Le Joueur de pétanque
64 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le Joueur de pétanque

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
64 pages
Français

Description

À Château-Rouge, village de Provence, on a le verbe haut et le conflit retentissant... Plus particulièrement lorsque l'on s'appelle Louis Lestaque, rejeton moqué de toute une famille, socialement isolé et en proie à deux demi-frères méprisants... Un antagonisme qui vire à la tempête quand les poings des trois hommes s'en mêlent, et qui finit même par contaminer de nombreux villageois... Seul moyen de dénouer le drame et pour Louis d'espérer connaître de meilleurs lendemains: un duel... Et ce sera la pétanque qui sera choisie pour respecter les aptitudes de chacun et mettre fin à une situation explosive... À moins qu'il ne s'agisse là que d'un acte intermédiaire avant un final inattendu... D'un côté, un réprouvé assisté de quelques âmes charitables; de l'autre, des individus fanfarons et insupportables... Il y a, on le pressent, une lutte entre le bien et le mal dans "Le Joueur de pétanque", mais une lutte que R. Rochette transforme en comédie enlevée qui parie avec succès sur une folle surenchère d'actions et qui livre un portrait pour le moins sanguin de personnages truculents.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 février 2014
Nombre de lectures 46
EAN13 9782342019827
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0052€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Le Joueur de pétanque
Du même auteur
Le Chien d'or, Recueil de nouvelles, Éditions Publibook, 2005 Les Aventuriers de la Transsaharienne, Roman, Éditions Publibook, 2007 Reconnaissance de dettes, Recueil de nouvelles, Éditions Publibook, 2007 Les Aventures de Victor Vivarais, Roman, Éditions Publibook, 2011
Raymond Rochette Le Joueur de pétanque
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0119045.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2014
Louis Lestaque C’est la fête à Château-Rouge. La terrasse du bar le « Mistral » est bondée de clients qui profitent du soleil du mois de juillet. Moi, je bois un demi de bière au comptoir. Je suis en vacances. J’ai loué une chambre d’hôtel pour une quin-zaine de jours dans ce joli village provençal. Mon regard se porte de l’autre côté de la rue où un petit homme gesti-cule en parlant seul. Il traverse la route qui le sépare du bar en boitant, son genou ne se plie pas, ce qui lui provoque cette claudication. Il entre et s’assoit à côté de moi. Com-plètement ivre, il commande un Ricard. La serveuse, une belle femme d’une quarantaine d’années, le regarde d’un air agacé et lui dit : — T’as trop bu, je te sers un verre et tu t’en vas. Le petit homme me prend à témoin : — Vous avez vu comme on me parle… Puis en me désignant, il dit à la serveuse : — Sers aussi un verre à ce jeune homme. Je refuse poliment. L’homme insiste : — Allez, ça me fait plaisir. Devant son insistance, je reprends un demi. Ses grands yeux bleus se posent sur moi et il me dit : — Comment t’appelles-tu ? — Victor. — Moi, c’est Louis.
9
Louis ?… Quel âge 35, 40 ans ?… Qui est ce petit homme d’environ un mètre cinquante, boiteux, maigri-chon, aux cheveux blonds ébouriffés et une barbe de trois jours ? Et comme s’il lisait dans mes pensées, il me lance en parlant fort : — Mon nom c’est Lestaque. Je suis d’une famille très riche et les plus grands propriétaires terriens de la région, mais aussi les plus grands enculés… Moi, je suis la honte de la famille !… celui qu’on cache… Les salauds !… S’ils pouvaient me mettre dans un hospice, un hôpital psychia-trique, un endroit où je n’existe plus !… Ils le feraient, les ordures !… Tous les clients à l’intérieur du bar ont entendu les pro-pos de Louis et les regards sont tournés vers nous. La serveuse lui dit : — Tu ennuies tout le monde… Finis ton verre et sors. Louis porte son verre à ses lèvres, avale son Ricard mais le régurgite aussitôt, moitié sur sa chemise, moitié sur le sol et se met à vomir tout ce que contient son esto-mac. Cet incident provoque à la fois le dégoût et l’hilarité des clients et la fureur de la serveuse qui doit être aussi la patronne car elle dit à l’homme qui servait en terrasse : — Roger, fous-moi ce gros dégueulasse dehors, et net-toie ses vomissures. Louis me dit : — Voilà comme on me parle…, aucun respect. Pour-tant je suis un bon client… Je paie toujours… Roger qui est un homme placide lui dit : — Sois gentil, Louis, sors. — Non ! Je vais reprendre un autre verre avec mon ami Victor. La patronne voit rouge. Elle fait le tour du comptoir, saisit Louis par la chemise de ses grandes et puissantes mains ornées d’une bague à chaque doigt. Elle le traîne. Du fait de son ivresse Louis ne peut résister. Les clients se poussent pour laisser passer ce couple mal assorti, une
10