//img.uscri.be/pth/46241abd1f8d2e80111b80c57a25ac3a37007287
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La présence simple des choses

De
150 pages
"Que le petit jardin
dans sa cage de murs
à l'instant où vient la nuit
s'embroussaille de vent"

Le livre propose cinq parties, cinq "déplacements", composés de trois poèmes chacun. Par le voyage, cette poésie descriptive explore le quotidien dans les détails.
Voir plus Voir moins
Éric CHASSEFIÈRE
Espace expérimental La présence simple des choses
Poètes des cinq continents
La présence simple des choses
Poètes des Cinq Continents En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005. La collection est actuellement dirigée par Philippe Tancelin Série Espace expérimental  La collectionPoètes des Cinq Continentsnon seulement révèle les voix prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de titres par an. Dernières parutions 141 – Didier BAZILE, Jericho, 2017. 140 – Mohamed Ahmed BENNIS,Regret en bas de la toile,2017. 139 –André PRONE,Le Messagersuivi deClair-obscur,2017.138 – Iocasta HUPPEN,Le Livre Zen des Saisons, Haïkus,2017.137 – Younes BENKIRANE,Mon Pays, mon Blues,Suivi deUn petit bout de ciel,2017.136 – Gilles GONTIER,A propos d’un lièvre,2017. 135 – Christophe LEVIS,Dopamine et consœurs, 2016 134 – Pierre MELENDEZ,Le vent des mots, 2016. 133 – Mariam MICHTAWI,Quand Mariam pleure, 2016. 132 – Nicolas FRAIGNIAUD,L’hiver veut, 2016. 131 – Béatrice PAILLER,Jadis un ailleurs, 2016. 130 – Pierre SLADDEN,Lignes de terre, 2016. 129 – Alain FLAUD,Le temps Christ, Récit poétique, 2016. 128 –Simon-Gabriel BONNOT,Courir dans la chair des murs, 2016. 127 – Félix MONGET,Il ne faut pas faire pleurer les anges, 2016. 126 – Kader MOURTADHOI, Promesses d’aurore, 2015. 125 – Pedro CARMONA,Un soupir qui se froisse, 2015. 124 – José VALA,Embrunts d’exils, 2015. 123 – José MUCHNIK,Critique poétique de la raison mathématique, 2015. 122 – Svante SVAHNSTRÖM,Navigateur au sommet du vide, 2015. 121 – Rita PETRO,L’Origine, 2015.
Eric CHASSEFIÈRE
La présence simple des choses
Du même auteur Microcosmes, M25 Productions, 1987 Paysage de la trace,Presses de Valmy, 2009 D’errante inquiète joie,Presses de Valmy, 2009 Se peindre à d’autres nuits,Presses de Valmy, 2009 Camera oscura,Yvelinéditions, 2009 L’incendie de la parole,Yvelinéditions, 2009 L’arbre à nouveau fleurit,Encres Vives, n°389, 2009 Paysage sans nuit,Ed. de l’Atlantique, 2010 Seule la lumière change,Encres Vives, n°385, 2010 Le silence de l’arbre entier,Ed. de l’Atlantique, 2010 Se rappeler pour être,Ed. Rafael de Surtis, 2010 Peint de noir,Ed. de l’Atlantique, 2011 Sur un au-delà du corps,Ed. Rafael de Surtis, 2011 Suite taïwanaise,Encres Vives, n°245, 2011 Comme est le chemin d’aujourd’hui, Ed. Rafael de Surtis, 2011 La traversée du silence,Ed. de l’Atlantique, 2012 Suite malgache,Encres Vives, n°162, 2012 Feu et glace,Encres Vives, n°410, 2012 Eric Chassefière, itinéraire poétique,Encres Vives, n°418, 2013 Le vol du papillon, itinéraire onirique,avec Catherine Bruneau, Ed. Rafael de Surtis, 2013 Carnet d’Inde,Encres Vives, n°287, 2013 Fragments du dernier hiver, suivi deJe respire par le corps,Interventions à Haute Voix, 2013 Le peu qui reste d’ici,Ed. Rafael de Surtis, 2014 Carnet de Corée,Encres Vives, n°303, 2014 Profonde la lampe d’autrefois,Encres Vives, n°437, 2014 Ce regard qui nous vient du monde,Ed. Rafael de Surtis, 2015 Sous l’eau des mûriers,Ed. La porte, 2015 Jusqu’au bout de la vie,Encres Vives, n°650, 2015 Carnets du Vietnam,Encres Vives, n°321, 2016 Déambulations du sable,Alcyone, 2016 L’inaccessible ici,Encres Vives, n°456, 2016 Chant du Péloponnèse, Encres Vives, n°332, 2016 © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12336-3 EAN : 9782343123363
Une pluie d’or ? C’est la pluie d’été, celle qui n’occulte pas le soleil, qui même le multiplie et l’approfondit, l’intériorisant aux feuillages qu’elle traverse, aux étoffes légères qu’elle plaque sur de jeunes corps riants et troublés. En cette pluie l’être advient, il nous est offert, à charge pour nous d’en faire un éternel matin parmi des choses aimées. La pluie d’or, pluie d’été, milliers de lueurs fugitives, c’est d’ailleurs aussi bien les milliers de mots de la langue enfin dégagés du poids des concepts, vivant à plein le désir pour se dissoudre dans l’évidence de l’unité qui paraît en eux comme le soleil dans l’averse : c’est la parole accédant à cette immédiateté que je veux croire son grand possible. Yves Bonnefoy (extrait deL’écharpe rouge)
Sommaire Déplacement 1L’arbre, l’immobilité, la lumière Le feu, l’âme, les mots Le jardin, le temps, le rivage Déplacement 2La ville, le fleuve, la solitude Le silence, la lampe, le poème Le poème, les mots, le jardin Déplacement 3La maison, l’âtre, la fenêtre L’écriture, l’infini, la fleur Déplacement 4Le chemin, le vent, la vie L’enfance, le miroir, la renaissance La lumière, la chaleur, le rêve Déplacement 5Promenades, visions, éblouissements La parole, la musique, le silence Mer, îles, péninsules
11 13 21 27
37 39 49 61
69 71 77
85 87 99 109
121 123 131 137