Licorne et tours de magie

-

Livres
35 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pas facile de s’occuper d’une licorne ! Pour cacher l’existence de cet être merveilleux, Flora, Sybille et Léonie s’aident de leurs pouvoirs pour organiser un spectacle acrobatique, féerique et magique !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 octobre 2014
Nombre de visites sur la page 53
EAN13 9782215129882
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les petites fées - Licorne et tours de magie

Licorne et tours de magie

Histoires de Sophie de Mullenheim

Illustrations de Dorothée Jost

Fleurus

Les petites fées

Sybille

Sybille

Inventive, gourmande et timide, Sybille est la fée la plus débrouillarde de la bande. Elle est l’amie de Flora et Léonie.

Sybille porte en bandoulière un petit sac magique d’où elle sort toutes sortes d’objets, minuscules ou très grands !

Quand elle chausse sa paire de lunettes de soleil, elle devient… invisible !

Léonie

Léonie

Sportive, gaffeuse et tête en l’air, Léonie est la fée la plus courageuse de la bande. Elle est l’amie de Sybille et la grande sœur de Flora.

Dans la poche de sa salopette, Léonie a un paquet de craies de couleur. Pour faire de la magie, elle dessine sur le sol ou les murs ce qu’elle veut voir apparaître.

Quand elle trace une marelle sur le sol et qu’elle saute dedans jusqu’au ciel… elle s’envole !

Flora

Flora

Bavarde, coquette, mais peureuse, Flora est la fée la plus studieuse de la bande. Elle est l’amie de Sybille et la petite sœur de Léonie. À son poignet, Flora porte un bracelet avec dix boules de couleur.

Quand elle veut faire de la magie, elle les égraine en récitant sa formule magique, et le tour se réalise.

Flora a un autre don exceptionnel, car elle comprend… le langage des animaux !

Léonie et Flora passent les vacances chez leur grand-mère. Elles ont invité Sybille pour quelques jours. Les trois amies font de longues promenades à vélo et des cabanes dans les arbres. Mais aujourd’hui, il pleut. Elles ont donc installé un atelier de dessin dans la salle à manger.

Sybille a sorti de son minuscule sac magique un grand chevalet, une toile, une palette de peinture et bien sûr quelques biscuits à grignoter. Flora dessine avec des feutres et Léonie avec ses craies de couleur magiques qui ne la quittent jamais.

« Je n’y arrive pas, râle-t-elle. Ma licorne est beaucoup trop grande. »

Flora se penche sur le dessin de sa sœur.

« Elle n’est pas trop grande, dit-elle. C’est ton arbre à sucettes qui est trop petit.

– Tu es sûre ? interroge Léonie.

– Certaine ! affirme Flora en remontant ses lunettes. Il suffit de refaire ton arbre. »

Léonie est contente. Elle a mis si longtemps à dessiner sa licorne qu’elle n’a aucune envie de la reprendre. Elle attrape sa gomme, commence à effacer l’arbre et souffle pour retirer les pelures de gomme.

« Ne souffle pas sur ta feuille ! » l’avertit Flora.

Trop tard ! Léonie a encore oublié que lorsqu’elle souffle sur l’un de ses dessins à la craie, celui-ci devient réel en quelques secondes.

Et c’est ce qui se passe dans la salle à manger. La licorne grossit et gonfle sur la feuille.

Bientôt, elle se redresse, sort du dessin et saute par la fenêtre restée ouverte.

« Noooon ! » crie Flora.

Vite, la petite fée fait tourner son bracelet magique autour de son poignet en récitant :