Tout ça... pour ça !

-

Livres
45 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La vie d’une famille recomposée : une maman journaliste, avec deux enfants, Lola, 8 ans, et Tom, 14 ans. Son compagnon, Pierre, est papa de jumeaux.
Les joies du ski en famille avec les enfants : il y a des jours où ce serait mieux pour tout le monde de rester couché au chalet sous la couette, surtout quand la journée se termine à l'hôpital parce que Lola a fait croire qu'elle s'était cassé la jambe.
Idéal pour les 6-9 ans.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 novembre 2012
Nombre de visites sur la page 43
EAN13 9782215140672
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0015 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Allez, debout, Lola ! a dit Maman. Ton chocolat est servi. Ah ! si j’avais pu ne pas entendre ! Mais c’était impossible vu que je dormais dans le salon-salle à manger-cuisine de l’appartement de location et que tout le monde s’agitait autour de moi depuis une demi-heure.
Je me suis retournée vers la fenêtre en grognant et j’ai ouvert un oeil. Punaise ! Des stalactites pendaient aux fils électriques. Et je déteste le froid. En plus, j’allais devoir skier avec Victor et Hugo, les fils jumeaux de Pierre, mon faux père. Or eux, c’étaient des as de la glisse : ils avaient leur flèche d’argent. Ma spécialité à moi, c’était de manger la neige, à plat ventre sur la piste… J’ai refermé les yeux, prête à replonger sous la couette, quand Victor a sauté à pieds joints sur mon lit. Cet idiot a ouvert la fenêtre toute grande. Un tourbillon glacé m’a fouetté le visage. Je me suis dressée aussi vite qu’un ressort.
- Dégage de mon lit ! ai-je braillé en le repoussant à deux mains. - Lola ! a tonné Maman. Tu ne parles pas comme ça ! Et toi, Victor, tu descends de là immédiatement.
Ah, elle commençait bien, cette journée… Ensuite, j’ai avalé mon chocolat à petites gorgées, en laissant tremper mes tartines dedans. - Qu’est-ce que tu fabriques, Lola ? m’a demandé Pierre. - C’est quand qu’on y va ? a coupé Hugo. - Quand est-ce qu’on y va ? a corrigé Pierre. - Lorsque Lola voudra bien se dépêcher ! a déclaré Maman en m’ôtant le bol des mains.
- Mais je n’ai pas fini… - Maintenant, tu as fini, a raillé Tom. Je suis donc partie m’enfermer dans la salle de bains. J’ai passé ma main sur le miroir embué pour me voir dedans et je me suis soigneusement lavé les dents. Minutieusement. En prenant tout mon temps.
Après m’être déshabillée, j’ai enfilé mes sous- vêtements et ma polaire. Puis, assise sur le tapis de bain, j’ai entrepris de mettre mes chaussettes. Bien chaudes, bien épaisses, les chaussettes. Très longues et très, très serrées, aussi.