Une fée en mission secrète !

-

Livres
78 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mélusine, petite fée espiègle, vit parmi les hommes en toute discrétion. Elle veut accomplir deux missions à la fois sans se faire piéger par la Fouine, l’ennemie des fées.
Mélusine et ses amies, Louise et Chloé, réussiront-elles à aider la timide Cannelle et le petit François d’un coup de main… féerique ?


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 06 octobre 2014
Nombre de lectures 72
EAN13 9782215126539
Langue Français
Signaler un problème
1 Une étrange voisine
2 Désaccord
Règle numéro 1 : Ne jamais se faire remarquer. Règle numéro 2 : Ne jamais prononcer en public les mots : “magie, magique, magicien, fée, sorcière, sortilège…” Règle numéro 3 : Ne pas agir sur la vie d’un être vivant.
Règle numéro 4 : Ne pas parler aux animaux. Règle numéro 5 : Ne pas claquer des doigts sans raison.
Cela fait des dizaines d’années que madame Violette gère les missions du Samu, le Service d’aide magique d’urgence, de la petite communauté des fées. La très vieille fée (963 ans, bientôt 964 !) est un ancien agent du Samu. Elle connaît les hommes mieux qu’aucune autre fée pour les avoir fréquentés et aidés pendant plusieurs centaines d’années. Maintenant, quand elle les reçoit Au Plat unique, elle est capable de savoir d’un seul coup d’œil qui a besoin d’une aide magique. Dès lors qu’elle reçoit un client qui lui paraît plus abattu que les autres, elle l’isole en le plaçant à la “table du pauvre” et passe du temps avec lui pour cerner son problème. Madame Violette a besoin de sonder chaque homme pour être sûre que la mission se déroulera bien. Elle ne veut pas prendre la responsabilité d’envoyer un agent du Samu auprès de quelqu’un qu’elle n’a jamais rencontré. Quand elle est assurée que la mission est réalisable, elle confie son “pauvre du jour” au premier agent du Samu de passage dans son restaurant.
3 Prise au piège
Chaque fois qu’elle voit Amandine, son instructrice, Mélusine ne peut s’empêcher de se dire que mademoiselle Brune, la directrice du Samu, n’était pas tout à fait dans son assiette le jour où elle l’a recrutée comme agent. La discrétion est l’une des principales qualités requises pour une fée en mission au Samu. Or Amandine est tout l’inverse de cela : exubérante, fofolle, gracieuse… Avec sa coiffure indomptée et indomptable, sa silhouette élancée et ses jambes interminables, elle attire tous les regards. Elle ne peut pas marcher dans la rue sans que tout le monde se retourne sur son passage. Mais ce que Mèl prend pour un manque de discrétion permet justement à Amandine d’agir sans être inquiétée. Les hommes sont fascinés par sa personnalité et ils ne remarquent pas les petites excentricités de fée qui risqueraient de la faire repérer. Quant à Mélusine, elle ne se rend pas compte qu’elle-même n’a pas un physique passe-partout. À bien y réfléchir, elle est trop petite et trop mince pour une collégienne de 12 ans. Ses cheveux sont si roux qu’aucun homme n’a jamais rien vu de tel et ses yeux immenses et verts ont quelque chose de surnaturel. Quant à sa peau blanche, elle paraît tellement fine qu’on la croirait transparente. En revanche, Mélusine est si spontanée et si sympathique qu’elle se mêle aux autres sans aucune difficulté. C’est son caractère plus que son physique qui empêche toute suspicion.
4 Catastrophe !