L
112 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

L'ingénieur de Noël

-
illustré par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
112 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description


Dans les ateliers du Père Noël, un gobelin apporte son aide aux lutins dès qu'il le peut : il s'agit d'Oblio, un inventeur de génie. D'ordinaire, il trouve une solution à tout, mais cette année, il est soucieux : le Père Noël lui a demandé de résoudre un problème important et il ne sait pas comment s'y prendre.



Au rythme d'un chapitre par jour jusqu'à Noël, découvrez un conte de l'Avent dans lequel Oblio et ses amis vont devoir se serrer les coudes. Ensemble, partez à la rescousse de Noël et vivez une aventure où l'amitié, l'entraide et la bienveillance font des miracles.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9782490647231
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Le Code de la propriété intellectuelle n’autori-sant, aux termes de l’article L. 122-5 (2° et 3°
a), d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage du copiste et
non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes cita-tions dans un but d’exemple et d’il ustration, «
toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’au-teur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4).
Cette représentation ou reproduction, par
quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L.
335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Loi n°49-956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse

ISBN 978-2-490647-23-1
Editions Kelach
Collection Le Bosquet Féérique
Octobre 2019
Pour les deux lutins qui m’ont donné la force et l’inspiration nécessaires
pour mener ce projet à bien.
Tiphaine Levillain
À mes ingénieurs, Léa et Arthur,
merci de m’aider à ne pas grandir trop vite (et à ma moitié d’accepter ça).
ChaBarb
Avant que tu ne commences ta lecture, nous devons te prévenir : les lutins du Père Noël ont dissimulé des petits trèfles dans les pages de ce livre...
Pourrais-tu tous les retrouver ?
Un petit indice : il y en a un sur chaque illustration !
1er décembre
Oblio est un gobelin qui vit au village du Père Noël. On dit souvent que ce dernier habite au Pôle Nord, mais c’est inexact. Sa maison se trouve en fait dans un pays tout au nord du continent européen, en Laponie. En revanche, il m’est interdit de révéler sa localisation exacte. Je ne dirai donc que deux choses : il y a de la neige à perte de vue et d’immenses forêts de sapins.
Chez le Père Noël, on imagine souvent qu’il n’y a que des lutins et des rennes. C’est assez juste, mais il y a toutefois quelques exceptions : Oblio le gobelin en est une. Comme tous les représentants de son peuple, Oblio est un inventeur de génie. L’ensemble des machines de l’atelier du Père Noël sont de sa création. La répartition des cadeaux par continent ? Lui. La gestion automatisée des lettres des enfants ? Lui. L’organisation des tapis roulants qui acheminent les matières premières dans les différentes parties du bâtiment ? Lui, encore.
Cette année, Oblio est soucieux : le Père Noël lui a demandé de résoudre un problème épineux avant la nuit du 24 décembre, et il ne sait pas comment s’y prendre.
Je vais t’expliquer ça plus en détail : les enfants du monde entier sont de plus en plus nombreux et ils demandent de plus en plus de choses. Le Père Noël n’aime pas trop leur dire non, alors il s’adapte. Le plastique a remplacé

le bois et la quantité de cadeaux à transporter est devenue trop importante pour le traîneau. L’ennui, c’est que le Père Noël n’a pas assez de rennes pour un second traîneau, ou pour en tirer un plus gros. Il a donc demandé à Oblio de fabriquer une machine qui volerait toute seule pour transporter tous les jouets qui ne tiennent pas sur le traîneau.
Autant te dire que notre Oblio est vraiment embêté : il n’a pas la moindre idée de comment faire. Alors il s’est renseigné sur le carburant qu’utilisent les Hommes pour leurs voitures. Il a envisagé un instant cette solution, mais il l’a rejetée. Le pétrole et l’essence, c’est comme l’usage inconsidéré du plastique, ça pollue. Les gobelins et les lutins sont des créatures proches de la nature : ils n’aiment pas ce qui lui fait du mal.
Oblio a donc décidé de demander de l’aide aux lutins. Une fois n’est pas cou-tume, il compte se rendre à l’une des petites fêtes qu’ils organisent le soir, quand l’atelier ferme ses portes.
2 décembre
Les Lutins aiment faire la fête, et encore plus quand Noël approche. Oblio ne se joint jamais à eux : il préfère lire ou créer de nouvelles machines.
Pour l’occasion, il a enfilé le bonnet rouge qu’un lutin lui a offert il y a bien longtemps.
Un coup, deux coups, il frappe nerveusement à la porte du chalet. Dedans, les conversations cessent. Oblio a le trac : il a peur de les déranger et de bafouiller lorsqu’il fera sa demande.
Une lutine ouvre la porte. Elle sourit de toutes ses dents en le reconnaissant.
— Ça alors, c’est Oblio !
Le gobelin tente maladroitement de lui rendre son sourire, mais il n’a pas l’habitude, tout grognon qu’il est. Ça ressemble plutôt à une grimace.
La lutine l’attrape par le poignet et l’attire à l’intérieur. La porte se referme toute seule. En quelques secondes, Oblio se retrouve assis au milieu des lutins, une tasse de chocolat chaud entre les mains.
— Qu’est-ce qui t’amène, Oblio ?
Les Lutins sont curieux. Le gobelin prend une grande inspiration.

— J’ai besoin d’aide. Le Père Noël m’a demandé de construire une machine volante, mais je ne sais pas quelle source d’énergie utiliser.
Les Lutins le regardent d’un air étonné. Pour eux, la réponse est évidente !
Oblio doit utiliser la lumière verte.
— Les aurores boréales ? demande-t-il d’une voix penaude.
Les Lutins acquiescent. Ils n’ont jamais vérifié, mais tout le monde sait qu’on peut mettre la lumière verte en bouteille. Oblio décide de tenter l’expérience.
— Qui viendrait avec moi ?
Les Lutins échangent des regards. Ils n’ont pas envie de s’absenter trop longtemps : ils ont des jouets à finir de préparer ! C’est la lutine qui lui a ouvert la porte qui se décide finalement.
— Moi, je viens. J’ai fini mes commandes de jouets, je suis libre comme l’air.
Oblio la détaille du regard. Elle a l’air dynamique et débrouillarde. La lutine va faire une sacrée compagne de route !
— Parfait ! En ce cas, nous partons demain à l’aube ! annonce-t-il à sa nouvelle coéquipière.
3 décembre
La lutine s’appelle Pilila. Oblio aime bien son nom, ça sonne comme des gouttes de rosée tombant des feuilles au petit matin. Un bruit qu’on n’entend pas beaucoup en hiver.
...

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents