Les mots de la lune ronde
108 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Les mots de la lune ronde

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
108 pages
Français

Description

Chaque prose capte ici un lieu, un instant, saisis dans leur vérité et leur mystère. Une attention bienveillante et songeuse recrée chaque microcosme, par le prisme des sensations vives, la saisie de détails justes, la focalisation finale sur un gros plan. Jacqueline Saint-Jean

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 mars 2017
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140032431
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

témoignages poétiques
Michel Cosem
Michel Cosem Les mots de la lune ronde
Les mots de la lune ronde
Avant-propos de Jacqueline Saint-Jean
témoignages poétiques
Les mots de la lune ronde
Témoignages poétiques Collection dirigée par Philippe Tancelin Parce que la langue poétique constitue une exploration, elle revêt parfois son visage de "témoin" des chamboulements de notre société, des mondes qui nous entourent, au gré des voyages, des rencontres. Parce qu'elle explore l'intime, qu'elle épouse une fonction dénonciatrice ici et ailleurs, elle bouleverse aussi notre vision du politique. Accueillons ces textes qui nous aident à cheminer et modifier notre regard... Déjà parus Patrick BERTA FORGAS,Les jours naissent la nuit, 2017. Jean-Pierre ROQUE,Rédemption. L’enfance adamantine, 2016. Dominique VITAL,Leitmotiv, 2016. DAVID,La Plume du soleil. Rêver même en prison, 2016. Laëtitia BOQUI-QUENI,Fonnkèr La Liberté,2016. Mahasti SHAHROKHI,Ma patrie ? Mes chaussures ?, 2015. Annie AUBIN,In illo tempore…, En ce temps-là, Palestine occupée, Aujourd’hui, Palestine occupée, Demain, Palestine libérée !, 2015. Félix MONGET,La Routes des migrants. Destins roms,suivi deTchavo – Une légende tsigane. Poèmes posthumes, 2015. Vincent BOUTON,Rencontres avec John F. Koenig, 2015. Bruno ROSTAIN,Dépressions, le chemin des poètes, 2015. DAVID,Libre d’écrire.Poèmes de prison, 2015. Damien BERDOT,Le Livre des montagnes païennes, 2014. Félix MONGET,Les paroles tristes, 2014. François COUDRAY,une montagne, 2014. Stavros ZAPHIRIOU,Vers où (une histoire de guerre), 2014. Georges DE RIVAS,La Poésie au péril de l’Oubli,2014. Julien de CORNIERE,Outre-mer, 2014. Clément COLLIGNON,Slogan, 2014. Régis ROUX,La terre lointaine, 2013. Françoise et Sonia DELMAS,Le désordre des jours, 2013.
Michel COSEMLES MOTS DE LA LUNE RONDEAvant-propos de Jacqueline Saint-Jean
L’Harmattan
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11341-8 EAN : 9782343113418
Avant-Propos
Michel Cosem écrit au fil de ses pérégrinations de voyageur-poète. Pays toulousain, Ariège, Gers, Espagne, Lot, Aubrac, Landes, Pays basque. Avec une attirance pour des lieux à l’abandon, vieux moulins, fermes ou villages désertés, églises romanes. Chaque prose capte ici un lieu, un instant, saisis dans leur vérité et leur mystère. Une attention bienveillante et songeuse recrée chaque microcosme, par le prisme des sensations vives, la saisie de détails justes, la focalisation finale sur un gros plan. Est-ce aptitude au bonheur, comme on l’a souvent dit ? Ou sérénité conquise sur les ombres, qui passent encore ici, à travers l’abandon des lieux «qui est le dernier parti? », la sourde inquiétude face «au poison de la destruction», «l’Histoire cruelle toute vibrante des cris de haine», le réveil de la douleur «le vol noir qui déchire notre cœur», «la concupiscence aux yeux malades» et la misère du monde. Malgré tout : «Mon écriture et mes rêves ont survécu : cela suffit ». Veilleur d’éphémère, «instant d’éternité» ou «fête de l’instant», le poète réenchante «ces chemins du regard qui sont les seuls possibles dans la probable tourmente », nous ouvre à la beauté de l’ordinaire, à l’accord possible au monde.
5
Jacqueline Saint-Jean
Ciel et terrese ressemblent et portent des moissons de rêves Tous dansent au passage de la légende et chantent des refrains de Noël Tous songent à de fabuleux mariages Tous croient que le printemps revient pour toujours Tous s’imaginent déjà semant les graines de la beauté Tous enfin s’accordent à la profonde couleur de l’éternité. *
7
La peau est toute seule et se promène la nuit Son regard est immobile comme fixé sur l’éclat d’une braise Sa parole basse est inaudible Je ne sais le chemin qu’elle prend entre les cailloux et les dieux Je n’ignore rien de ses offrandes *
8
Le froid laboure la plaine et libère les corbeaux Sortira-t-on enfin de ces dents blanches et de ces étreintes glaciales qui mordent le temps arrachent l’écorce des arbres et des hommes ? Je reviendrai voir demain *
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents