La balafrée

La balafrée

-

Français
104 pages

Description

« La balafrée est une véritable fresque de la société. L'auteur y représente, avec force acrimonie, deux types de personnages. D'un côté, ceux qui sont épris de valeurs morales, éthiques et qui apparaissent comme des anges à l'instar d'Ange. Et de l'autre côté, ceux qui agissent comme des possédés assoiffés d'accomplir les maux les plus inimaginables comme la tante d'Ange. Sa peinture de la société est si réaliste qu'elle paraît généralement sombre, cruelle et implacable. » (Extrait de la préface de M. N'KLO Amédée, Critique littéraire)



Découvrez toute la collection Harmattan Côte d'Ivoire en cliquant ici !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2019
Nombre de lectures 3
EAN13 9782140118128
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
0
h
m
ECKÉ
BernardNECKÉ
LA BALAFRÉE Bernard N Roman
Préface de M. N’KLO Amédée
LL A F R É EA BA
Bernard NECK É LA BA L A F R É ERoman Préface de M. N’K L O A médée,
© L ’HA R MA T T A N, 2019 5-7, rue de l’É cole-Polytechnique ; 75005 Paris www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-17096-1 EA N : 9782343170961
R emerciements
A Di eu, l e Pè r e Tout - Pui s s ant , mes g éni t eur s , mes f r è r es et s œur s de l a Côt e d’I v oi r e, d’Af r i que et du monde ent i er …
7
Préface
L a crise de la lecture est un fait avéré et personne ne peut dire le contraire tant ce fait n’est qu’un secret de polichinelle. Heureusement il existe encore des personnes éprises de lecture et passionnées d’écriture pour raviver la flamme dans nos esprits et pour la postérité des générations futures. Cependant, le constat ne se manifeste pas dans l’absolu. E n effet, cette crise de la lecture en particulier chez les adolescents, potentiels lecteurs adultes de demain, est liée à plusieurs facteurs caractéristiques de notre è re : développement vertigineux des T IC, caractè re inadapté des méthodes pédagogiques pratiquées à l’école et aussi dans le milieu familial, la pauvreté, la misè re, l’analphabétisme et j’en passe. Ces données sociales n’occultent en rien l’adolescence qui reste une période de transformation accélérée de l’individu et qui aboutit à une restructuration complè te de la personnalité. Du coup, l’activité de la lecture devient indispensable mê me si elle demeure une corvée ou une contrainte pour certains et un luxe ou une passion pour d’autres selon les classes sociales. On s’accorde tous à reconnaître les bienf aits du livre. E n effet, la lecture élè ve l’âme, forge la personnali té, éduque, forme, informe, évade, cultive, distrait, égaye et qui sait encore ! Si l’audiovisuel nous fait manquer d’imagination, de mê me, il nous empê che de savoir écouter dans le silence ! Mais que dirons-nous de ceux qui n’ont pas de postes récepteurs ? A lors on doit en tenir compte car il est plus facile de regarder la télévi sion ou d’écouter la radio, la musique que de lire un livre. A lors attention ! Nous pensons que cette crise de la lecture vient du fait que la lecture ne constitue pas avant tout un plaisir pour l’adolescent. Il ne prend pas plaisir à lire car souvent les ouvrages qu’on lui propose ne l’intéressent pas ou ne
9