Péché Mortel: Péché Mortel suivi de Un Ange bien étrange
231 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Péché Mortel: Péché Mortel suivi de Un Ange bien étrange

-
illustré par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
231 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Péché Mortel


Cathal et Lothaire, de retour de la dernière Croisade, regagnent le château d’Aurélien Bélisaire de Chalanhac. Margot, la fille du châtelain, se réjouit de retrouver son père après sa longue absence.


La rencontre du ténébreux guerrier et de la douce fille du seigneur des lieux donnera-t-elle naissance à un amour défendu ?





Suivi de :


Un Ange bien étrange



Par ce petit matin de mai, la journée s’annonce chaude. Aussi Mahaut, la jeune lavandière, s’apprête à se rendre à la rivière où elle lave quotidiennement le linge qui lui est confié. Mais l’endroit est occupé. Quelle est cette voix enchanteresse ? Qui est celui qui se baigne en ces lieux habituellement déserts ? La jeune fille est sur le point de faire une rencontre peu commune.
Quel est donc cet être à la beauté si stupéfiante que Mahaut le prend pour un séraphin ? Cet ange, en vérité bien étrange, lui révélera-t-il tous ses secrets ?



Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 35
EAN13 9782369762867
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Page de titre Mentions légales Mot de l'auteur Margot Préface Lexique Péché Mortel Maëlla Un Ange bien étrange Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Épilogue Remerciements
Table des matières
Nathy
Péché Mortel
suivi de
Un Ange bien étrange
Dramactic Romance Fantastique Dirigé par anne Ledieu Collection Lune d'Amarante
Mentions légales
©2018 Nathy.Illustration:©2018 Nathy. Édité par Lun e-Écarlate 66 rue Gustave Flaubert 03100 Montluçon, France. Tous droits réser vés dans tous pays. ISBN 9782369762867. Le code de la propriété intellectuel le interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collectiv e. Toute représentation ou représentation intégrale ou partielle faite par que lques procédés que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit, es t illicite et constitue une contrefaçon au terme des articles L,122,-5 et L,335 -2 et suivant du code la propriété intellectuelle.
Si vous rencontrez un souci avec votre ebook à caus e d'un DRM (que nous ne mettons pas) ou pour tout autre soucis veuillez nou s contacter à contact@lune-ecarlate.com
Pour suivre toute notre http://www.lune-ecarlate.fr
actualité
:
http://www.amra nte-editions.com
et
Mot de l'auteur
Merci à toi cher lecteur ou lectrice qui ouvre ces pages ! Une fois de plus, je m’aventure vers deux histoires loin de mes romans violents pour te proposer deux romances où j’ai écorché les règles du jeu. Si tu découvres ma plume à cette occasion, j’espère que tu apprécieras cette entrée en douceur dans ce monde des Ichoriens et qu e cela te donnera envie d’en connaître davantage. Si tu as déjà parcouru un ou p lusieurs de mes livres, installe-toi confortablement et laisse-toi replonger dans les pé régrinations ou infortunes de ces chers immortels. En te souhaitant bonne lecture.
Nathy
Margot
PréfacE
Meeste plume Àà nouveau chargée par Nathy de mettre ma mod  voici CONTRIBUTION pour présenter de l’un de ses ouvrages , exercice qui m’honore tout autant qu’il m’angoisse, car l’univers de l’auteur et les personnages qui l’habitent sont riches et complexes, comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire il y a deux ans en préfaçantSang d’Ombre.
Ici, point de roman, mais deux nouvelles retraçant deux épisodes de la longue vie de Cathal, le Chevalier-Vampire, et d’Edern, le prince des Ichoriens.
Si Nathy a, jusqu’ici, majoritairement baladé ses l ecteurs et campé ses décors dans les XXe et XXIe siècles (excepté dans Lucrezia ou, à l’ occasion d’un chapitre ou l’autre, dans l’un de ses romans), elle ne s’était encore po int résolue à installer son bureau en plein cœur du Moyen Âge, qui plus est, en pleine pé riode courtoise.
Est-ce à dire que vous vous apprêtez à lire deux te xtes gentillets où Cathal comme Edern apparaîtraient sous les traits un peu mièvres de troubadours, chantant les louanges de la femme aimée ou sous ceux mettant en avant leurs valeurs chevaleresques et leurs prouesses afin de séduire l e cœur de la dame de leurs pensées ? Que nenni ! Ce serait nier l’ambiguïté in trinsèque que l’immortalité et leur nature si particulière confèrent aux Ichoriens… Quo ique tout s’inscrive dans la subtilité de la nuance… Ces deux textes sont des récits où l’ amour occupe une place centrale, puisque, dansPéché mortelales et,, il est confronté aux croyances et à la foi médiév dansUn Ange bien étrange, il se voit mis à l’épreuve par le temps. Nathy confirme ici ses talents de conteuse. Je vous souhaite bien du plaisir à la lecture de ces deux nouvelles, qui, je n’en doute pas, ravi ront les fans de ses Ichoriens, tout comme les lecteurs qui s’apprêtent à entrer dans le ur univers.
Anne Ledieu, 19 mai 2018
Lexique
Ichor:sang de vampire. Ichorien:que se donnent les vampires. Ici, les immortel  nom s ne sont pas des créatures surnaturelles. Ils sont soit le résultat d’une mutation génétique suite à l’ingestion de sang contaminé par un virus soit nés ainsi. Nyréen et Sotrannc non: peuples d’une ancienne civilisation humanoïde (do humaine), aujourd’hui disparue depuis environ dix m ille ans. Néosyréenne et sotrane. Les: premiers vampires nés au sein des civilisations n Néos sont des immortels nés avec les caractéristiqu es qui leur sont propres; ils ne sont pas le fruit d’une mutation après une transfor mation. On leur doit cependant la naissance des autres générations de vampires. Vampire-Né: Ichorien d’origine humaine qui n’appartient ni au peuple sotran ni au nyréen. Orghaar: guerrier d’élite. Autrefois, membre d’un équivale nt de garde prétorienne au service des familles princières sotrane et nyrée nne. Chevalier-Vampire: guerrier d’élite. Conseil: assemblée de douze immortels, dont six nommés et six élus, régissant la communauté sous la présidence de Dominique. Ederne absolu.: prince suprême des vampires, il en est le monarqu Cathal: Orghaar et Chevalier-Vampire, il est le chef des armées ichoriennes et de la sécurité, il reçoit ses ordres directement du Mo narque et du Conseil. Transformation: la transformation d’un humain en vampire se fait par ingestion de sang contaminé. Les enzymes de la digestion servent de principes actifs et déclenchent la métamorphose. Quelques heures après la contamination, l’être humain sombre dans le coma pour une période d’environ deux semaines. La métamorphose complète se déroule sur environ six mois. L’ingestion de sang chez un enfant n’empêche pas ce lui-ci de se développer, cependant, il devient complètement ichorien une foi s son organisme arrivé à maturité. Sang: substance vitale pour les vampires. Il agit sur e ux comme une drogue stimulante s’ils en consomment trop, mais il est au ssi nécessaire à la régénération de leur organisme à raison d’une consommation de quelq ues gorgées toutes les quinzaines de jours environ.
Péché Mortel
En cette fin d’année 1272, Cathal, un Chevalier-Vam pire, Lothaire, un templier, et le seigneur Aurélien Bélisaire de Chalanhac rejoignaie nt le château de celui-ci dans le sud de la France. Las, épuisés par des années de co mbat, l’interminable trajet, la maladie et la faim, ils étaient heureux de retrouve r la douceur d’un foyer. Partis pour la huitième croisade aux côtés de Louis IX de France deux ans et demi plus tôt, Lothaire et Aurélien avaient rencontré Ca thal lorsque Édouard d’Angleterre était arrivé à Tunis. Le trio suivit le roi d’Angle terre jusqu’en Terre sainte. Les deux hommes ne devaient leur vie qu’à la bravoure et la pugnacité de l’immortel. Le vampire les avait sauvés chacun à leur tour. Ils avaient to us deux des dettes de sang envers ce farouche guerrier. Quand ils s’étaient rendu compte de sa nature peu ordinaire, leur code d’honneur, mais aussi l’amitié qui les liait a vait empêché les deux humains de trahir l’Orghaar. Ils n’avaient d’ailleurs jamais abordé le sujet. Qu and il fut temps de revenir en France, Aurélien invita Cathal dans sa demeure. C’e st ainsi que le trio regagna la Gascogne. Margot, la fille et la seule héritière du seigneur, apprit par l’écuyer de son père, parti à bride abattue vers le château annoncer le retour de celui-ci et de Lothaire. L’homme d’Église, qui avait marié ses parents, baptisé puis vu grandir la jeune fille. Fidèle compagnon d’Aurélien de Chalanhac, il l’avait suivi par monts et par vaux. Étant amis de longue date, elle attendait avec ferveur le reto ur des deux hommes, même si elle devait leur signifier, hélas, la mort de son frère et de sa mère, emportés par la grippe au cours de l’an 1270. Depuis lors, elle n’avait eu d’autre choix que de régir le domaine. La douce et pieuse châtelaine organisa donc le reto ur du seigneur des lieux. Le château, une vieille citadelle aux tours carrées, a britait dans son donjon la demeure seigneuriale. Son grand-père et son père après lui avaient entrepris de longs travaux en ajoutant une aile à l’immense tour qu’elle avait fait terminer en son absence. L’habitation était désormais plus confortable, moin s spartiate avec ses chambres individuelles et sa grande salle. Quand les combatt ants franchirent au petit matin le pont-levis par un jour froid de fin octobre, les ra yons solaires peinaient à transpercer le manteau de brume qui semblait avoir tout figé. Dès que Margot entendit le bruit des fers à cheval sur le parvis, elle attrapa à la volé e une épaisse pelisse de loup et descendit au plus vite recevoir les arrivants. La silhouette de trois cavaliers se détachait peu à peu du brouillard. Elle resserra la fourrure sur ses épaules et s’avança vers eux. Auré lien fut surpris d’être accueilli par sa fille qui se jeta dans ses bras tant elle était heureuse et soulagée de le revoir en vie. Lothaire s’approcha d’elle et retint son étonnement en découvrant la jouvencelle qui lui faisait face. La petite Margot avait bien changé en un peu plus de trois ans. Elle était devenue une belle jeune fille, presque une femme, a vec son visage ovale, ses grands yeux noisette et sa peau délicate. Heureuse de retr ouver son vieil ami, son confident, celui auprès de qui elle avait passé des heures à s e confesser, à évoquer sa foi. Elle avait même songé à entrer dans les ordres, mais le départ de son père, la mort de sa mère et de son frère peu de temps après en avaient décidé autrement. Elle s’avança vers le templier et le serra contre elle comme elle le faisait autrefois. Pour elle, Lothaire faisait partie de la famille et il lui rendait bien son affection. Il la repoussa gentiment,

Attention

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 3. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 5. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 6. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

YouScribe ne pourra pas être tenu responsable en cas de non-respect des points précédemment énumérés. Bonne lecture !