Les sillons

-

Français
101 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dawuuda Njaay aw ci yoon wi noom Séex Musaa Ka xàlloon. Woy yii mu wéer ci léebu yi fi Maam bàyyi xoot nanu. Di nan yar yeete suuxat xel naatal xalaat. Teewul nose bi sol galan buy dàkk xolu bépp dom Aadama. Te loolu la woykat tigi di sàkku.
Daouda Ndiaye suit le chemin tracé par le précurseur Cheikh Moussa Kâ. Ses poèmes s'appuient sur les proverbes légués par les ancêtres. D'où leur richesse.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2010
Nombre de lectures 279
EAN13 9782296703902
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0062€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème








































































© L’Harmattan, 2010
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-12467-7
EAN : 9782296124677

A mon frère Momath Ndiaye Maguette
Disparu à la fleur de l’âge
Fidèle aux sillons

Note sur l’écriture et la lecture en wolof

Voici les correspondances phonétiques entre l’alphabet
officiel du Sénégal et l’alphabet français, d’après le
dictionnaire wolof-français publié aux Editions Karthala.
1. Les lettres suivantes ont la même valeur phonétique que
dans l’alphabet français.
a) Consonnes
Ppaaka: couteau
Bbakkan: nez
Mmar: avoir soif
Ffor: ramasser
Ttaw: pluie
Ddaw: courir
Nnelaw: dormir
S est toujours prononcé sourd comme dans si
Suuf: sol
R est toujours prononcé roulé
Rafet: être joli
Llam: bracelet
Kkër: maison
G est toujours prononcé occlusif comme dans gare
Garab: arbre
b) Voyelles
Icin: marmite
Ē:séer: pagne
1. Les lettres suivantes ont, dans l’alphabet officiel du
Sénégal, la valeur phonétique suivante :
a) Consonnes
« C »approximativement ce qu’on entend en français dans
tiens
Caabi: clé
« J »approximativement ce qu’on entend en français dans
dieu
Jabar: épouse

7