88 pages
Français

EFFET BOOMERANG

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fabrice avait l'impression d'étouffer, il ne se sentait pas très à l'aise dans son costume gris qu'il ne mettait qu'en de très rares occasions. Lorqu'il croisa KADEM, Il eut la désagréable impression de subir un examen silencieux...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2019
Nombre de lectures 1
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,05€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

EFFET BOOMERANG
Eddy Kouonfo
EFFET BOOMERANG
Tous droits de représentation, de traduction ou de reproduction, réservés pour tous les pays. © Éditions de Midi 2019, Téléphone : 697 44 90 82/680 17 51 50 Yaoundé-République du Cameroun editionsdemidi@yahoo.com ISBN : 978-9956-506-48-4
LA BANDE
u courant de l’année scolaire, radAdont ils ne cessèrent de louer lee BIDJA Eric et ABONA Pierre se lièrent d’amitié avec un cama-côté « instable » comme disaient les pro-fesseurs. De par leur propos, on avait l’impression que trainer avec l’élève ré-puté le plus indiscipliné de l’établisse-ment avait quelque chose de louable. En plus d’être un ami d’une valeur inesti-mable à leurs yeux, Alex était un vérita-ble modèle pour eux. Ils le copiaient en tout, et le suivaient comme des disciples dévoués. Ils ne s’ennuyaient pas en sa compagnie ; Alex était toujours plein de
7
ressources, et avait des solutions pour toutes les situations auxquelles ils étaient confrontés, en dehors où dans l’enceinte de l’établissement. Sa triste réputation l’auréolait, par contraste, d’un panache tout particulier auprès des autres élèves. Au lieu de décrier son at-titude en salle, ils semblaient l’admirer timidement. Comme s’ils bravaient à tra-vers lui la discipline du système scolaire qu’ils trouvaient parfois comme une en-trave à leur liberté d’action. Du coup, le privilège d’être ses seuls amis n’en était que plus grand pour Eric et Pierre. Face à une telle contradiction, on était en droit de se demander s’il n’est pas ap-proprié de mener une étude pour déter-miner si en chaque élève ne sommeille pas un délinquant potentiel… Malheureusement pour ses acolytes, Alex dut, suite à certaines tension dans sa famille liées à son comportement répré-hensible, expliqua-t-il, quitté la ville pour
8