L

L'aventure racinienne

-

Français
247 pages

Description

L'aventure racinienne trace une évolution de la critique racinienne.
Le parcours de l'ouvrage est double : il suit, d'une part, le sort de Racine à travers les cinquante dernières années ; d'autre part, il relate son accompagnement par l'auteur, également éditeur de quatre volumes sur Racine. Déblayant des chemins critiques controversés et confrontant toutes les tendances, Ronald Tobin met au jour l'inspiration culturelle, largement française et anglo-saxonne, qui a produit une explosion d'échanges autour des tragédies.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 juillet 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140153938
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Ronald W. Tobin
L’aventure racinienne Un parcours francoaméricain
A p pr o c h e sl i t t é r a i r e s
L’aventure racinienne
Approches littéraires Cette collection réunit des essais et travaux divers dans les domaines des études et de l’histoire littéraires, dont des monographies. Dernières parutions Jean-Claude BONDOL,L’écriture réaliste et ses techniques. Nanad’Emile Zola,2020. Bernard LATHUILLE,San-Antonio ou le temps majuscule, 2019. Philippe ARNAUD,À quoi bon Achille ? Une autre lecture de l’Iliade, 2019. Christian UWE (dir.),Marie Nimier, l’écriture et son double,2019. El Hadji Malick NDIAYE,Pierre-Jakez Hélias, le destin colonisé, Le régionalisme français à l’épreuve de la francophonie, 2019. Anne-Aurore INQUIMBERT,Stendhal secret. To the happy few, 2018. Romain ARAZM,À l’ombre des arbres de Montagnola. L’univers végétal d’Hermann Hesse, 2018. Armelle DE LAFFOREST,Enquête à Bagatelle sur Tristan Corbière (1845-1875), 2018. Lahoucine EL MERABET,Abdelkébir Khatibi, La sensibilité pensante à l’œuvre dansLe Livre du sang, 2018. Henri DESOUBEAUX,Promenades butoriennes,2018.Alekou STELLA,et la rhétorique de la mémoire au Médée féminin, 2018. Étienne GALLE,Connaître Wole Soyinka, 2018. Jacques LAYANI,Romanciers populaires.André Caroff, Ian Fleming, Boileau-Narcejac, Jean-Claude Izzo, 2018. Gilles GONTIER, Sur le poème jamais écrit,En lisant Pascal Quignard,2018. Jean-Claude MARY,Aldous Huxley, le prophète oublié et Michel Houellebecq en contrepoint, 2018.
Ronald W. Tobin L’aventure racinienne Un parcours franco-américain
© L’Harmattan, 2020 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-20255-6 EAN : 9782343202556
Tous mes remerciements à Jean-Marie Jot qui a su traduire, avec grâce et intelligence, cinq de mes chapitres de l’anglais en français. Rainer Zaiser a gracieusement accordé sa permission à republier les pages 9-15 de mon Avant-propos ("Doit-on encore aimer Racine?") au numéro de 2001 deBiblio 17.
SOMMAIRE
PRÉFACE Doit-on encore aimer Racine? ...........................................................11 Racine, Sénèque et l’Académie Lamoignon.......................................31
Le sentiment d’incomplétude chez les personnages de Racine ..........43 Néron et Junie : fantasme et tragédie..................................................57 Les TrachiniennesetPhèdre: d’un poison à l’autre ..........................75
Le plaisir chez Racine ........................................................................85
L’Héraclès classique : métamorphoses du héros ................................97
Estherou la «langue» de Racine.....................................................119 La poétique du lieu dansPhèdre......................................................129 Le choix d’Andromaque...................................................................143
Le secret dans les tragédies de Racine..............................................165
La scène et le hors-scène : les univers parallèles de l’Andromaquede Racine ...........................187 Britannicusou les secrets de l’espace ..............................................203 Bérénice, ou l’extravagance de l’espace tragique.............................215
«Triste objet» : lesparagmosd’Hippolyte et la fin de la tragédie profane de Racine..........................................229 RÉFÉRENCES .................................................................................241