Nanou

Nanou

-

Livres
52 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Déposons nos valises Arrachons nos balises Eclairons l'âme grise Prenons l'air comme escorte... Alors Va dire aux petits Va dire aux chéris Va dire aux amis La vieille porte est morte... "Nanou"... ou quand le poème se fait plus proche que jamais de la chanson. Sous l'impulsion du poète, les mots n'ont ainsi de cesse de s'organiser en strophes et refrains, les textes de prendre des airs de ritournelles entêtantes, aux notes salées-sucrées... Et les vers de siffloter; et la langue de chanter; et les rythmes de nous imprégner au fil de cette oeuvre au style virevoltant.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 25 septembre 2014
Nombre de lectures 53
EAN13 9782342028560
Langue Français
Signaler un abus
Nanou
François Tison Nanou
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0119879.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2014
… Poèmes gris…
Pluie Pluie Si tu voulais bien me sècher De toutes les larmes du passé Pluie Si tu voulais me protéger De mes déserts tellement mouillés Pluie Je te parle comme à une amie Qui m’offrirait un nouveau lit Pluie Je te cause lors d’une accalmie Le temps pour moi est si petit…
Pluie… eau… pluie…
9
La feuille La feuille tombée là Sous le soleil en pleine brillance Ne fut-elle pas Comme l’annonce d’un silence Un coup de semonce ?
Ô ma femme Nous détacher avant… Nous séparer avant… de nous quitter… O ma flamme Nous étouffer avant… Nous allumer avant… de nous souffler…
Et nous casser… pour nous rassembler…
La feuille posée là Sur le gazon près des étangs Ne fut-elle pas Comme l’alerte du mauvais temps Une plaie ouverte ?
Ô ma femme Nous caresser avant… Nous observer avant… d’être aveuglés… O ma flamme Nous balancer avant… Nous soulever avant… de vaciller…
Et nous aimer… pour nous ressembler…
10