Dieu existe bien, je l'ai vu à l'oeuvre

-

Livres
150 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Je vais vous virer... je vous demande de stopper ce contrat immédiatement!" L'homme est hors de lui, financier représentant l'actionnaire, il avait eu la possibilité de stopper la signature. J'avais été plus rapide, il ne peut pas revenir en arrière. Curieusement je suis assez serein. Nous avons engagé une relation dans la durée avec ce client. Nous ne pouvons pas le laisser tomber. C'est mon intime conviction." Des femmes et des hommes chefs d'entreprise ont décidé de relever un défi, celui de mettre en adéquation leurs principes de vie et leurs actes, pour le service de l'homme, y compris dans le domaine économique. L'idée de départ de ce beau livre est originale et ambitieuse... Donner la preuve de l'existence de Dieu par l'amour au sein du monde des affaires relève effectivement du sacerdoce. Mais R. Martz relève le défi avec talent, offrant à son propos une crédibilité et une forme de conviction émerveillée, malgré la dureté du monde dans lequel il situe son récit. Sa prose simple et sobre dirige le lecteur sur le chemin de l'humilité rédemptrice qui fait tant défaut à nos sociétés.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 septembre 2013
Nombre de visites sur la page 82
EAN13 9782342011777
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0064 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Dieu existe bien, je l’ai vu à l’œuvre
Richard Martz Dieu existe bien, je l’ai vu à l’œuvre
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118855.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2013
Avant-propos Dans leur prière dominicale, les chrétiens de l’Église catholique romaine remercient Dieu pour son œuvre 1 d’amour dans le monde . Cette louange a de quoi surpren-dre. « Si c’était le cas ça se saurait » me diraient quelques amis sceptiques. « Si Dieu agit, alors pourquoi n’intervient-il pas plus ? » ajouteraient-ils. Comment oser cette affirmation aujourd’hui ? D’une manière ou d’une autre, les grandes religions enseignent un Dieu présent, une force d’amour qui touche les cœurs. Elle retentit dans toute la Bible. Isaïe prophétise que Dieu 2 agit par sa Parole. L’apôtre Paul annonce que la Parole de 3 Dieu est à l’œuvre dans le cœur des croyants. Comment croire que des mots écrits il y a deux mille ans peuvent e toucher les cœurs d’hommes et de femmes duXXIsiècle ? De la même manière l’apôtre Luc révèle que l’œuvre
1  « Dieu, notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons, par Jésus Christ et Seigneur, pour ton œuvre d’amour en ce monde. Au sein de notre humanité encore désunie et déchirée, nous savons et nous proclamons que tu ne cesses d’agir et que tu es à l’origine de tout e effort vers la paix » (tiré de la 2 prière eucharistique pour la réconciliation). 2  « Ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j’ai voulu, et réalisé l’objet de sa mission » (traduction Bible de Jérusalem Is 55, 11). 3  « Vous l’avez accueillie (la Parole de Dieu) non comme une parole d’homme, mais comme ce qu’elle est réellement, la parole de Dieu, qui est aussi à l’œuvre en vous les croyants » (traductionTOB1Th 2,13).
9
4 d’amour de Dieu est parmi nous ! Et encore plus impen-sable, cette action de Dieu serait perceptible par tous, 5 croyants ou pas ! Si ce qui est proclamé là est vrai, alors on doit pouvoir l’observer dans le monde d’aujourd’hui et ce, y compris, dans le domainea prioriplus éloigné du domaine reli- le gieux, c’est-à-dire celui des affaires. J’ai pris le parti de scruter la vie professionnelle d’hommes et de femmes res-ponsables d’entreprise pour y discerner des traces de ce qui pourrait être une action de Dieu. J’y ai inclus ma pro-pre relecture de vie. C’est donc à la fois une observation du monde économique et une réflexion à partir de ma pro-pre expérience de cadre dirigeant. Ce que j’ai relevé témoigne-t-il effectivement qu’il existe une force divine à l’œuvre dans le monde, œuvre d’amour suffisamment ex-traordinaire pour provoquer un questionnement voire une posture optimiste dans l’évolution de notre histoire hu-maine ? Car si Dieu agit effectivement dans le monde d’aujourd’hui, d’une manière qui n’est pas visible sans un œil averti, alors nous pouvons être inspirés d’une espé-rance inouïe : le plan de Dieu est en cours. Mais encore, quelle est ma place dans ce plan ? Alors Dieu, à l’œuvre ou pas ? Puis-je le dire d’une manière non religieuse, compréhensible par tous ?
4  « Voilà que le Royaume de Dieu est parmi vous » (traduction Osty Lc 17,21). 5 Le saint Concile (Vatican II) reconnaît que « Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être connu avec certitude par la lumière naturelle de la raison humaine à partir des choses créées » (Rm 1, 20) ; il enseigne qu’on doit attribuer à la Révélation « le fait que les choses qui dans l’ordre divin ne sont pas de soi inaccessibles à la raison humaine, peuvent aussi, dans la condition présente du genre humain, être connues de tous, facilement, avec une ferme certitude et sans aucun mélange d’erreur » (Constitution Dei Verbum chap. 1.7).
10