Le Roi Contumace

-

Livres
241 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Serge-Ours Noiseux, dit Sournois, quêteux, mandoliniste de rues et versificateur automatiste du Faubourg Saint-Laurent à Montréal, Québec, Canada, est abruptement propulsé roi d'un ensemble de mondes dans la lointaine constellation de Proxima Centauri. Il se donne alors le nom officiel de Contumace 1er. Ce petit changement d'échelle dans l'appréciation qu'il est forcé de porter sur lui-même ne laisse par le personnage tout à fait de marbre mais enfin, on a connu plus estomaqué. Tout de suite, Serge-Ours égrène commentaires et questions, tandis que le protocole s'agite autour de lui, l'inondant de gros billets de banque et de facilités multiples, entremêlées d'un peu de mondanité et d’un solide petit ensemble, ardent et imprévisible, d’opportunité amoureuses.


Ce roman inattendu nous fait faire un petit tour en touristes dans le Montréal des artistes de rues autant que dans les hautes sphères de l'autocratie sidérale décomplexée. Une problématique politico-artistique s’y esquisse. C’est qu’en compagnie du roi Contumace, on fait plus ample connaissance avec ce petit morceau de bravoure fictionnelle, qu’est la monarchie constitutionnelle. On confirme que cette dernière vide le roi de ses pouvoirs alors que son peuple le garde, pantin scintillant, gonfalon flacotant, phare pulsionnel en rythme. Sous monarchie constitutionnelle, on charrie en pleine vie publique certains des éléments les plus tragicomiques des contes de fée. Le Roi Contumace, qui écrit en Je dans un style flamboyant, goguenard et lapidaire, nous parle de son court règne et ce, en le traitant ouvertement dans l’angle délirant, l’angle barbouilleur, l’angle narcomane, l’angle dadaïste, l’angle amoral aussi, cruel, roide, arbitraire, inquiétant. Le lecteur est ici, aussi, convié à une rencontre métissante entre l’héritage du sceptre anglais et de la guillotine française (sans oublier les tempêtes de neige soviétiques, donc nordiques). Le résultat est une petite satire bouffonnement post-coloniale autant que suavement cosmologique.



EXTRAIT À LIRE SUR LE SITE DE L'ÉDITEUR

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782923916897
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0026 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
LE ROI CONTUMACE
PAUL LAURENDEAU
© ÉLP éditeur 2015 www.elpediteur.com elpediteur@yahoo.ca
ISBN : 978-2-923916-89-7 Imagedelacouverture:
Imagedelacouverture: Allan Erwan Berger
Cet ouvrage d’ÉLP éditeur est pourvu d’un dispositif de protection par filigrane appelé aussi tatouage (watermark en anglais) et, par conséquent, n’est pas verrouillé par un DRM (Digital Right Management), verrou de protection nécessitant l’ouverture d’un compte Adobe. Cela signifie que vous en êtespropriétaireque vous pouvez en disposer sans limite de temps et ou sur autant d’appareils (liseuses, tablettes, smartphones) que vous voulez.
Cet ouvrage s’avère néanmoins protégé par le droit d’auteur ; en l’achetant, vous vous engagez à le considérer comme unobjet uniquedestiné à votre usage personnel et à ne pas le diffuser sur les réseaux sociaux ou les sites d’échange de fichiers. Veuillez prendre note que cet avis ne s’applique pas si vous vous procurez cet ouvrage dans un écosystème fermé comme celui d’Amazon ou iTunes.
ÉLP éditeur est une maison d’édition 100% numérique fondée au printemps 2010. Immatriculée au Québec (Canada), ÉLP a toutefois une vocation transatlantique : ses auteurs comme les membres de son comité éditorial proviennent de toute la Francophonie. Pour toute question ou commentaire concernant cet ouvrage, n’hésitez pas à écrire à : ecrirelirepenser@gmail.com
LE ROI CONTUMACE
SOURnOiŝ
Sournois badine avec la vie. Il en joue comme d’une bastringue Et sa moralité malingre Tergiversaille et compatit. Ce qu’il y a de roué, d’adroit Dans la synthèse de notre type Se synthétise en lui, Sournois. Il danse avec les belles danseuses, Avec les fumeurs, bourre sa pipe. Et sa maison, c’est sa vareuse. Si Sournois a si peu la cote, C’est qu’il grappille et boursicote…
Tiré du recueil « Vers entre nous » dans l’ouvrage de Paul Laurendeau,Poésie d’Outre-ville, ÉLP Éditeur, 2009, p. 81.
LE ROI CONTUMACE
PAUL LAURENDEAU
© ÉLP éditeur 2015 www.elpediteur.com elpediteur@yahoo.ca
ISBN : 978-2-923916-89-7 Imagedelacouverture:
Imagedelacouverture: Allan Erwan Berger
Cet ouvrage d’ÉLP éditeur est pourvu d’un dispositif de protection par filigrane appelé aussi tatouage (watermark en anglais) et, par conséquent, n’est pas verrouillé par un DRM (Digital Right Management), verrou de protection nécessitant l’ouverture d’un compte Adobe. Cela signifie que vous en êtespropriétaireque vous pouvez en disposer sans limite de temps et ou sur autant d’appareils (liseuses, tablettes, smartphones) que vous voulez.
Cet ouvrage s’avère néanmoins protégé par le droit d’auteur ; en l’achetant, vous vous engagez à le considérer comme unobjet uniquedestiné à votre usage personnel et à ne pas le diffuser sur les réseaux sociaux ou les sites d’échange de fichiers. Veuillez prendre note que cet avis ne s’applique pas si vous vous procurez cet ouvrage dans un écosystème fermé comme celui d’Amazon ou iTunes.
ÉLP éditeur est une maison d’édition 100% numérique fondée au printemps 2010. Immatriculée au Québec (Canada), ÉLP a toutefois une vocation transatlantique : ses auteurs comme les membres de son comité éditorial proviennent de toute la Francophonie. Pour toute question ou commentaire concernant cet ouvrage, n’hésitez pas à écrire à : ecrirelirepenser@gmail.com
À propos de PaulLaUrendeaU
Professeur de linguistique au département d’Études françaises de l’Université York de Toronto pendant vingt et un ans, Paul Laurendeau, né en 1958, vit aujourd’hui dans la région des Basses-Laurentides où il se consacre à l’écriture. Il a publié plusieurs nouvelles et romans. Ses récits sont du genre réalisme insolite. Les personnages féminins y ont une importance décisive. Ce sont des aventures étranges et complexes dans des mondes fictifs mais possibles, traversés par des crises sociales biscornues mais plausibles. Le style mobilise toutes les ressources de la langue française sauf une : l’anglicisme. Les réalités inventées sont souvent désignées par des mots inventés et les possibles sont revisités.