsieȱetȱenȱAmériȬ
queȱlatine,ȱattirantȱparȱconséquentȱsurtoutȱdesȱétudiantsȱdeȱcesȱ
régions,ȱtandisȱqueȱdansȱd’autresȱrégions,ȱl’enseignementȱsupérieurȱ
belgeȱn’étaitȱpasȱaussiȱréputéȱ(Levy,ȱ1932,ȱp.ȱ26ȱ;ȱRonin,ȱ2005,ȱp.ȱ44ȱ;ȱ
Stols,ȱ1976).ȱ
Unȱfacteurȱimportantȱpourȱdéterminerȱlaȱvaleurȱsurȱleȱmarchéȱ
d’unȱétablissementȱd’enseignementȱétaitȱlaȱlangueȱdansȱlaquelleȱ
e
l’enseignementȱétaitȱassuré.ȱAuȱXIXȱsiècleȱetȱpendantȱlaȱpremièreȱ
e
moitiéȱduȱXXȱsiècle,ȱl’allemandȱetȱleȱfrançaisȱétaientȱlesȱdeuxȱlanguesȱ
quiȱrégissaientȱprincipalementȱlaȱvieȱculturelleȱetȱscientifique.ȱL’enseiȬ
gnementȱsupérieurȱdansȱcesȱlanguesȱétaitȱparȱconséquentȱtrèsȱ
convoité.ȱLeȱfaitȱqueȱl’enseignementȱsupérieurȱbelgeȱétait,ȱjusqu’aprèsȱ
laȱPremièreȱGuerreȱmondiale,ȱtotalementȱorganiséȱenȱfrançaisȱrepréȬ
3
sentaitȱdoncȱaussiȱunȱplusȱpourȱattirerȱdesȱétudiantsȱétrangers .ȱȱ
Unȱautreȱélémentȱdéterminantȱpourȱleȱchoixȱd’unȱétablissementȱ
d’enseignementȱétaitȱleȱcoûtȱdeȱlaȱvieȱdansȱleȱpaysȱouȱdansȱlaȱvilleȱdeȱ
cetȱétablissement.ȱLaȱBelgiqueȱaȱconnu,ȱparȱexemple,ȱdeȱlaȱfinȱduȱ
e
XIXȱsiècleȱjusqu’auxȱannéesȱ1930,ȱunȱcoûtȱdeȱlaȱvieȱtrèsȱbas,ȱceȱquiȱ
attiraitȱdeȱnombreuxȱétudiantsȱétrangersȱquiȱneȱpouvaientȱseȱpayerȱ
desȱétudesȱdansȱunȱétablissementȱplusȱréputé,ȱouȱdansȱunȱenvironneȬ
mentȱbeaucoupȱplusȱcherȱ(Levy,ȱ1932,ȱp.ȱ26ȱ;ȱRonin,ȱ2005,ȱp.ȱ44).ȱȱ
Lesȱliensȱhistoriquesȱetȱculturelsȱentretenusȱparȱleȱpaysȱ
d’origineȱjouaientȱégalementȱunȱrôleȱdansȱleȱchoixȱduȱpaysȱd’immiȬ
grationȱ(Moulinier,ȱ2003,ȱp.ȱ103).ȱCesȱliensȱpouvaientȱparfoisȱ
s’exprimerȱspécifiquementȱsousȱformeȱd’accordsȱdeȱcoopérationȱentreȱ
lesȱétablissementsȱd’enseignementȱsupérieurȱdansȱlesȱpaysȱconcernésȱ
(Latreche,ȱ2003,ȱp.ȱ144Ȭ145).ȱLaȱprésenceȱouȱnonȱdeȱcommunautésȱdeȱ
migrantsȱdansȱleȱpaysȱd’accueilȱpouvaitȱégalementȱinfluencerȱtantȱlaȱ
compositionȱqueȱleȱlieuȱdeȱlaȱmigrationȱétudianteȱ(Latreche,ȱ2003,ȱ
pp.ȱ150Ȭ152).ȱ
ȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱ
3
ȱEnȱ1920,ȱlesȱuniversitésȱflamandesȱfurentȱautoriséesȱparȱlaȱloiȱàȱassurerȱleurȱ
enseignementȱenȱlangueȱnéerlandaiseȱ;ȱl’universitéȱgantoiseȱneȱfitȱusageȱdeȱcetteȱ
possibilitéȱqu’àȱpartirȱdeȱ1932ȱ(Charle,ȱ2004,ȱpp.ȱ65Ȭ66).ȱ