French in the West : Les Franco-canadiens dans l’ouest

-

Livres
230 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Diverses étapes de la colonisation dans l’Ouest, ainsi que du rôle joué par les «Canadiens». Ils ont lutté pour s’assurer que l’Ouest deviendrait partie intégrante de la Confédération. Texte bilingue.
Quelques noms familiers du passé – De Cartier à Montcalm – Cent ans de guerre pour le monopole de la Baie d’Hudson – La Vérendrye vainc la peur et le doute – Compétition pour le commerce des fourrures – Le voyageur avait la vie dure – Un voyageur et sa femme – La chasse au bison – Louis Riel – La Confédération secouée de violentes tempêtes -Une touche romantique dans la plaine – La lutte pour la sauvegarde d’une culture.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 1984
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782896117314
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0045 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
French in the West
Les Franco-Canadiens dans l’Ouest
Les Éditions des Plaines remercient chaleureusement le Conseil des Arts du Canada et la Fondation des ressources historiques de l’Alberta pour l’appui financier apporté à la publication de cet ouvrage.
Acknowledgements Alberta Historical Resources Foundation for coordinating the project. La Société franco-canadienne de Calgary for arranging for the translation of the series of articles. Bill Gold,Calgary Herald,for permission to use the articles and for his encouragement. Provincial Archives of Alberta, Edmonton, for its cooperation and permission to use the photographs.
Maquette de la couverture et dessins: Michel Montcombroux
This material first appeared in theCalgary Heraldas a series of weekly columns by Dr. Grant MacEwan
ISBN 0-920944-45-0 FC3230.5.M33 1984 971.2004114 C84-091425-3E F1060.97.F83M33 1984
La reproduction d’un extrait quelconque de cette édition, notamment parphotocopie ou par microfilm, est interdite sans l’autorisation des Editions des plaines inc.
Directeurs: Georges Damphousse Annette Saint-Pierre
Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale d’Ottawa e 4 trimestre 1984
DU MÊME AUTEUR
ALSO BY GRANT MacEWAN
Canadian Animal Husbandry General Agriculture Breeds of Livestock in Canada Feeding Farm Animals Between the Red and the Rockies Eye Opener Bob Fifty Mighty Men Calgary Cavalcade John Ware's Cow Country Blazing the Old Cattle Trails Hoof prints and Hitchingposts Entrusted to My Care Poking into Politics Tatanga Mani Harvest of Bread West to the Sea(Coll. with Maxwell Foran) Portraits from the Plains Power for Prairie Plows Sitting Bull The Years in Canada Battle for the Bay Mighty Women Too Memory Meadows Cornerstone Colony History of Western Canadian Agriculture Metis Makers of History Charles Noble Guardian of the Soil Wildhorse ]ack The Legend of jack Morton
PREFACE
Western Canadians, be they French or English-speaki ng, know little of the history of French participation in the discovery, e xploration and colonization of this part of the country. The author, preoccupied with the divisions raised recently between Canadians of French origin and Canadians of English origin, prop oses in his text to demonstrate to what point (since the first days of the French colo nization) the West has been the reason for the numerous activities initiated by the French to maintain control. He retraces the numerous steps of the Western penetration and demonstrates that, even after the conBuest, the “Canadiens” played a most i mportant role. He points out that before and after Confederation the two groups, Fren ch and English, co-operated — each within their range of talents — to ensure that the West would become an integral part of the country. y intermarriage with the native Indians of the West, the Metis nation emerged, which has also played a prepo nderant role in this part of the country. The author traces their history. Grant MacEwan is a man from the West. He places int o perspective the contribution of the French Canadians in the develop ment of the prairies. He wants to make those who read his text understand that if the West is prosperous today, it is due in large part to the interest that Canadians of both races have always displayed towards these immense territories, which are now an integral part of Canada. If French Canadians, because of their small numbers, h ave lost the influence they once held during the nineteenth century, they have nevertheless never lost interest. They have continued to make it prosper through immi gration and through their political influence in Ottawa. Today, in all the We stern provinces, one finds small French speaking areas with their
PRÉFaCE
Lese ou de langueCanadiens de l’Ouest, fussent-ils de langue anglais française, connaissent peu l’histoire de la partici pation française à la découverte, à l’exploration et à la colonisation de cette partie du pays. L’auteur de ce livre, préoccupé par les divisions s oulevées récemment entre le Canada d’expression française et le Canada d’expres sion anglaise, se propose dans son texte, de montrer jusqu’à quel point cette partie du Canada a été, dès les débuts de la colonisation française, l’objet de nombreuses démarches de la part des Français pour s’en assurer le contrôle. Il y retrac e les diverses étapes de la pénétration de l’Ouest et démontre que même après l a conquête, les “Canadiens” y ont joué un rôle de prime importance. Il démontre q u’avant la Confédération, et depuis, les deux groupes, anglais et français, ont coopéré, chacun selon ses talents, pour s’assurer que l’Ouest deviendrait partie intég rante du pays. En épousant des Amérindiennes des tribus de l’Ouest, des hommes des deux races ont formé une nation métisse qui elle aussi a joué un rôle prépon dérant dans cette partie du pays. L’auteur en trace l’histoire. Grant MacEwan, est un homme de l’Ouest. Il remet en perspective la contribution des Canadiens français à la conquête d es Prairies. Il veut faire comprendre à ceux qui liront son texte que si l’Oue st aujourd’hui est prospère, il le doit en grande partie à l’intérêt que les Canadiens des deux races ont toujours manifesté envers ces immenses territoires qui font maintenant partie intégrante du Canada. Si les Canadiens français à cause de leur i nfériorité numérique ont perdu e l’influence qu’ils avaient dans l’Ouest au 19 siècle, ils n’ont pas cessé de s’y intéresser. Ils ont continué par leur influence pol itique à Ottawa et par leur immigration à le faire prospérer. Aujourd’hui dans toutes les provinces de l’Ouest, on y retrouve des noyaux de langue française où se
unique traditions from Quebec. Despite some hard de feats, the French Canadians have never stopped believing that they were the co- founders of the Western provinces, and they continue to play an important r ole in this regard. It is partly due to them that we realized the enormous potential surrounding these territories. If other settlers from all corners of the world today enjoy an enviable prosperity, they should remind themselves that the French Canadians, by the ir humble efforts, long before them, navigated the breadth of this country, discov ered it, civilized it, and prepared the ground for the immigrants of the future. By this little history book, the author appeals to the French Canadians from Quebec to tell them that they have invested too muc h in this part of the country to now abandon it. On the other hand, he reminds Anglo phones — who have a tendency to believe that all French Canadians live in Quebec and that our West does not interest them — of certain truths. History does confer certain rights. Grant MacEwan has gratefully, in his historic resume, des cribed these certain truths.
Dr. Roger Motut
continuent les traditions apportées du Québec. Malg ré de durs échecs, les Canadiens français n’ont jamais cessé de croire qu’ ils étaient les co-f ondateurs des provinces de l’Ouest, et ils continuent d’y jouer u n rôle important. C’est en partie grâce à eux qu’on s’est rendu compte du potentiel é norme que renfermaient ces territoires. Si d’autres groupes de colons venus de tous les coins du monde, jouissent aujourd’hui d’une prospérité enviable, il s devraient se rappeler que les Canadiens français, par leurs humbles efforts, ont longtemps, avant eux, sillonné le pays, l’ont découvert, l’ont civilisé et ont préparé le terrain pour les futurs immigrants. Par ce petit livre d’histoire, l’auteur fait appel aux Canadiens français du Québec pour leur dire qu’ils ont trop investi dans cette p artie du pays pour vouloir l’abandonner. D’un autre côté, il rappelle certaine s vérités à ses concitoyens anglophones qui ont tendance à croire que tous les Canadiens français vivent au Québec et que l’Ouest ne les intéresse guère. Il y a certains droits conférés par l’histoire. Grant MacEwan a le mérite d’avoir, dans ce résumé historique, fait la part de la vérité.
Dr Roger Motut