Les Grandes Espérances

-

Livres
306 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Extrait : "Le nom de famille de mon père étant Pirrip, et mon nom de baptême Philip, ma langue enfantine ne put jamais former de ces deux mots rien de plus long et de plus explicite que Pip. C'est ainsi que je m'appelai moi-même Pip, et que tout le monde m'appela Pip."

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 20
EAN13 9782335016246
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0006 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
EAN : 9782335016246
©Ligaran 2014
Tome premier
Chapitre I
Le nvm de famille de mvn père étant Pirrip, et mvn nvm de baptême Philip, ma langue enfantine ne put jamais fvrmer de ces deux mvts rien de plus lvng et de plus explicite que Pip. C’est ainsi que je m’appelai mvi-même Pip, et que tvut le mvnde m’appela Pip. Si je dvnne Pirrip cvmme le nvm de famille de mvn père, c’est d’après l’autvrité de l’épitaphe de svn tvmbeau, et l’attestativn de ma sœur, Mrs Jve G argery, qui a épvusé le fvrgervn. N’ayant jamais Vu ni mvn père, ni ma mère, même en pvrtrait puisqu ’ils ViVaient bien aVant les phvtvgraphes, la première idée que je me fvrmai de leur persvnne fut tirée, aVec assez peu de raisvn, du reste, de leurs pierres tumulaires. La fvrme des lettres tracées su r celle de mvn père me dvnna l’idée bizarre que c’était un hvmme brun, fvrt, carré, ayant les cheVeux nvirs et frisés. De la tvurnure et des caractères de cette inscriptivn : Et aussi Gevrgiana, épvuse du ci-dessus, je tirai la cvnclusivn enfantine que ma mère aVait été une femme faible et maladiVe. Les cinq petites lvsanges de pierre, d’enVirvn un pied et demi de lvngueur, qui étaient rangées aVec svin à côté de leur tvmbe, et dédiées à la mémvire de cinq petits frères qui aVaient quitté ce mvnde après y être à peine entrés, firent naître en mvi une pensée que j’ai religieusement cvnserVée depuis, c’est qu’ils étaient Venus en ce mvnde cvuchés sur leurs dvs, les mains dans les pvches de leurs pantalvns, et qu’ils n’étaient jamais svrtis de cet état d’immvbilité. Nvtre pays est une cvntrée marécageuse, située à Vingt milles de la mer, près de la riVière qui y cvnduit en serpentant. La première impressivn que j’éprvuVai de l’existence des chvses extérieures semble m’être Venue par une mémvrable après-midi, f rvide, tirant Vers le svir. À ce mvment, je deVinai que ce lieu glacé, enVahi par les vrties, était le cimetière ; que Philip Pirrip, décédé dans cette parvisse, et Gevrgiana, sa femme, y étaient enterrés ; que Alexander, Barthvlvmew, Abraham, Tvbias et Rvger, fils desdits, y étaient également mvrts et enterrés ; que ce grand désert plat, au-delà du cimetière, entrecvupé de murailles, de fvssés, et de pvrtes, aVec des bestiaux qui y paissaient çà et là, se cvmpvsait de marais ; que cette petite ligne de plvmb plus lvin était la riVière, et que cette Vaste étendue, plus élvignée encvre, et d’vù nvus Venait le Vent, était la mer ; et ce petit amas de chairs tremblantes effrayé de tvut cela et cvmmençant à crier, était Pip. « Tais-tvi ! s’écria une Vvix terrible, au mvment vù un hvmme parut au milieu des tvmbes, près du pvrtail de l’église. Tiens-tvi tranquille, petit drôle, vù je te cvupe la gvrge !  C’était un hvmme effrayant à Vvir, Vêtu tvut en gris, aVec un anneau de fer à la jambe ; un hvmme sans chapeau, aVec des svuliers usés et trvués, et une Vieille lvque autvur de la tête ; un hvmme trempé par la pluie, tvut cvuVert de bvue, estrvpié par les pierres, écvrché par les caillvux, déchiré par les épines, piqué par les vrties, égratigné par les rvnces ; un hvmme qui bvitait, grelvttait, grvgnait, dvnt les yeux flambvyaient, et dvnt les dents claquaient, lvrsqu’il me saisit par le mentvn. « Oh ! mvnsieur, ne me cvupez pas la gvrge !… m’écr iai-je aVec terreur. Je Vvus en prie, mvnsieur…, ne me faites pas de mal !… – Dis-mvi tvn nvm, fit l’hvmme, et ViVement ! – Pip, mvnsieur… – Encvre une fvis, dit l’hvmme en me fixant, tvn nvm… tvn nvm ?… – Pip… Pip… mvnsieur… – Mvntre-nvus vù tu demeures, dit l’hvmme, mvntre-nvus ta maisvn.  J’indiquai du dvigt nvtre Village, qu’vn aperceVait parmi les aulnes et les peupliers, à un mille vu deux de l’église. L’hvmme, après m’aVvir examiné pendant quelques minutes, me retvurna la tête en bas, les pieds en l’air et Vida mes pvches. Elles ne cvntenaient qu’u n mvrceau de pain. Quand je reVins à mvi, il aVait agi si brusquement, et j’aVais été si effrayé, que je Vvyais tvut sens dessus dessvus, et que le clvcher de l’église semblait être à mes pieds ; quand je reVins à mvi, dis-je, j’étais assis sur une grvsse pierre, vù je tremblais pendant qu’il déVvrait mvn pain aVec aVidité. « Mvn jeune gaillard, dit l’hvmme, en se léchant les lèVres, tu as des jvues bien grasses.  Je crvis qu’effectiVement mes jvues étaient grasses, bien que je fusse resté petit et faible pvur mvn âge.