Hymne à l

Hymne à l'espérance

-

Français
116 pages

Description

On a souvent besoin de ces mots qui illuminent l'énigme de l'existence pour habiller notre âme d'un manteau chaleureux. Outre le refuge qu'ils offrent, les mots incarnent cette foi qui console des absences et des distances, qui aide à déminer le champ des tabous, expliquer l'absurde du monde et emprunter le chemin de l'espérance. Ainsi émotions intimes, douleurs et jouissances se dissolvent-elles dans l'encre, la plume, la feuille, les doigts et le souffle du poète. À travers cet hymne aux sonorités lyriques, l'auteur nous fait partager sa vision de l'écriture en général et de la poésie en particulier.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 novembre 2017
Nombre de lectures 18
EAN13 9782140050268
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
plume, la feuille, les doigts et le soufe du poète. Une fois
espoirs reeurissent. La Kabylie est cet havre de lumière où chaque montagne est un temple de mémoire et d’identité, où chaque femme est un repère de souffrance et de résistance, où chaque homme est une légende d’histoire et d’héroïsme, où chaque voix est unique, chaque timbre particulier, vibrant, voilé, argenté. » A travers cet hymne aux sonorités lyriques,
Les Voix qui Le Soufe du Printemps
Kamal Guerroua
Hymne à l’espérance
Hymne à l'espérance
Kamal GUERROUA Hymne à l'espérance
Du même auteurLes Voix qui chantent, Edilivre, Paris, 2012 Le Souffle du printemps, Des Marches Le cailloutis, Clichy-la-Garenne, 2012 Exil Nostalgie, Ressouvenances, Villers-Cotterêts, 2017 Ouvrage collectif L'Algérie, De Toufik à l’Etat ruiné, ce qui nous attend en 2016-2017, sous la direction de Mohamed Benchicou, Marguerite, 2016 © L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13274-7 EAN : 9782343132747
«Ami, ne nous soucions pas de demain, profitons de ce souffle de vie. Demain quand nous quitterons ce caravansérail, nous serons pareils aux morts d’il y a sept mille ans».
Omar Khayyâm (1048- 1131), philosophe persan in «Rubaîyat».
Àfeu mon père. Àma mère. ÀJ. Claude, le professeur, pour son amour sincère de l’Algérie...
Sommaire Les délices de l'écriture ............................................................11L'ivresse des mots.................................................................15Depuis la fenêtre de mon exil ...................................................23Le jardin des poètes ..................................................................33Je chante le printemps ..........................................................36Ce soleil qui ne meurt jamais ...................................................41Les chimères du temps .............................................................49La mélodie du silence ...............................................................59Le ravissement et l’absurde ......................................................69La lumière vespérale.............................................................72La poésie comme sagesse .........................................................77Le royaume du souvenir ...........................................................83Cette étincelle qui danse d’amour ........................................88Divagation d'un solitaire.......................................................90Ton nom est une flamme ......................................................93Le parfum d'une époque... ....................................................96Et si le monde n’est qu’espérance ?..........................................99
9