Le Défi d'un Breton

-

Livres
202 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Que nous réservent les années 2020? Cette question, sous son angle économique, est le sujet développé par Jean-Daniel, producteur de son état, pour la réalisation de son prochain documentaire. Partant à la rencontre des hommes et des femmes qui façonnent notre avenir, ces fameux décideurs qui pensent à l’échelle mondiale et qui se complaisent dans l’usage de jargons, Jean-Daniel se heurte à une réalité froide et mercantile, toujours obsédée par une croissance et un développement à tous crins. Que cache cette fuite en avant? Jean-Daniel s’aperçoit rapidement que remettre en cause une pensée unique nécessite de bouleverser les mœurs et les comportements… Et c’est au contact de la Bretagne, région dont la paysannerie a été soufflée par l’histoire, que cet homme va approcher les dérives de notre monde et les stratégies de résistance qui s’y dessinent. Le texte de C. Devallan appartient à ces œuvres aux multiples strates de lecture, aux profondes ramifications et en constant approfondissement. Car, par-delà la description de la région Bretagne et de ses acteurs, l’auteur construit aussi un récit éminemment critique de la course de nos sociétés, n’occulte rien des répercussions humaines qu’elle crée en termes de culture ou d’identité, et réussit encore à représenter la prise de conscience et la mutation dont Jean-Daniel est lui-même l’objet. Un ouvrage pluriel donc, qui fait résonner un message politique engagé, pour un futur moins destructeur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 juin 2012
Nombre de visites sur la page 41
EAN13 9782748386127
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0082 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Le Défi d’un Breton
Claude Devallan Le Défi d’un Breton “Il vaut mieux essayer que d’espérer”
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0117395.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
« Dans le mouvement rapide qui emporte le monde, on n’écoute qu’en marchant ; et comment l’attention, sans cesse distraite par des objets nouveaux, pourrait-elle se fixer longtemps sur aucun ? »
Félicité de La Mennais
1. Introduction Hier, aujourd’hui, demain. Ces trois temps nous préoccupent. Nous ignorons le passé, pas l’officiel enseigné dans les écoles, mais celui de nos ascendants qui nous concerne directement. Aujourd’hui, nous subissons une société de plus en plus contraignante qui nous enferme dans nos soucis quoti-diens. Demain, c’est toujours l’inconnu. Depuis la nuit des temps, nous cherchons à savoir de quoi demain sera fait. Mais pour notre avenir personnel, nous sommes plus prudents. Il est préférable de l’ignorer. D’ailleurs la fin est sans surprise, elle est sur terre la même pour tout le monde. Entre le début et la fin, le chemin suivi selon notre destin dépend pour l’essentiel de nos décisions ou de notre santé physique et morale. Le reste n’est que prévisions de loterie. Pour ce qui concerne le monde, il nous échappe com-plètement sur la durée des siècles à venir. Mais ce qu’il adviendra, dans les court et moyen termes, de l’humanité, de nos sociétés et de nos pays nous tourmente. Gouverner, c’est prévoir. Prévoir c’est aussi agir. L’avenir qui nous attend dépend étroitement des don-nées du passé récent et de l’autorité que nous avons sur les événements d’aujourd’hui. Le mouvement de la vie s’accélère et limite le temps de la réflexion. La justesse de la prévision est plus incertaine. L’art de deviner l’avenir régresse.
9
C’est le constat que fait Jean-Daniel (J.-D.), le person-nage du récit, qui s’interroge sur l’intérêt et l’utilité de son travail. Ses activités professionnelles ont mobilisé son énergie au-delà du raisonnable. Il est las de courir. Il ne voit pas à quoi çà sert, sinon à faire des sous. Son long parcours ne lui a rien appris en dehors des curiosités tech-niques. Il a avancé avec des œillères qui l’ont enfermé dans son monde étroit. Producteur de films, il n’a réalisé que ce qui se vendait et qui était dans la ligne correcte. Il s’imaginait jouer un rôle dans l’évolution des choses. Il constate qu’elles ont changé sans lui. Et elles changent à un rythme qui s’accélère. Pour conclure son parcours de travail en beauté, il dé-cide de produire une œuvre majeure qui démonte le processus des décisions. Il veut partir à la découverte des meneurs de jeu qui ont le pouvoir sur l’économie. Ce sont eux qui décident en effet des salaires, de l’emploi, du lieu de travail, bref de l’essentiel de la vie de chaque jour. Les élus du peuple se contentent de dire « amen », d’approuver les dépenses et de fixer les taux d’imposition. L’administration leur propose des formations qui les ai-dent à mieux comprendre les règles comptables. Mais les problèmes d’emploi, de salaires ne sont pas de leur com-pétence. Chacun son boulot et celui-là n’est pas le leur. Jean-Daniel se souvient de ses origines bretonnes et ci-ble sa recherche dans cette région qui est présentée par les ténors des affaires comme une région dynamique et qui semble défendre une identité qu’il a toujours ignorée. Il visite les principales entreprises de dimension inter-nationale, présentes dans la région. La plus redoutable œuvre dans les technologies nouvel-les et produit des gadgets de plus en plus sophistiqués. Elle ne connaît plus les frontières et fabrique un monde futur où toute différence disparaît, où tout particularisme est gommé.
10