Soprano pour pane

-

Français
190 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Elle est belle, élégante avec à la clé une situation professionnelle des plus enviables, pourtant sa vie personnelle n'est que désillusion. Pane Diokhané doit soutenir la forte pression de ses proches, qui aspirent à la voir toucher enfin le bonheur conjugal. Elle se réfugie alors dans son travail, au point d'oublier que l'amour peut la surprendre au détour d'un chemin et qu'il peut revêtir une forme insolite, inédite.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de lectures 297
EAN13 9782363900067
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,015€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70film) 04:13 Page1 (Noir
SOPRANO POUR PANE
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70 04:13 Page2 (Noir film)
© Les Éditions Nara Almadies Villa n° 12 Dakar - (Sénégal) Tél : 77 181 57 57 e-mail:editionsnara@yahoo.fr Dakar 2017
ISBN : 978-2-36390-006-7
ConceptIon De couverture : EDItIons Nara Tous DroIts réservés
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70film)Page3 (Noir  04:13
ÉmILIenne TurpIn
SOPRANO POUR PANE
R
o
man
ÉDItIons Nara
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70film) 04:13 Page4 (Noir
CoLLectIon SIgnare
Je t’ai filé une chanson douce comme un murmure de colombe à midi.
Léopold Sédar Senghor, Chant pour Signare,in Nocturnes.
Cette oeuvre est une pure fiction. Toute coïncidence ou ressemblance avec des personnages ou des faits réels est fortuite et involontaire.
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70 04:13 Page5 (Noir film)
NOTE dE l’ÉdiTEUR
Allier la face ludique et instructive à travers des œuvres fictives ! Tel est le crédo que les éditions NARA sou-haitent diffuser à travers la collection Signare. Ludique parce que le mot aimer englobe tout à la fois, traduit un florilège de sentiments. Il est l’abécédaire de la vie. Aimer est la plus belle chose qui puisse nous arriver. Décliné en vers par tous les poètes du monde, chanté par les plus belles voix que l’humanité ait connues, il se conjugue à tous les temps, se tra-duit dans toutes les langues et se retrouve chez tous les peuples. L’Afrique continent riche de son passé et de sa culture ne saurait être en reste, car comme le dit un adage africain « là où on s’aime, il ne fait jamais nuit ». Instructif, parce qu’il nous apparaît important de revisiter notre patrimoine culturel, d’aller à la redécouverte de nos valeurs cardinales, qui doi-vent être notre guide éclairé au « banquet du donner et du recevoir ». Le mot Signare renvoie à ces belles et gracieuses dames de notre récent passé. Ces élégantes des cités de Saint-Louis, de Gorée et de Rufisque. La collection Signare se veut le porte-étan-dard de ces deux faces évoquées plus hauts. C’est là un défi à relever ; nous espérons, chères lectrices et lecteurs, que vous soutiendriez à tenir la promesse de nos rendez-vous bimensuels.
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70film) 04:13 Page6 (Noir
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70 04:13 film)Page7 (Noir
1
Pane Diokhané appuya sur le bouton de liaison de son poste téléphonique : –Apportez-moi le dossier T.A.T 3, madame Souaré, ordonna-t-elle. – Tout de suite, répondit son assistante. Le stylo qu’elle tenait entre ses mains lui échappa et alla rouler sous son bureau. Elle pesta et se pencha pour le ramasser. Décidé-ment, cette journée démarrait sous de mauvais auspices ! Son humeur placide et ses planifi-cations ont été biaisées par la passivité de certains de ses collaborateurs plus prompts à palabrer qu’à agir. – Je dois me calmer, je dois me calmer... couina-t-elle comme une litanie. La porte s’ouvrit sur madame Souaré : – Le dossier est là, madame Diokhané. Elle le prit et le feuilleta brièvement : – Talla Senghor est là ? – Je pense, oui. Elle décrocha le combiné et composa rapi-dement le poste de celui-ci :
7
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70film) 04:13 Page8 (Noir
– Allô monsieur Senghor ? Pouvez-vous venir dans mon bureau ? Sans attendre la réponse, elle raccrocha et remercia poliment son assistante qui s’éclipsa. Pane pesta contre la lenteur de Talla Senghor, le directeur des grands travaux, qui ne parve-nait presque jamais à finir à temps les tâches qui lui étaient imparties. Résolue à régler le problème elle-même, elle ramassa les clés de sa voiture et sortit. Elle s’arrêta au bureau de madame Souaré pour la prévenir. – Je vais au chantier T.A.T 3 lança-t-elle. Talla Senghor, comme d’habitude, prenait tout son temps avant de déférer à ses convocations. Elle avait remarqué que depuis sa nomination trois ans plutôt, celui-ci affichait une défiance notoire face à son autorité. Il ne lui avait jamais pardonné de lui avoir soufflé le pres-tigieux poste de coordonateur du Programme National de Réhabilitation et de Construction des Infrastructures Routières et Maritimes, le PNRCI. Responsable politique influent du parti au pouvoir, il n’arrivait pas à accepter qu’elle, Pane Diokhané, un simple ingénieur polytechnicien technocrate, ait été choisie par les plus hautes autorités du pays, en accord avec les partenaires techniques et financiers, pour diriger ce programme stratégique.
8
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70film) 04:13 Page9 (Noir
Déterminée à le rappeler à l’ordre, elle longea le couloir qui menait au bureau de ce dernier. Sa porte était entrouverte, elle allait entrer quand elle entendit au vol son nom : – Cette vieille fille aigrie s’imagine qu’elle peut me commander, émit hargneusement Talla. Elle se trompe lourdement si elle croit que je vais me soumettre à son diktat. – Mais c’est notre chef, Talla, ne l’oublie pas ! s’insurgea une voix masculine qu’elle reconnut comme celle du directeur de la com-munication. – Parle pour toi ! En tout cas, je ne me lais-serai pas dominer par elle. Elle ferait mieux d’aller se trouver un homme charitable pour l’épouser. – Mais elle peine en à trouver, cher ami ! se gaussa une voix féminine qu’elle identifia comme celle de la responsable juridique, madame Sophie Dia, une jeune femme hau-taine, mondaine et superficielle. Un mari constitue une denrée rare de nos jours, et les rombières comme elles n’ont aucune chance d’en décrocher un, sauf si le cher monsieur lorgne leur portefeuille, continua-t-elle. De concert, ils s’esclaffèrent devant cette réflexion. Blessée, mortifiée, Pane se retint d’entrer pour leur apporter la réplique. Non, elle n’allait pas se rabaisser et donner encore
9
pane 2017 def bon:Mise en page 1 01/01/70 04:13 Page10 (Noir film)
à ces malotrus l’occasion de se moquer d’elle. Mais qu’est-ce qu’ils s’imaginaient, Bon de Dieu ? Croyaient-ils que toutes les femmes étaient obnubilées par le désir de se marier ? Elle inspira profondément avant de pousser la porte du bureau. Surpris, ils sursautèrent. Impassible, elle les fixa calmement, notant avec satisfaction la gêne et l’embarras qui se lisaient sur leurs visages. Ils devaient certaine-ment se demander si elle les avait entendus ou pas. Elle les salua froidement avant de se tourner vers Talla : – Il me semble vous avoir appelé, monsieur Senghor, ou peut-être me suis-je trompée ? fit-elle d’une voix glaciale. – Non Madame, je m’apprêtais justement à venir dans votre bureau, répondit-t-il d’un air penaud tout en pinçant les lèvres. – Vu votre petite réunion matinale, ça m’aurait étonné que vous ayez à coeur votre travail, chargea-t-elle froidement. J’ai reçu le mail du chef de chantier de T.A.T 3, où il me faisait part d’un certain nombre de récrimina-tions vous concernant. – Mais Madame, j’ai vérifié hier l’avancée des travaux et… – Épargnez-moi vos explications, la coupa-t-il sèchement. Si vous vous en étiez occupé convenablement, monsieur Thiaw n’aurait pas
10