Promenades Florentines
224 pages
Français

Promenades Florentines

-

224 pages
Français

Description

Lire et relire Florence avec les yeux des écrivains et artistes… C'est ce flamboyant paysage littéraire que Nicole Cabassu nous invite à sentir et ressentir en trois séries de promenades exceptionnelles hors des sentiers battus. Avec la littérature comme guide à travers le fantastique patrimoine artistique florentin.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 septembre 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140131271
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Nicole Cabassu
PROMENADES FLORENTINES Guide littéraire
Promenades florentines Guide littéraire
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.editions-harmattan.fr ISBN :978-2-343-18289-6EAN :9782343182896
Nicole Cabassu Promenades florentines Guide littéraire
INTRODUCTION Plus encore que Rome – peut-être même que Venise – Florence a suscité le commentaire, la métaphore, l’hyperbole. Innombrables sont les écrivains qui l’ont gratifiée de phrases immortelles. Aussi les premières promenades proposées seront-elles émaillées de ces remarques souvent dithyrambiques, comme celles de Stendhal ou James, parfois aigres-douces voire ironiques comme celles de Dumas, Twain, Giono ou Malaparte, d’autres fois encore franchement assassines comme celles de Sade ou Suarès – le plus singulier étant que chacun de ces commentateurs se révèle tour à tour élogieux et critique. Florence est une ville qui suscite l’antagonisme. Antagonisme entre ses habitants comme l’illustrent trop bien les luttes historiques entre Guelfes et Gibelins, Blancs et Noirs, Médicis et Pazzi, mais aussi antagonisme entre les perceptions qu’en ont ses visiteurs. La seconde série de promenades vous invitera à suivre des personnalités – vingt-deux exactement – connues soit pour leur implication dans la vie culturelle de Florence comme Dante et Boccace naturellement, mais aussi Elizabeth Barrett et Manzoni ou encore un peu plus tard Horne et Berenson ; soit plus simplement pour l’originalité de leur regard sur la ville ou ses habitants : ce sera le cas de Montaigne, Sade, Zola, Giono, Malaparte ; soit encore pour l’influence exercée sur leur vie et plus particulièrement sur leur œuvre par leur rencontre avec Florence : ce sera le cas de Dumas pourLe Comte de Monte-Cristo, Dostoïevski pourL’Idiot,pour Gide Les
7
Nourritures terrestres, Forster pourVue sur l’Arno,Lawrence pourL’Amant de Lady Chatterley. À la fin de cette série, un jeu de mots – initié par Malaparte lui-même – entre Malaparte et Bonaparte attirera l’attention sur latoscanitédes Bonaparte. La dernière série de promenades vous proposera six circuits thématiques, centrés sur lesAnnonciations, les Cenacoli, lesDavid, lesVénus, lesMadonesles et autoportraits. Il s’agira de rejoindre, à chaque fois dans les limites d’une journée – ou davantage – les représentations florentines d’un même thème artistique. Parcours d’où devraient émerger les grandes lignes de la spécificité de Florence dans la peinture et la sculpture de la Renaissance. Autant de promenades – neuf ici, vingt-deux là, six encore ailleurs – censées sortir des sentiers battus et conduire le lecteur, dans une démarche insolite, à travers la quasi-totalité des lieux constitutifs du patrimoine florentin.
8
I PAR QUARTIERS