Chronique d'une malediction

-

Livres
140 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Chronique d'une malédiction raconte le périple du capitaine Edmond le Mut. La terre et la mer, la malédiction qui frappe les hommes de sa famille depuis quatres générations et les secrets qui se terrent dans le silence des femmes... Et si Edmond n'avait navigué, au fond, que sur l'océan des croyances ? Alors Chronique d'une malédiction raconterait l'histoire de toutes les certitudes qui guident les hommes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2010
Nombre de lectures 85
EAN13 9782296715622
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0076€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

















Chronique d’une
Malédiction






























© L’Harmattan, 2010
5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-13804-9
EAN : 9782296138049

Pascal Roy

Chronique d’une Malédiction

Roman

L’Harmattan







À mon grand-père

Prologue






e fut un quatorze juillet que la mer devint rouge. Un
Castre y avait été englouti; son cœur, ses mains et son
regard étaient ceux de mon père, son aura celle d’un dieu.
J'avais cinq ans et on ne m'a rien dit. On m'a envoyé
quelques jours chez des amis du village voisin, puis je suis
rentré.


Pasun mot,

le goût du malaise juste,

pâteux en bouche au point d’engluer les langues de la famille,
mais irritant au point de faire suinter l’évidence par leurs
yeux : quelque chose d’irréversible était survenu.
Apart cela, rien n'a changé. Maman a continué à
venir chaque matin guetter sur le port, son petit siège en osier
sous le bras et son air absent au visage. Ce que je ne savais
pas, c'est qu'elle n'attendait plus un retour, mais un miracle.
JeanLe Mut,
marinpêcheur,
cinquante-deuxans,
nereviendrait plus.

12CHRONIQUE D’UNE MALEDICTION

Quelquesjours avant d’embarquer, mon père avait
pourtant déclaré :À la nouvelle lune, j'aurai vaincu la
Malédiction !Mais la voix sonnait faux et ma mère lui avait
fait signe de se taire. Je ne savais pas de quoi il parlait, mais
fantasmais que par-delà les mers des génies maléfiques
l'avaient maudit parce qu'il avait osé les défier. Je croyais
mon père plus fort que les éléments et plus fort que les
démons. Mais de son ennemi véritable, je ne soupçonnais
même pas l'existence. Pourtant, l’adversaire était là, il
s'appelait Malédiction et remporta sa victoire sur lui comme
sur les autres.

Les autres : son père et son grand-père.

Eux non plus n'achevèrent pas leur
cinquantedeuxième année. Ma sœur m'expliqua bien plus tard que
c'était pour me protéger que ces drames m’avaient été cachés.
La famille avait tellement peur de cette Fatalité que plus
personne n'osait l'évoquer. Mon père ne revenait pas, c’était
tout, il fallait l'accepter.


Je fis semblant.

Mais la colère. Si tu savais, comme la colère peut
remplir le ventre d’un enfant...

Edmond Le Mut,
13 juillet 2010

1ère partie