Haïku Dō

-

Livres
144 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

«L’art de la simplicité, l’art de regarder, l’art d’écouter, l’art de l’épure, l’art de la précision, l’art de l’humilité et de l’effacement, l’art de l’équilibre, de la justesse de son, l’art de la mise en scène des images, l’art de l’esquisse, l’art de la suggestion, l’art du partage...»
L’écriture du haïku, nous dit Dominique Chipot, est une marche dans la vie, une marche paisible dont le seul but est de se faire plaisir en prenant le temps d’observer, d’écouter, de goûter, de toucher ou de sentir.
En nous entraînant sur la voie du haïku, l’auteur nous invite à maîtriser la technique pour en arriver ensuite à la transcender. C’est à force de pratique qu’on accède à l’esprit du haïku, c’est à force et d’ouverture qu’on découvre sa propre voie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 juin 2011
Nombre de visites sur la page 18
EAN13 9782895972334
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
DOM INIQUE CHIPOT
Haïkud¯o
La voie du haïku
REGARDS SUR LE HAÏKU
Haïku do¯ La voie du haïku
DU MÊME AUTEUR
La lune et moi : les plus beaux haïkus d’Ashibi, en collabora-tion avecM. MakotoKemmoku, Paris, Points, 2011. L’ignorance du merle(haïkus senryûs et brefs), Le Mesnil-Le-Roi, Éclats d’encre, 2011. Seulement l’écho : anthologie de haïkus francophones, Rennes, La Part commune, 2010. Trios2, Rouville, Édition Les Adex, 2010. Du rouge aux lèvres : anthologie des haïjins japonaises, en collaboration avecM. MakotoKemmoku, Paris, La Table Ronde, 2008 ; Paris, Points, 2010. Haïkus de cœurs et de pleurs,Paris,Éditions Transignum, 2007. Tout sur les haïkus, Lyon, Aléas, 2006. Premières fraises, Rouville, Édition Les Adex, 2006, coll. « Tipoèmes ». Illustrations de Leslie Poirée. Un chapeau suivi d’un homme(haïkus publiés en français et bulgare), Sofia, LCR éditeur, 2005. Trios, Rouville, Édition Les Adex, 2003. Paroles d’épouvantails, Rouville, Édition Les Adex, 2002, coll. « Tipoèmes ». Illustrations de Caroline Fla-mand.
Dominique Chipot
Haïkud¯o La voie du haïku
REGARDS SUR LE HAÏKU
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Chipot, Dominique Haïkud¯o[ressourceélectronique]:lavoieduhaïku/Dominique Chipot. (Regards sur le haïku) Comprend des réf. bibliogr. Monographie électronique en format PDF. Publ. aussi en format imprimé. Publ. en collab. avec : Éditions Tire-Veille. ISBN 978-2-89597-233-4 (Éditions David). — ISBN 978-2-9807007-5-0 (Éditions Tire-Veille)  1. Haïku — Art d’écrire. I. Titre. II. Collection : Regards sur le haïku (En ligne) PN1525.C45 2011a 808.1’41 C2011-904390-4
Éditions Tire-Veille mprojets@globetrotter.net Tél. : 418 589-2946 Téléc. : 418 589-6610 1391, Place Robin Baie-Comeau (Québec) G5C 1B6
Éditions David www.editionsdavid.com info@editionsdavid.com Tél. : 613-830-3336 Téléc. : 613-830-2819 335-B, rue Cumberland Ottawa (Ontario) K1N 7J3
Tous droits réservés. Imprimé au Canada. e Dépôt légal (Québec et Ottawa), 3 trimestre 2011
La voie se trace à mesure qu’on y chemine. AnneCheng
Si vous êtes capable, sans connaissance, de créer un chef-d’œuvre, alors vous feriez mieux d’apprendre. JohannesItten
C ommencer à écrire des haïkus, c’est être attiré, saisi par la densité de la concision. Être bref, c’est être fort, savoir s’exprimer en peu de mots étant souvent synonyme de finesse, d’intelligence. Mais comme il n’est pas simple de dire peu, très vite grandit le désenchantement, car la brièveté ne pardonnant pas les faux pas, le haïku ne peut dissimuler les défauts. Il faut alors remettre sans cesse le cœur à l’ouvrage. Lire, apprendre, écrire permet de comprendre… qu’on n’y comprend rien. Je crois qu’il faut savoir douter des certitudes acquises pour avancer sur la voie du haïku.
9
¯ HAÏKU DO
Découvrir, imiter, assimiler, confronter puis hésiter est un cycle, sans doute perpétuel, qui à chaque recommencement permet d’affiner ses sens (de mieux se connaître peut-être), de les laisser parler (et non pas de les écouter) pour mieux les transcrire en s’affranchissant progressivement de la technique, de toutes les techniques. Oublieux de la forme, je peux enfin me concentrer sur l’essentiel, l’essence, les sens.
En partageant mon expérience et mes choix, souvent au travers d’exemples, j’espère vous entraîner sur ce chemin du haïku où plusieurs haltes nous attendent. Nous commencerons par les règles de forme, des points essentiels, à considérer dès la nais-sance de l’œuvre, qui ne suffisent pourtant pas à caractériser le haïku. Pour comprendre qu’un haïku est différent d’un autre poème bref, nous devrons également considérer ce qui est exprimé, la raison d’être du poème. Enfin, nous aborderons la dimension spirituelle du haïku, l’esprit, ce qui lui donne toute sa cohérence.
10