Effi Briest de Theodor Fontane
14 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Effi Briest de Theodor Fontane

-

14 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Bienvenue dans la collection Les Fiches de lecture d’Universalis

Le cas de Theodor Fontane (1819-1898) est assurément remarquable. Poète connu pour ses ballades et pour les récits minutieux et distanciés de ses pérégrinations dans le Brandebourg, journaliste, critique de théâtre, il n’aurait guère été considéré que comme un des auteurs mineurs du XIXe siècle allemand, si, comme son quasi-contemporain Flaubert, il était mort à cinquante-neuf ans.

Une fiche de lecture spécialement conçue pour le numérique, pour tout savoir sur Effi Briest de Theodor Fontane

Chaque fiche de lecture présente une œuvre clé de la littérature ou de la pensée. Cette présentation est couplée avec un article de synthèse sur l’auteur de l’œuvre.

A propos de l’Encyclopaedia Universalis :

Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins…), l’Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 novembre 2015
Nombre de lectures 0
EAN13 9782852299771
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Universalis, une gamme complète de resssources numériques pour la recherche documentaire et l’enseignement.
ISBN : 9782852299771
© Encyclopædia Universalis France, 2019. Tous droits réservés.
Photo de couverture : © Monticello/Shutterstock
Retrouvez notre catalogue sur www.boutique.universalis.fr
Pour tout problème relatif aux ebooks Universalis, merci de nous contacter directement sur notre site internet : http://www.universalis.fr/assistance/espace-contact/contact
Bienvenue dans la collection Les Fiches de lecture d’Encyclopædia Universalis .
Ce volume présente des notices sur des œuvres clés de la littérature ou de la pensée autour d’un thème, ici Effi Briest, Theodor Fontane (Les Fiches de lecture d'Universalis).
Afin de consulter dans les meilleures conditions cet ouvrage, nous vous conseillons d'utiliser, parmi les polices de caractères que propose votre tablette ou votre liseuse, une fonte adaptée aux ouvrages de référence. À défaut, vous risquez de voir certains caractères spéciaux remplacés par des carrés vides (□).
EFFI BRIEST, Theodor Fontane (Fiche de lecture)
Le cas de Theodor Fontane (1819-1898) est assurément remarquable. Poète connu pour ses ballades et pour les récits minutieux et distanciés de ses pérégrinations dans le Brandebourg, journaliste, critique de théâtre, il n’aurait guère été considéré que comme un des auteurs mineurs du XIX e  siècle allemand, si, comme son quasi-contemporain Flaubert, il était mort à cinquante-neuf ans. C’est dans les vingt dernières années de sa vie qu’il compose les dix-sept romans et nouvelles qui fondent sa réputation. Effi Briest , le seul de ses romans qui rencontra un grand succès de son vivant, est publié en 1895. La renommée de ce livre profond et plaisant ne s’est pas démentie depuis lors. C’est une œuvre, de surcroît, qui a profondément influencé le Thomas Mann des Buddenbrooks et de La Montagne magique .
• Une tragédie ordinaire
Comme une bonne partie des autres romans de Fontane (notamment Madame Jenny Treibel , 1892, ou le Stechlin , 1899), Effi Briest se déroule en Prusse et à Berlin. La protagoniste du récit, fille unique d’aristocrates brandebourgeois, est mariée à l’âge de dix-sept ans au baron Innstetten, de vingt ans son aîné, haut fonctionnaire ambitieux en poste à Kessin, dans une petite ville poméranienne au bord de la Baltique. Peu à peu, au cours du premier hiver dans cette région austère, Effi est gagnée par la torpeur provinciale, par une angoissante impression de solitude et d’ennui.