Littératures camerounaises
339 pages
Français

Littératures camerounaises

-

339 pages
Français

Description

Les réflexions contenues dans cet essai évaluent les fondements littéraires du devoir de mémoire à l'endroit des figures référentielles et de l'Histoire du Cameroun. Elles participent donc de l'inscription de la mémoire et de la normalisation des politiques du pardon dans la psyché des Camerounais.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 avril 2020
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140147487
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Q
es
Les réflexions contenues dans cette collection d’essais évaluent les fondements littéraires du devoir de mémoire à l’endroit des figures référentielles et de l’Histoire du Cameroun. Elles participent donc de l’inscription de la mémoire et de la normalisation des politiques du pardon dans la psyché des Camerounais. Certes, tous les sujets graves de l’Histoire n’ont pas été abordés, mais le livre se veut linéament, et invite donc les nouveaux chercheurs à se pencher sur le sujet. Le Cameroun est jeune, mais que d’histoires tragiques subies et dont la mise à la disponibilité de la population a été occultée. Face à ce mur du silence, il ne reste que l’écrivain. Nous sommes d’accord, tout comme Anne-Marie Thiesse dansLa fabrique de l’écrivain national : entre littérature et politique, que les auteurs camerounais doivent se transformer en des « écrivain[s] nation[aux] », des « ingénieurs des âmes » qui posent des questions historiques de la nation en créant des œuvres enracinées au Cameroun par le biais de la mémoire.
Enseignant-Chercheur et auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Intermédialité. Pratiques actuelles et perspectives théoriques, Lucie Éditions (2020),Patchworks, Edilivre (2015),André Brink en France et dans l’espace francophone, Connaissances et savoirs (2020), Dr Albert Jiatsa Jokeng enseigne la Littérature Générale et les sciences des média à l’ÉcoleSupérieure de Maroua (Cameroun). Il s’intéresse aux Normale problématiques intermédiatiques ainsi qu’à celles de l’inscription de la mémoire et des cultures dans la texture des œuvres de fiction.
Co-auteur deTraversées culturelles et traces mémorielles en Afrique noire, Presses Universitaires d’Afrique (2017), DrCarole Njiomouo Langaenseigne les littératures et les civilisations africaines à L’École Normale Supérieure de Maroua (Cameroun). Sensible aux problématiques de la mémoire et des identités, elle s’active à la promotion desCultural Studies.
DrHouli Daniel , titulaire d’un Ph./D en littérature comparée, est actuellement Chargé de Cours à l’Université de Douala. Il est auteur de plusieurs articles et d’un ouvrage sur la poétique. Son champ de recherche intègre particulièrement l’intertextualité, l’hypermédialité et l’intermédialité.
Avec la collaboration de T. Egue, Y. Fepekam Noupayie, L. Ele Mengong, L. Gatsing Kengne, J. Ngamaleu, M. Ngapout Kpoumié, P. S. Eyenga Onana, M. Mzite, A. Tcheutou, A. Wala Yondaï, P. Nadjibeye, A. Samake, P. Issofa, H. Atiogo, O. Guedalla, E.-T. Eyong-Ewubhe.
Sous la direction de Albert Jiatsa Jokeng Carole Njiomouo Langa Daniel Houli Q ns contemporaines
LITTÉRATURES CAMEROUNAISES Devoirs de mémoire et politiques du pardon
Questions contemporaines
Préface du Pr Anatole Fogou
LITTÉRATURES CAMEROUNAISES DEVOIRS DE MÉMOIRE ET POLITIQUES DU PARDON
Sous la direction de Albert Jiatsa Jokeng Carole Njiomouo Langa Daniel Houli
LITTÉRATURES CAMEROUNAISES DEVOIRS DE MÉMOIRE ET POLITIQUES DU PARDON
Préface du Pr Anatole Fogou
Du même auteur Aux éditions L’Harmattan: La condition de l’enseignant vacataire au Cameroun, 2015, (Essai)
À Edilivre :
Patchworks, 2016, (Poésie)
Aux Editions Connaissance et savoirs : André Brink en France et dans l’espace francophone, 2020, (Collection d’essai)
Aux Editions Lucie : Intermédialité. Pratiques actuelles et perspectives théoriques (avec Roger Fopa et François Guiyoba), 2020 (Collection d’essai)
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH  3DULV
KWWSZZZOLEUDLULHKDUPDWWDQFRP
,6%1   ($1  
Comité scientifique Francois Guiyoba (Université de Yaoundé 1) Alain Cyr Pangop (Université de Dschang) Albert Jiatsa Jokeng (ENS de Maroua) Carole Njiomouo Langa (ENS de Maroua) Daniel Houli (Université de Douala) Raymond Mbassi Ateba (ENS de Maroua) Roger Fopa Kuete (FALSH, Université de Maroua) Bana Barka (ENS de Maroua) Adama Samaké (Université Félix Houphouët Boigny) Ambassa Fils Bernard (ENS de Maroua) Oumar Guedalla (ENS de Maroua) Anatole Fogou (ENS de Maroua)
Comité de relecture Albert Jiatsa Jokeng (ENS de Maroua) Carole Njiomouo Langa (ENS de Maroua) Eyong-Tiku Eyong-Ewubhe (ENS de Maroua)
Avec la collaboration de Tayamaou Egue (Université de Maroua), Yanick Fepekam Noupayie (Université de Dschang), Luc Ele Mengong (Université de Yaoundé 1), Lucie Gatsing Kengne (Université de Dschang), Jovensel Ngamaleu (Université de Douala), Mouhamadou Ngapout Kpoumié (Université de Dschang), Pierre Suzanne Eyenga Onana (Université de Yaoundé 1), Martha Mzite (Université du Zimbabwe), Arnaud Tcheutou (Université d’État de la Louisiane), Alexandre Wala Yondaï (Université de Ngaoundéré), Parfait Nadjibeye (Université de Bongor/Université de Maroua), Adama Samake (Université Félix Houphouët Boigny), Poumeyou Issofa (Université de Dschang), Hialire Atiogo (Université de Dschang), Eyong-Tiku Eyong-Ewubhe (Université de Maroua).
7
Table des matières
Comité scientifique ......................................................................................... 7
Préface .......................................................................................................... 13
Ouverture Devoirs de mémoire et politiques du pardon dans la littérature camerounaise d’hier et d’aujourd’hui.................................................................................. 19
PREMIÈRE PARTIE Devoirs de mémoire et personnages référentiels de l’histoire du Cameroun .................................................................................................... 29
Figuration de l’héroïsme et devoir mémorial dansSambade Paul Tchakouté etNgum a Jemea: une discursivité àde David Mbanga Eyombwan l’épreuve du temps................13........................................................................ Gatsing Kengne Lucie
Le héros de l’histoire et le témoin posthumeou deux modèles d’engagement patriotique : une lecture deNgum a Jemea ou la foi inébranlable de Rudolf Dualla Manga Bellde David Mbanga Eyombwan ....................................... 61 Jovensel Ngamaleu
Rabah : héros ou anti-héros? Le négationnisme historique au cœur de la littérature contemporaine des rives du Lac Tchad ........................................ 81 Oumar Guédalla
Confidences de Max Lobe ou la réhabilitation du rôle de la femme dans la lutte de l’indépendance du Cameroun........................................................... 95 Yanick Fepekam Noupayie
Mémoires dans l’écriture autobiographique du Camerounlaanglophone : muse de la détention, de l’oppression et du traumatisme dansUn Prisonnier sans crimed’Albert Mukong etLe lauréat de Prisonde Boh Herbert et de Ntemfac Ofege ............................................................................................ 109 Eyong-Tiku Eyong-Ewubhe
9
DEUXIÈME PARTIE Paratopies et scènes d’énonciation.......................................................... 121
La Catastrophe de Nsam: esquisse d’une mnémesthétique dansBella la belled’Irénée Godefroy-Zanga................................................................... 123 Luc Ele Mengong Scénographie du drame de Nsam Efoulan et dynamique de postulation des politiques conciliatoires dansManna of a lifetimed’Eunice Ngongkum... 139 Pierre Suzanne Eyenga Onana Ndjamena– Kousséri, deux villes transfrontalières au cœur deLa descente aux enfersde Noël Netonon N’djekery: mémoire littéraire de la tragédie des exilés tchadiens au Cameroun..................................................................... 153 Parfait Nadjibeye TROISIÈME PARTIE Littératures camerounaises et médiations textuelles ............................. 165
Dialogue entre les attributs de la mémoire et l’orphisme dans les œuvres littéraires de Werewere-Liking ................................................................... 167 Arnaud Tcheutou Écriture de la différence et éloge du vivre-ensemble dansNulle part: d’ici et d’ailleurs185de Mohamed Dim....................................................................... Mouhamadou Ngapout Kpoumié Crises et mentalités dans une société africaine post indépendante : une lecture des traces à partir deLe Ministre et le griotde Francis Bebey ....... 199 Issofa Poumeyou Anachronies et anisochronies narratives dansMaïye de Kolyang Dina Taïwé : Une écriture de la mémoire amputée et occultée des oubliées du coup d’état du 6 avril 1984 au Cameroun ................................................... 213 Albert Jiatsa Jokeng QUATRIÈME PARTIE Théorisation du pardon et du vivre ensemble :construire l’imaginaire national camerounais................................................................................ 223
De la renaissance de la Nation africaine: et si l’exemple venait du Cameroun ? ................................................................................................. 225 Adama SAMAKE
1
0