Le marronnage
304 pages
Français

Le marronnage

-

304 pages
Français

Description

Partant de la pratique factuelle du marronnage comme phénomène historique lié à l'esclavage, l'auteur a amorcé une réflexion, pour en étudier les traces d'insoumission, de subversion et de déviance, ainsi que leur transposition esthétique vers l'objet littéraire. Ainsi transposée dans le domaine de la création littéraire, l'acception élargie du concept de « marronnage » permet une réflexion novatrice sur l'existence d'une forme de marronnage intellectuel comme fondement d'une esthétique négro-africaine, à travers le combat des précurseurs de la Négritude, Senghor et Césaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 février 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140075575
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Khady Fall D IAGNE
Le marronnage comme essai d’esthétique littéraire négroafricaine contemporaine
Senghor et Césaire ou la langue décolonisée
Le marronnage comme essai d’esthétique littéraire négro-africaine contemporaine
Senghor et Césaire ou la langue décolonisée
Critiques littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Jérôme LUCEREAU,Les écritures de la faim. Eléments pour une ontologie de la faim, 2017. Christian AHIHOU,Ken Bugul. Glissement et fonctionnements du langage littéraire, 2017. Chebila SOUISSI, L’énonciation polyphonique dans l’Histoire Comique de Francionde Sorel etLe Roman comiquede Scarron, 2017. Dolores TOMA et Diana SAMARINEANU,Andreï Makine, hétérotopie, hétérochronies, 2017. Philippe ABELIN,Les nœuds romanesques chez Stendhal. Empathie et manipulation, 2017. Hémery-Hervais SIMA EYI,Sociocritique du roman gabonais, De la méthode à l’analyse du texte,2016. Jihad BAHSOUN,L’islam dans les littératures francophones du Maghreb, du Proche-Orient et du Moyen-Orient.Essais de réinterprétation, 2016.Dorothée CATOEN-COOCHE,Pierre Jean Jouve. Transtextualité biblique et religion dans l’œuvre romanesque, 2016.Alléby Serge Pacome MAMBO, Expériences du monde sensible dans la littérature. Description et procès de signification chez Claude Simon et Emmanuel Dongala, 2016. Ya WEN,Baudelaire et la nouvelle poésie chinoise, 2016. Christopher CAVALLO,Hervé Guibert : Formes du fantasme, 2016. Audrey OGES,Violences coloniales et écriture de la transgression : Étude des œuvres de Déwé Görödé et Chantal Spitz, 2016. Jihad BAHSOUN,Réécriture et création dansLa Migration des cœurs de Maryse Condé, 2016. Khadija KHALIFE,Les autobiographies de Julien Green et de Michel Leiris. Approches thématique et générique,2015. Isabelle CHOL et Wafa GHORBEL,L’hétérogène dans les littératures de langue française, 2015. Amadou OUEDRAOGO,L’imaginaire dans l’esthétique romanesque de Jean-Marie Adiaffi, Une lecture de La carte d’identité, 2015. Irene IVANTCHEVA-MERJANSKA,Écrire dans la langue de l’autre. Assia Djebar et Julia Kristeva, 2015. Magali RENOUF,Surréalisme africain et surréalisme français, 2015. Hideki YOSHIZAWA,Pierre Drieu la Rochelle. Genèse de sa « voix » littéraire (1918-1927), 2015.
Khady Fall DIAGNELe marronnage comme essai d’esthétique littéraire négro-africaine contemporaine
Senghor et Césaire ou la langue décolonisée )
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12521-3 EAN : 9782343125213
A Jacques Chevrier,Accompagnateur de toute une génération d’étudiants et d’auteurs africains, qui a guidé mes pas sur le chemin long et sinueux de la recherche, je dédie ce travail … Merci.A ma mère, La promesse est tenue.
Toute ma profonde reconnaissance va à ma famille d’ici et d’ailleurs, pour sa présence affectueuse. Malgré les nombreuses heures volées, elle a toujours été d’un soutien indéfectible, surtout dans les moments de découragement.