Kalahaldi. La patte de charognard

-

Français
164 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Arrière-petit-fils d'un colporteur devenu imam et fils d'un père qui a perpétué cette fonction d'imam, Kalahaldi semble prédestiné à une carrière de prêche. Mais à la mort de son père, c'est tout naturellement que la chaîne est rompue. Être imam aurait été pour lui une corvée car l'homme est un bon vivant...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 janvier 2015
Nombre de lectures 15
EAN13 9782336365435
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0090€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Baba Hama
KALAHALDI La patte de charognard
Roman
L’Harmattan International, Burkina Faso
05/12/14 23:22
Kalahaldi La patte de charognard
Encres Noires
Collection fondée par Maguy Albet et Emmanuelle Moysan La littérature africaine est fortement vivante. Cette collection se veut le reflet de cette créativité des Africains et diasporas. Dernières parutions N°377, Faustin KEOUA-LETURMY,Coupe le lien !, 2014. N°376, Joseph Bakhita SANOU,Il était une fois aux Feuillantines,2014. N°375, Marie-Ange EVINDISSI,Les exilés de Douma. Tempête sur la forêt. Tome III,2014. N°374, Aurore COSTA,Folie blanche et magie noire. Nika l’Africaine,tome IV, 2014. N°373, Kouka A. OUEDRAOGO,La tragédie de Guesyaoba, 2014. N°372, Kanga Martin KOUASSI,La signature suicide, 2014. N°371, Ayi HILLAH,L’Exotique, 2014. N°370, Salif KOALA,Le cheval égaré, 2013. N°369, Albert KAMBI-BITCHENE,Demain s’appelle Liberté, 2013 N°368, Diagne FALL,Mass et Saly. Chronique d’une relation difficile, 2013. N°367, Marcel NOUAGO NJEUKAM,La vierge de New-Bell, 2012. N°366, Justine MINTSA,Larmes de Cendre, 2012. N°365, Ralphanie MWANA KONGO,La boue de Saint-Pierre, 2013 N°364, Usmaan PARAYAA BALDE,Baasammba maa Nibe nder koydol, 2012. N°363, Stéphanie DONGMO DJUKA,Aujourd’hui, je suis mort, 2012. N°362, Néto de AGOSTINI,Immortels souvenirs, 2012. N°361, Epi Lupi ALHINVI,Pays Crépuscule, 2012. N°360, Elie MAVOUNGOU,Les Safous, 2012.
Hama Baba
Kalahaldi La patte de charognard
Roman
L’Harmattan International, Burkina Faso
Du même auteur
Lamordè,Roman, Presses universitaires de Ouagadougou (PUO). Encens et myrrhe, Nouvelle, Presses universitaires de Ouagadougou (PUO). Blaise Compaoré, un artisan de la paix. Chroniques de médiations salutaires, Essai, Editions Kraal. Les amants de Larbou, éd. L’Harmattan, 2014. © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05193-2 93EAN : 9782343051 2
Première partie
Gourè. Un poste frontalier de l'État du Létougal. Au milieu d'une plaine sablonneuse, une petite bâtisse rectangulaire fait office de bureau pour trois agents de douane. Un hangar de fortune sert d'abri à une vieille voiture de marque Jeep, posée sur cale. Le sable charrié par le vent s'amoncelle au pied de la maison au point de donner l'impression que c'est la bâtisse qui s'enfonce. À l'horizon, sous les dards d'un soleil impitoyable, le sol crache des vapeurs qui font danser au loin les silhouettes de quelques rares épineux survivants dans cette zone aride. Rien d'habitude ne perturbe le calme de cette région de Feddè, belle comme une image de carte postale. Généralement désœuvrés, les douaniers de Gourè passent le clair de leur temps à siroter du thé vert de Chine. D'ailleurs, il n'y a que quelques voyageurs consciencieux qui passent par là ou plutôt ceux qui n'ont rien à déclarer. Les fraudeurs, et ils sont nombreux, préfèrent d'autres passages le long de cette frontière poreuse. La colonne des Worbè n'a rien d'une horde de frau-deurs. Elle est arrivée en début d'après-midi avec armes et bagages au propre comme au figuré parce que tous les hommes portent, en bandoulière leur sabre. Les bagages entassés devant le bureau de poste de douane sont le signe d'un retour d'exil. Les Worbè reviennent justement d'un exil qui les a conduits à Bily, le pays voisin du Létougal qui les a accueillis lors de la grande sécheresse qui a frappé leur pays : aussi haut que vole un oiseau, il revient toujours sur terre. On ne résiste pas à l'appel de la terre où a été enseveli son placenta. Ce qui intrigua les douaniers
9