La Boule de neige – suivi d'annexes

-

Livres
222 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nouvelle édition 2019 sans DRM de La Boule de neige de Alexandre Dumas augmentée d'annexes (Dumas, sa vie, son temps, son œuvre par de Bury).

ERGONOMIE AMÉLIORÉE :
L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
- Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
- Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
- Une table des matières est placée également au début de chaque titre.

A PROPOS DE L'ÉDITEUR :
Les éditions Arvensa, leaders de la littérature classique numérique, ont l'objectif de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin et bénéficient d'un système de navigation optimale. Le service qualité s’engage à vous répondre dans les 48h.


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 1
EAN13 9791027302154
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
ARVENSA ÉDITIONS La référence des éditions numériques des oeuvres classiques en langue française
Bénéficiez d'offres privilégiées en vous abonnant à notre lettre d'actualité. Vous serez informé des mises à jour de cette édition et de nos nouvelles publications :
Ou rendez-vous sur notre site internet : www.arvensa.com ©Tous droits réservés Arvensa Éditions ISBN : 9791027302154
NOTE DE L’ÉDITEUR
L’objectif des Éditions Arvensa est de vous faire connaître les œuvres des plus grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Nos titres sont ainsi relus, corrigés et mis en forme spécifiquement. Cependant, si malgré tout le soin que nous avons apporté à cette édition, vous notiez quelques erreurs, nous vous serions très reconnaissants de n ous les signaler en écrivant à notre Service Qualité : servicequalite@arvensa.com Pour toutes autres demandes, contactez : editions@arvensa.com Nos publications sont régulièrement enrichies et mises à jour. Si vous souhaitez être informé de nos actualités et des mises à jour de cette édition, nous vous invitons à vous inscrire sur le site : www.arvensa.com Nous remercions aussi tous nos lecteurs qui manifes tent leur enthousiasme en l’exprimant à travers leurs commentaires. Nous vous souhaitons une bonne lecture. Arvensa Éditions
CATALOGUE DES ŒUVRES COMPLÈTES NUMÉRIQUES
De nouvelles œuvres complètent régulièrement notre catalogue : rendez-vous sur le site :www.arvensa.comet inscrivez-vous à notre lettre d'actualité pour être informé des mises à jour, de nos dernières publications et de nos offres promotionnelles.
Guillaume Apollinaire : Oeuvres majeures Honoré de Balzac : Oeuvres complètes Charles Baudelaire : Oeuvres complètes Henri Bergson : Oeuvres complètes Chateaubriand : Oeuvres complètes Pierre Corneille : Oeuvres complètes Alexandre Dumas : Oeuvres complètes Esope : Oeuvres complètes Gustave Flaubert : Oeuvres complètes Héraclite : Oeuvres Homère : Oeuvres complètes Victor Hugo : Oeuvres complètes Jean de La Fontaine : Oeuvres complètes Marivaux : Oeuvres complètes Guy de Maupassant : Oeuvres complètes Molière : Oeuvres complètes Montesquieu : Oeuvres complètes Alfred de Musset : Oeuvres complètes Friedrich Nietzsche : Oeuvres complètes Blaise Pascal : Oeuvres complètes Platon : Oeuvres complètes Marcel Proust : Oeuvres complètes Jean Racine : Oeuvres complètes Rabelais : Oeuvres complètes Arthur Rimbaud : Oeuvres complètes Jean-Jacques Rousseau : Oeuvres complètes La Comtesse de Ségur : Oeuvres complètes William Shakespeare : Oeuvres complètes Sénèque : Oeuvres complètes Spinoza : Oeuvres complètes Stendhal : Oeuvres complètes Paul Verlaine : Oeuvres complètes Jules Verne : Oeuvres complètes Virgile : Oeuvres complètes Voltaire : Oeuvres complètes Emile Zola : Oeuvres complètes
LISTE DES TITRES
ARVENSA ÉDITIONS NOTE DE L’ÉDITEUR CATALOGUE DES ŒUVRES COMPLÈTES NUMÉRIQUES
LA BOULE DE NEIGE
ALEXANDRE DUMAS – SA VIE, SON TEMPS, SON ŒUVRE
Alexandre Dumas : Œuvres complètes Retour à la liste des œuvres
LABOuLE DE NEIGE
Date du récit : 1830 Pour toutes remarques ou suggestions : editions@arvensa.com Ou rendez-vous sur : www.arvensa.com
La boule de neige,qui fait partie des romans caucasiens d'Alexandre Dumas, est une adaptation d'un roman de de Marlinsky (de son vrai nom : Bestuchev). Édition de référence : Michel Lévy Frères. 1866. ***
LA BOULE DE NEIGE Liste des titres Table des matières du titre
Table des matières
I. Quarante degrés de chaleur à l’ombre II. Un saint musulman III. Iskander-Beg IV. Où Iskander apprend le nom de celle qui savait le sien V. Donnant donnant VI. Ode en l’honneur du nez VII. Moullah-Nour VIII. Comment Ioussouf arriva, plus tôt qu’il n’aurait voulu, au sommet de la montagne IX. Le précipice X. Où Ioussouf raconte ce qu’il n’a pas vu, mais se garde bien de raconter ce qu’il a vu XI. Deux saints hommes XII. L’accusation et la délivrance XIII. Le meunier XIV. Conclusion
LA BOULE DE NEIGE Liste des titres Table des matières du titre
I Quarante degrés de chaleur à l’ombre
La voix triste et sonore du muezzin se faisait entendre, comme le chant de mort d’une splendide journée de mai qui venait de s’envoler dans l’éternité. — Par Allah ! il fait chaud à Derbend ! Monte sur le toit, Kassime, et regarde de quelle façon le soleil se couche derrière la montagne. L’occident est-il rouge ? Y a-t-il des nuages au ciel ? — Non, mon oncle ; l’occident est bleu comme les yeux de Kitchina ; le soleil descend dans tout son éclat ; il semble une rose de flamme sur la poitrine du soir, et le dernier regard qu’il jette sur la terre n’a pas la peine de percer le plus petit brouillard. La nuit a déplié son éventail étoilé ; l’obscurité est venue. — Monte sur le toit, Kassime, dit la même voix, et regarde si tu ne vois pas tomber la rosée de la corne de la lune. Ne se cache-t-elle pas dans l’arc-en-ciel nocturne, comme une perle dans sa brillante écaille ? — Non, mon oncle ; la lune nage dans un océan d’azu r ; elle verse des traits de feu dans la mer. Les toits sont secs comme les steppes du Mogan, et les scorpions s’y jouent gaiement. — Allons, dit le vieillard avec un soupir, cela sig nifie qu’il fera aussi chaud demain qu’aujourd’hui. Ce qu’il y a de mieux à faire, Kassime, c’est de dormir. Et le vieillard s’endormit en rêvant à son argent ; et sa nièce s’endormit en rêvant à la chose dont rêve une jeune fille de seize ans, à quelque nation qu’elle appartienne : à l’amour ; et la ville s’endormit en rêvant que c’était Alexandre le Grand qui avait bâti la muraille du Caucase et forgé les portes de fer de Derbend. Si bien que, vers minuit, tout dormait. On entendait seulement, dans ce silence universel, le cri des factionnaires qui se criaient les uns aux autres :Slouchay (écoute), et la mer Caspienne, qui se lamentait en venant baiser de sa lèvre humide sa rive brûlante et sablonneuse. On eût dit les âmes des morts causant avec l’éterni té, et cette probabilité était d’autant plus frappante, que rien ne ressemble à un immense cimetière comme la ville de Derbend. Longtemps avant le lever de l’aurore, la surface de la mer semblait de flammes. Les hirondelles, éveillées avant le moullah, chantaient sur la mosquée. Il est vrai de dire qu’elles ne le précédèrent pas de beaucoup. Le bruit de ses pas les fit envoler. Il marcha autour de la coupole en appuyant la tête sur sa main, et en criant avec des modulations qui donnaient à ses paroles l’apparence, sinon la réalité, d’un chant : — Réveillez-vous et levez-vous, musulmans ; la prière vaut mieux que le sommeil. Une voix répondit à sa voix ; elle disait : — Monte sur le toit, Kassime, et regarde s’il ne de scend pas un brouillard des montagnes du Lesghistan. Est-ce que la mer ne s’assombrit pas ? — Non, mon oncle ; les montagnes semblent habillées d’or pur ; la mer brille comme un miroir, le drapeau de la forteresse de Nazinkale retombe le long de sa hampe comme un voile autour de la taille d’une jeune fille. La mer est tranquille ; pas le plus petit souffle de vent ne soulève, sur la route, un grain de poussière : tout est calme sur la terre, tout est pur au ciel. Le visage du vieil oncle s’assombrit, et, après avo ir fait ses ablutions, il monta sur le toit pour dire sa prière. Il déplia le tapis qu’il apportait sous son bras, se mit à genoux, et, quand il eut fini sa prière de mémoire, il se mit à prier de cœur. Bismillahir rahmanir rabim !cria-t-il en regardant tristement autour de lui. Ce qui voulait dire :