Blitzkrieg
14 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Blitzkrieg

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
14 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Ce pourrait être l’histoire banale de deux jeunes types qui décident de partir en road trip à travers l’Europe, la tête enfumée, d'un coffee shop à un squat, de Barcelone à Amsterdam. Mais c’est l’histoire d’une Blitzkrieg. D’une fuite en avant.
L'un entraîne l'autre. Jusqu'à ce que le miroir se brise.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 décembre 2012
Nombre de lectures 344
EAN13 9782363150950
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,002€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Blitzkrieg
Jean-Loup Adénor
ISBN 978-2-36315-151-3

Décembre 2012
Storylab Editions
30 rue Lamarck, 75018 Paris
www.storylab.fr
Les ditions StoryLab proposent des fictions et des documents d'actualit lire en moins d'une heure sur smartphones, tablettes et liseuses. Des formats courts et in dits pour un nouveau plaisir de lire.

Table des mati res

Blitzkrieg
Pour continuer l'histoire...
Biographie
Dans la m me collection
Blitzkrieg
I.

Paris, 1 h 30 – Sur une grande affiche à la sortie du métro : Ils allaient, obscurs, dans la nuit solitaire, à travers l'ombre et à travers les demeures vides et le vain royaume de Pluton... Je n'avais pas vu Paris depuis des mois – combien de temps exactement ? Ici, rien n'a vraiment changé. Ni le revêtement gluant des couloirs du métro, ni la lumière blafarde des néons qui éclairent les quais. À la surface, l'air automnal gèle déjà la peau ; mes semelles agrippent un peu le trottoir. Partir l'hiver, revenir en automne : c'est comme si la ville avait été prise dans le froid, je retrouve mes marques sous la glace. Au dehors, à la sortie fumante des souterrains, ce sont les mêmes rues désertes plongées dans l'obscurité. J'enfonce plus profondément les écouteurs dans mes oreilles, allume une cigarette en cherchant des yeux la bonne section de la rue, le bâtiment plus loin. Là-haut, l'appartement de Jérémie. Je ne serais peut-être jamais rentré s'il n'avait pas décidé de venir se planquer ici, lui, la genèse de cette foutue histoire. Maintenant qu'on a enfin arrêté de courir, on pourrait dire que je suis venu régler mes comptes.
Cette idée délirante d'évasion à travers l'Europe, c'était la sienne. Quand je l'ai rencontré, Jérémie devait avoir dix-sept ans, peut-être dix-huit. Il en avait deux de plus ce soir-là à Amsterdam, quand nous nous sommes retrouvés très loin de l'université. Je ne l'avais plus vraiment croisé depuis la fin du lycée, des années plus tôt et c'est ce soir-là que ça a vraiment commencé, la nuit où nous avons pris la route au bout de ce week-end brumeux dans les sous-sols d'un coffee-shop oublié. Caché dans une arrière-salle pleine de poussière, il a partagé son herbe humide avec moi, je me rappelle de ça : la pénombre dans la pièce, trois Allemands au fond de la salle et les flashes de lumière qui crépitaient. Je ne l'ai pas reconnu tout de suite ; il affirmait que nous nous étions déjà vus quelques soirs au hasard – c'était déjà d'une autre époque.
Cette nuit-là, c'était comme si je n'avais voulu être nulle part, simplement pulvérisé dans l'air des canaux de la ville. Peut-être que c'était l'effet de toute cette herbe, l'escapade loin de Paris ou les autres substances : la Salvia

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents