Prune et Séraphin fêtent Pâques

-

Livres
13 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Espiègles, coquins... et chrétiens : Prune et Séraphin, les premiers petits héros catho !

Voici les aventures de deux petits héros chrétiens, drôles et attachants. Les histoires mettent en scène tout ce que les parents chrétiens veulent transmettre dans leur famille : la tendresse, le partage, le pardon, la bienveillance, le courage, mais aussi la foi, la vie de prière...

Pâques : une histoire du Vendredi Saint au matin de Pâques.

Idéal pour l'éveil à la foi.
Retrouvez vite tous les autres livres d'éveil à la foi chez Mame en version numérique.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 mars 2013
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782728918324
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Aujourd’hui, c’est Vendredi saint. Maman dit tout bas : « Jésus nous aime si fort qu’il nous donne sa vie. – Moi, dit Séraphin, je n’aime pas voir Jésus mort sur la croix. – C’est trop triste, continue Prune. – Oui, dit Papa, mais Jésus est plus fort que la mort. Dans trois jours, il va ressusciter. »
En rentrant à la maison, Séraphin découvre un oiseau blessé.
Maman le prend dans son mouchoir : « Pauvre petit ! Il a dû tomber du nid… – Il a sûrement faim et froid ! s’écrie Prune. – J’espère qu’il ne va pas mourir, dit Séraphin tout bas. – Ne t’inquiète pas, mon Séraphin. On va prendre soin de lui et je suis sûre qu’il sera guéri dimanche matin. »
Le lendemain, avec Maman, Prune et Séraphin préparent un gâteau pour le déjeuner de Pâques.
« C’est bientôt la fin du carême, dit Maman. Ensemble, nous avons pris du temps pour prier Jésus et nous avons appris à partager et à mieux nous aimer.
– Et maintenant, s’écrie Prune, on va manger plein de chocolats ! – Oh oui, dit Séraphin, des tonnes de chocolat ! »
La grande nuit de Pâques est arrivée. Un feu brille devant l’église. « Seigneur Dieu, merci de nous avoir donné ton fils, Jésus, dit le prêtre. Il est la lumière du monde. Bénis cette flamme. »
Prune et Séraphin allument leur cierge. « Elle est belle, la lumière de Jésus » dit Séraphin.
C’est dimanche ! Petit Oiseau chante dans sa cage. Papa chante aussi. Tout le monde est de bonne humeur, ce matin.
« Je sais pourquoi ! dit Séraphin. Aujourd’hui, c’est Pâques. Jésus est ressuscité ! »
Les cloches sonnent dans le vent du printemps. Papa prend un air malicieux :
« Mon petit doigt me dit que les cloches sont revenues de Rome, avec des surprises pour les enfants ! »
« Des surprises ! Des surprises ! crie Prune. Allons vite voir dans le jardin !
– Là ! Un œuf en chocolat ! s’écrie Séraphin. – Regarde derrière le pot de fleurs, Prunette, dit Maman. – Une poule ! Avec un ruban sur la tête ! »
« Et Petit Oiseau ! s’écrie soudain Papa. – Il est guéri ! – Si tu ouvrais la porte de sa cage, mon Séraphin… – Ah, non ! Jamais, jamais ! – Voyons, explique Maman. Les oiseaux sont malheureux dans des cages. »
Séraphin a compris. Il laisse Petit Oiseau s’envoler : « Fais bien attention à toi ! Tu es le plus bel oiseau du ciel. »
Ce soir, Papa, Maman, Prune et Séraphin prient ensemble.
Prune dit : « Merci, Jésus, pour la grosse poule en chocolat. »
Séraphin dit : « Merci, Jésus, pour Petit Oiseau. Je ne l’oublierai jamais. »
« Merci, Jésus ressuscité, dit Papa. Tu es là, vivant, au milieu de nous. – Nous sommes heureux d’être chrétiens, continue Maman. Jésus, nous voulons vivre avec toi. »