La Tragique Histoire d'Hamlet, prince de Danemark

-

Livres
156 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Extrait : "Etre, ou ne pas être, c'est là la question. — Y a-t-il plus de noblesse d'âme à subir — la fronde et les flèches de la fortune outrageante, — ou bien à s'armer contre une mer de douleurs — et à l'arrêter par une révolte ? Mourir… dormir, — rien de plus ;… et dire que par ce sommeil nous mettons fin — aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles — qui sont le legs de la chair : c'est là une terminaison — qu'on doit souhaiter avec ferveur."

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 24
EAN13 9782335012255
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0006 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
EAN : 9782335012255
©Ligaran 2015
LE SPECTRE. CLAUDIUS: roi de Danemark.
Personnages
HAMLET: fils du précédent roi, neveu du roi actuel.
POLONIUS: chambellan.
HORATIO: ami d’Hamlet.
LAERTES: fils de Polonius.
VOLTIMAND: courtisan.
CORNÉLIUS: courtisan.
ROSENCRANTZ: courtisan. GUILDENSTERN: courtisan. OSRIC: courtisan.
UN AUTRE COURTISAN. UN PRÊTRE. MARCELLUS: officier.
BERNARDO: officier.
FRANCISCO: soldat.
REYNALDO: serviteur de Polonius.
FORTINBRAS: prince de Norvège.
UN CAPITAINE.
UN AMBASSADEUR.
GERTRUDE: reine de Danemark et mère d’Hamlet.
OPHÉLIA: fille de Polonius.
SEIGNEURS, DAMES, OFFICIERS, MESSAGERS, GENS DE SUITE.
SOLDATS,
FOSSOYEURS,
La scène est au Danemark.
M ATELOTS,
Qui est là ?
Scène I
Elseneur. Une plate-forme devant le château.
Francisco est en faction. Bernardo vient à lui.
BERNARDO
FRANCISCO Non, répondez-moi, vous ! Halte ! faites-vous recon naître vous-même.
Vive le roi !
Bernardo !
Lui-même.
BERNARDO
FRANCISCO
BERNARDO
FRANCISCO Vous venez très exactement à votre heure.
BERNARDO Minuit vient de sonner ; va te mettre au lit, Franc isco.
FRANCISCO Grand merci de venir ainsi me relever. Le froid est aigre, et je suis transi jusqu’au cœur.
BERNARDO Avez-vous eu une faction tranquille ?
FRANCISCO Pas même une souris qui ait remué !
BERNARDO