//img.uscri.be/pth/7bcc610bbf91aa21b2fb6cb60e2bd224befeb470
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Tournant utilitariste de l'enseignement supérieur en Afrique

De
176 pages
L'élite universitaire africaine ne conçoit pas la réflexion, la recherche fondamentale et le rôle de conservatoire des éléments inutiles et fragiles d'une identité culturelle, propres à l'université, comme une arme de développement. Cet ouvrage dénonce le tournant utilitariste de l'enseignement supérieur en Afrique, au point où l'argent l'emporte sur la recherche fondamentale.
Voir plus Voir moins
Paulin Hounsounon-Tolin
TournanT uTiliTarisTe de l’enseignemenT supérieur en afrique
Tournant utilitariste de l’enseignement supérieur en Afrique
Paulin Hounsounon-Tolin Tournant utilitariste de l’enseignement en Afrique
Du même auteur Afrique, la voie du cannibalisme culturel. À la recherche de la source commune identitaire de l’Afrique, Paris / Yaoundé, L’Harmattan, 2012, 244 p. Rendez-vous chez Sénèque. À propos de l’éthique, Paris / Yaoundé, L’Harmattan, 2012, 208 p. © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02298-7 EAN : 9782343022987
A - Rémi BRAGUE - Richard ÉTIENNE - Jean GREISCH,
Remerciements Je remercie du fond de mon cœur les Éditions L’Harmattan d’avoir accepté de publier cet ouvrage. Je remercie sincèrement le Professeur Augustin DIBI de l’Université Félix Houphouët-Boigny pour son encouragement.
Avant-propos Les chapitres qui composent cet ouvrage se présentent comme une compilation de textes et d’articles publiés ailleurs, dans des revues scientifiques, actes de colloques ou autres. La forme rédactionnelle fait bien imaginer cela. Mais la vérité est que la plupart des titres de ces chapitres faisaient vaguement penser à de telles publications et jamais arrêtés définitivement comme de tels projets. Certaines thématiques pourraient ne jamais voir le jour ou peut-être mieux dans un futur lointain, très lointain. En réalité donc, certaines de ces thématiques pourraient ne jamais faire l’objet de publication. En effet, je pensais à la question de l’interdisciplinarité et de l’inter-culturalité comme thématique dans le cadre des mélanges que les étudiants, collègues et amis du professeur Richard ÉTIENNE souhaitaient lui offrir à l’occasion de son émirat en janvier 2012, quand la confection d’une fiche, à l’attention d’une autorité, sur les missions essentielles d’une université, les aires et les objets de l’éducation et de la formation professionnelle, me conduisit à la rédaction, sous forme d’article, du premier texte de cet ouvrage. À peine la rédaction de ce qui était au départ une fiche terminée, il m’a été demandé de produire un texte en vue de la réalisation d’un projet personnel maintes fois avorté : offrir des mélanges au Rd père Barthélémy ADOUKONOU. Sa visite au Bénin en janvier 2012, suite à sa consécration comme prélat, favorisa la réalisation dudit projet. Ce fut au cours de la rédaction de ce troisième texte que l’idée de compléter les trois études pour en faire un ouvrage a germé, pris forme et corps, et occasionné ainsi le report de l’ouvrage en vue et dont l’objectif est de trouver des éléments et situations de compréhension et de confirmation de l’expression ‘’L’Afrique n’a pas d’histoire’’. Et ce terme fera l’objet d’un séminaire de DEA en philosophie pendant deux ans avant de pouvoir devenir éventuellement un livre. Le titre prévu à ce stade, pour cet ouvrage, était:Questions éducatives en milieu universitaire africain. Mais le sentiment de ‘’raisonnement de bas étage’’, expression déjà présente dansAfrique, la voie du cannibalisme culturel. La recherche de la source commune identitaire de l’Afrique, dont le développement s’approfondissait progressivement depuis le premier texte, atteignit son paroxysme avec la question de l’inculturation. On peut bien caractériser l’Africain, vivant en Afrique au sud du Sahara, comme quelqu’un de pressé, de désordonné