So Nice ! L’île sauvage

-

Livres
196 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Qui est cet ermite qui vit reclus sur l’île Sauvage et parle aux animaux ?
Accompagnée de sa meilleure amie Aby, Sohane décide de partir à la recherche de cet homme qu’on dit sorcier et qui pourrait l’aider à soulager le capitaine Clark, malade. Mais quand les filles se retrouvent coincées sur l’île Sauvage dans une tempête de neige, entourées de bêtes sauvages et agressives, l’aventure vire à l’angoisse…

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 mai 2018
Nombre de visites sur la page 2
EAN13 9782897398194
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0067 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
4
Carolyn Chouinard • Lora Boisvert Snauvacgee ! SL’île
Caroyn Chouînard ora Boîsver onice! L’île Sauvage
Pour Raphael, Alexy et Matilde, des neveux et nièce sympathiques, et des cousins et cousine fantastiques.
Adcompagnieo et
«!Chanons, chanons Noëëëë » Nore dernîère noe es à peîne ancée qu’une save d’ap-paudîssemens recouvre nos voîx. Tous es membres de a chorae sauen e pubîc avan de quîer a scène. Je Ie vers es escaîers pour rejoîndre mes amîs Derek e Aby, însaés à une abe ou au ond de a sae. Ce soîr marque e débu des vacances de Noë pour es Toqués. ’e a une radîîon bîen spécîae pour souîgner e débu du emps des Fêes. Chaque année, es habîans se réunîssen dans a sae de specace dès que ’écoe es er-mînée. a chorae de ’égîse ouvre a soîrée avec un réper-oîre de chansons de Noë. J’aî aî parîe du specace pour a premîère oîs.
3
Maheureusemen, eîa aussî éaî présene… Avan d’en-rer en scène, cee pîmbêche n’a pas pu s’empêcher de me rappeer sa Ieré d’avoîr obenu e soo de ’Ave Maria, pour eque nous avîons audîîonné oues es deux devan ma-dame Cara, nore proesseure de chan. Quee pese, cee eîa ! Bravo, vous avez éé super ! me ance ma meîeure amîe. J’adore ’enendre chaner. C’es oî quî as a pus bee voîx, ajoue Derek en îran a chaîse près de uî. Je uî sourîs en m’însaan à ses côés. Au même momen, Roméo, quî a éé choîsî pour anîmer a soîrée, mone sur a scène e s’însae devan e mîcro. ?! J’espère que vous aez bîen Bonsoîr à ous Tandîs que es Toqués réponden avec enhousîasme, je déaîe Roméo, quî a enIé une bee chemîse banche. Je croîs que c’es a premîère oîs que je e voîs habîé aussî chîc. Mon amî a puô ’habîude de porer des -shîrs arboran es ogos de groupes de musîque popuaîre. Je doîs avouer que ça uî va puô bîen. Avec sa uque de aîne, î a un sye hors de ’ordînaîre, c’es e moîns qu’on puîsse dîre. Je sors de ma rêverîe juse à emps pour enendre sa dernîère phrase : «… e pour poursuîvre cee soîrée quî a sî bîen débué, je vous învîe à vous dîrîger vers e bufe. Ceuî-cî a éé préparé avec amour par nos chères grands-mamans. J’aîmeraîs es remercîer e je vous souhaîe bon appéî !»
4
Derek, Aby e moî nous empressons de suîvre a consîgne. Wow ! es abes son couveres de mes ous pus appéîs-sans es uns que es aures. ï y a des onnes de pâés à a vîande, de a dînde, du ragoû, des paaes e même de a bûche de Noë. C’es un vraî repas de réveîon ! Queques proesaîons s’éèven orsque Phî, Noah e Maîk vîennen nous rejoîndre dans a Ie d’aene quî s’es aongée der-rîère nous. e peî amî d’Aby passe un bras derrîère son dos. Ça con-înue d’êre e paraî amour enre ee e Phî. Je es envîe un peu. eur reaîon sembe sî sîmpe ! Rîen à voîr avec moî quî éprouve des senîmens proonds an pour Derek que pour Roméo e quî suîs încapabe de choîsîr enre es deux. ?Aors, Derek, es-ce que Sohane a accepé a proposîîon demande Noah. Je me ourne vers Derek. Quee proposîîon ? J’aendaîs e bon momen pour ’en parer. Shamrock a obenu un conra de musîque pour a êe de amîe de ma-dame Éveyne. a êe aura îeu îcî même dans queques jours. ï audraî que u chanes pour égayer cee soîrée. Es-ce que ça e ene ? ?Tu veux dîre que je seraîs payée pour chaner Ouî… c’es ce que je veux dîre, sourî Derek devan mon aîr éonné.
5
! Bîen sûr que j’accepe. TuC’es vraîmen super Wow ! éaîs au couran, Aby ? Ouî, maîs Derek m’avaî aî promere de ne rîen e dé-voîer. ï enaî à ’annoncer a bonne nouvee uî-même. Un conra ! Un vraî de vraî ! J’aî du ma à y croîre. Je suîs vraîmen heureuse d’apprendre que nous serons rémunérés pour nous amuser !  Nous nous servons copîeusemen, puîs nous nous dîrî-geons vers nore abe. Maîs monsîeur Aber, e grand-père de Roméo e de eîa, s’y es însaé pendan que nous éîons au bufe. Je ’aborde en sourîan : On peu s’asseoîr avec vous ? Ça ne me ene pas vraîmen de prendre pace à ses côés. Je doîs déjà ’endurer à chaque praîque de a chorae ! Ce n’es pas que monsîeur Aber es désagréabe, maîs dîsons qu’î aîme monopoîser ’aenîon. ï a oujours une onne d’hîsoîres à raconer. J’aî bîen peur que moî e mes amîs ne puîssîons pas pacer un mo du repas, maîs î ne sembe pasy avoîr assez de paces îbres aîeurs pour nous asseoîr ous ensembe. Bîen sûr ! Chaner, ça ouvre ’appéî, heîn, a peîe ? Ouî… Vous avez raîson. Aô, grand-père ! ance Roméo quî nous a rejoîns dès que son dîscours a éé ermîné. Mon amî s’însae devan moî.
6
Bonjour, mon garçon. Vîens que je e présene cee char-mane jeune Ie quî aî parîe de a chorae. Ee s’appee Sohane. On se conna déjà, grand-père. On es dans a même casse à ’écoe, e Sohane es une bonne amîe à moî. Dîs donc ! Tu en as, de a chance, ance--î d’un on mo-queur à son peî-Is, avec un cîn d’œî enendu. Derek, quî es assîs à ma gauche, sembe ma à ’aîse. Je e voîs quî gîgoe sur sa chaîse. De oue évîdence, î n’apprécîe pas vraîmen a présence de Roméo à nore abe. ?Es-ce que u saîs que j’aî bîen connu on grand-père Éîe reprend monsîeur Aber à mon înenîon. Je croîs vous avoîr enendu e menîonner une ou deux oîs… Roméo sembe amusé par ma répîque. ï saî rès bîen que son grand-père radoe e qu’î m’a dî au moîns 15 oîs qu’î connaîssaî bîen papî Éîe. C’éaî un garçon ou à aî parîcuîer… Tu saîs qu’î pos-sédaî un don ? Un don ? Mon grand-père ? Papî Éîe ne m’a jamaîs paré de ça ! Non… Je ne e savaîs pas. Qu’avaî-î de parîcuîer ? Éîe pouvaî comprendre es anîmaux comme personne d’aure. Je saîs que mon grand-père aîmaî beaucoup Prînges…
7
Je ne pare pas seuemen de son chîen, maîs aussî des anî-maux sauvages… Éîe arrîvaî à devîner a moîndre de eurs pensées. À ’époque, mon Is a aîî aîsser sa peau sur ’e voîsîne… Je peux en émoîgner puîsque j’éaîs avec uî ce jour-à. Maîs Éîe uî a sauvé a vîe ! ?Qu’es-ce quî s’es passé ? pro-Grand-père, e sî u aîssaîs Sohane manger un peu pose Roméo, quî conna par cœur oues es hîsoîres de mon-sîeur Aber. ! Je suîs rès împoî. Vas-y, mange,Tu as ou à aî raîson jeune Ie, pendan que c’es encore chaud ! Pour une oîs, j’auraîs bîen aîmé enendre ’hîsoîre de monsîeur Aber, maîs je saîs qu’î se era un paîsîr de me a raconer pendan a prochaîne répéîîon de a chorae. Aors qu’Aby envîsage d’aer se chercher une deuxîème par de bûche de Noë, j’avae a premîère bouchée de mon repas. J’ofre à Roméo de parager avec moî e conenu de mon as-sîee. ï arape une caroe e un céerî. Mercî, So. C’es genî. !Tu doîs avoîr aîm Je vaîs aer me chercher queque chose au bufe. a Ie d’aene es sî ongue que u en as pour un bon mo-men. Tu es ceraîn que u auras e emps de manger avan de remoner sur scène ? ! dî-î enNe ’înquîèe pas pour moî, j’aî de bons conacs me aîsan un cîn d’œî. On se revoî pus ard !
8