Sept-Îles, côté mer, côté jardin

Livres
140 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Sept-Îles se loge dans ce vaste espace que dessine la Côte-Nord, entre mer et forêt.
Un lieu où la respiration s’élargit en même temps que le paysage. Un lieu où les expressions «à perte de vue» et «à couper le souffle» sont coutumières. Un lieu d’échanges et de métissage entre cultures. Un lieu où cohabitent nature sauvage et grandes industries.
Sept femmes du Groupe Haïku Sept-Îles ont choisi de faire connaître ce milieu unique, à travers de petits poèmes d’inspiration japonaise.
une mer d’huile
les îles en lévitation
ce matin
entrée d’hémérocalles
et potage de pissenlits
s’inviter au Jardin
Textes de Micheline Beaudoin, Hélène Bouchard, Marthe Boudreault, Odette Boulanger, Thérèse Bourdages, Diane Cyr et Ginette Simard.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 14 septembre 2016
Nombre de lectures 6
EAN13 9782895975762
Langue Français
Signaler un problème
Sous la direction de Hélène Bouchard
SeptÎles, côté mer, côté jardin
COUVERTURE: Thérèse Bourdages
SeptÎlesCôteNord, 2016.
SeptÎles, côté mer, côté jardin
H A Ï K U S
Sous la direction deHélène Bouchard
SeptÎles, côté mer, côté jardin H A Ï K U S
Collectif réunissant les textes de Micheline Beaudoin Hélène Bouchard Marthe Boudreault Odette Boulanger Thérèse Bourdages Diane Cyr Ginette Simard
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada  SeptÎles, côté mer, côté jardin / sous la direction d'Hélène Bouchard. (Voix intérieures – haïkus) Publié aussi en format imprimé (s) et électronique (s). ISBN 9782895975489. — ISBN 9782895975762 (PDF) e  1. Haïku québécois. 2. Poésie québécoise — 21 siècle. 3. SeptÎles (Québec) — Poésie. I. Bouchard, Hélène, 1949, éditeur intellectuel II. Collection : Voix intérieures–haïku PS8285.H3S47 2016 C841’.0410806 C20169036529  C20169036537
Les Éditions David remercient le Conseil des arts du Canada, le Bureau des arts francoontariens du Conseil des arts de l’Ontario, la Ville d’Ottawa et le gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada.
Les Éditions David 335B, rue Cumberland, Ottawa (Ontario) K1N 7J3 Téléphone : 6138303336 | Télécopieur : 6138302819 info@editionsdavid.com | www.editionsdavid.com
Tous droits réservés. Imprimé au Canada. e Dépôt légal (Québec et Ottawa), 3 trimestre 2016
MOT DU MAIRE DE SEPTÎLES
Terre d’accueil
Et si pour chaque pierre de cet immense pays Il y avait une pensée chaude et chaleureuse Aux couleurs de ceux et celles qui l’habitent et qui l’ont façonné Si de cette roche pouvait jaillir l’histoire Souvent dure, mais combien généreuse De ces hommes et ces femmes qui nous ont précédés Gonfleraient alors les lacs et les rivières De tous ces mots qui ont forgé notre mémoire
7
À coup de sacrifice, parce qu’il fallait y croire Et si le fleuve quittait son lit pour nous parler quelques instants Il nous dirait sans doute de ne jamais perdre le nord Ce chemin qui mène à la forêt où dorment nos ancêtres De remercier cette terre d’accueil qui nous a vus naître D’en prendre soin comme d’un trésor Elle qui nous a nourris de son sein au prix de sa propre santé.
8
RéjeanPorlier
PRÉFACE
Ce pays n’est pas à nous.Ce pays est le territoire de ce que nous sommes. Nous avons le devoir d’en léguer la beauté.
HugoLatulipe
Entre mer et forêt
SeptÎles se loge dans ce vaste espace que dessine la CôteNord, entre mer et forêt. Un lieu où la respiration s’élargit en même temps que le paysage. Un lieu où les expres sions à perte de vue et à couper le souffle sont coutumières. Un lieu d’échanges et de métissage entre cultures. Un lieu où coha bitent nature sauvage et grandes industries.
9
* Sept femmes du Groupe Haïku SeptÎles ont choisi de faire connaître ce milieu unique, à travers de petits poèmes d’inspiration japonaise. Depuis mars 2015, elles multiplient les temps d’écriture et de travail en équipe pour relever ce défi. Chacune, avec ses mots, porte un regard particulier sur la ville et ses envi rons, révèle son attachement pour la région. Au fil des rencontres, une joyeuse complicité se crée, chaque haïkiste collaborant à boni fier les textes de l’autre ; ouverture et rigueur sont au rendezvous. * Avec des thématiques personnelles, qui se chevauchent parfois, un recueil prend forme, et SeptÎles se raconte au pluriel. Parcourir la ville ettraverser les saisons : Micheline Beaudoin est attentive à l’acti vité humaine, aux détails quelquefois oubliés, auxquels le haïku redonne leur enchantement.
10