La nuit où elle comprendra
134 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La nuit où elle comprendra

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
134 pages
Français

Description

Un roman noir et rouge, Noir comme un polar, Rouge comme la passion. Une vallée perdue, un château "grave et triste"... La figure diabolique de Barbe-Bleue n'a jamais cessé de fasciner l'écrivain, le compositeur ou le cinéaste. En voici un nouvel avatar qui fait fi de toutes les interprétations psychanalytiques pour ne raconter que le désir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 janvier 2015
Nombre de lectures 22
EAN13 9782336366234
Langue Français
Poids de l'ouvrage 19 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

/D ÀJXUH GLDEROLTXH GH %DUEH%OHXH Q·D MDPDLV
FHVVp GH IDVFLQHU O·pFULYDLQ OH FRPSRVLWHXU RX OH

(Q YRLFL XQ QRXYHO DYDWDU TXL IDLW À GH WRXWHV OHV
LQWHUSUpWDWLRQV SV\FKDQDO\WLTXHV SRXU QH UDFRQWHU
TXH OH GpVLU

GHV pWXGHV VFLHQWLÀTXHV D SDUWDJp VD YLH
SURIHVVLRQQHOOH HQWUH 3DULV HW /\RQ DYDQW GH

HQYLH G·pFULWXUH
/·DXWHXU D GpMj SXEOLp DX[ pGLWLRQV /D )RQWDLQH
GH 6LORp XQ URPDQ KLVWRULTXH DUGpFKRLV
/·(VFDPEDUOLDW
HW DX[ pGLWLRQV /·+DUPDWWDQ

,6%1
½

Michel François-Thivind

La nuit
elle comprendra

Roman

La nuit où elle comprendra

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
©ȱL’Harmattan,ȱ2014ȱ
5Ȭ7,ȱrueȱdeȱl’Ecoleȱpolytechnique,ȱ75005ȱParisȱ
ȱ
http://www.harmattan.frȱ
diffusion.harmattan@wanadoo.frȱ
harmattan1@wanadoo.frȱ
ISBNȱ:ȱ978Ȭ2Ȭ343Ȭ03748Ȭ6ȱ
EANȱ:ȱ9782343037486

ȱ

Laȱnuitȱoùȱelleȱcomprendraȱ

Écrituresȱ
CollectionȱfondéeȱparȱMaguyȱAlbetȱ
ȱ
ȱ
Serrieȱ(Gérard),ȱJ’aiȱuneȱâme,ȱ2014.ȱ
Godetȱ(Francia),ȱLaȱmaisonȱd’Elise,ȱ2014.ȱ
Dauphinȱ(Elsa),ȱL’accident,ȱ2014.ȱ
Pallianoȱ(Jean),ȱLanaȱStern,ȱ2014.ȱ
Gutwirthȱ(Pierre),ȱL’éclatȱdesȱténèbres,ȱ2014.ȱ
Rouetȱ(Alain),ȱChacuneȱenȱsaȱcouleur,ȱ2014.ȱ
Cuenotȱ(Patrick),ȱDieuȱauȱBrésil,ȱ2014.ȱ
Maurelȱ(Patrick),ȱKhonsouȱetȱleȱpapillon,ȱ2014.ȱ
D’Aloiseȱ(Umberto),ȱMélodies,ȱ2014.ȱ
JeanȬMarcȱdeȱCacqueray,ȱLaȱvieȱassassinée,ȱ2014.ȱ
Muselierȱ(Julien),ȱLesȱlunaisonsȱnaïves,ȱ2014.ȱ
Delvauxȱ(Thierry),ȱL’orphelinȱdeȱCoimbra,ȱ2014.ȱ
Braiȱ(Catherine),ȱUneȱenfanceȱàȱSaigon,ȱ2014.ȱ
Boscȱ(Michel),ȱMarieȬLouise.ȱL’OrȱetȱlaȱRessource,ȱ2014.ȱ
Héricheȱ(MarieȬClaire),ȱLaȱVilla,ȱ2014.ȱ
ȱ

**ȱ
Cesȱquinzeȱderniersȱtitresȱdeȱlaȱcollectionȱsontȱclassésȱparȱordreȱ
chronologiqueȱenȱcommençantȱparȱleȱplusȱrécent.ȱLaȱlisteȱcomplèteȱdesȱ
parutions,ȱavecȱuneȱcourteȱprésentationȱduȱcontenuȱdesȱouvrages,ȱ
peutȱêtreȱconsultéeȱsurȱleȱsiteȱwww.harmattan.frȱ
ȱȱ
ȱ

ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

MichelȱFrançoisȬThivindȱ

Laȱnuitȱoùȱelleȱcomprendraȱ

romanȱ

L’Harmattan

ȱ

Or,ȱj’ouvriraiȱlaȱporte,ȱelleȱentrera,ȱl’attendue,ȱlaȱȱ
touteȱpuissanteȱetȱlaȱtoutȱinoffensive,ȱ
Pourȱrégner,ȱrireȱetȱchanterȱparmiȱmesȱpalais,ȱȱ
Mesȱlotus,ȱmesȱeauxȱmortes,ȱmesȱeunuquesȱetȱmesȱvases,ȱ
Pourȱ–ȱlaȱnuitȱoùȱelleȱcomprendraȱ–ȱêtreȱdoucementȱ
pousséeȱdansȱleȱpuits.ȱ
ȱ
VictorȱSegalenȱ
(Stèlesȱ–ȱCitéȱVioletteȱinterdite)ȱ

Sousȱlesȱlettresȱmangéesȱparȱlaȱrouilleȱetȱillisibles,ȱleȱlogoȱ
rougeȱd’unȱchâteauȱfort,ȱcommeȱunȱmasqueȱavecȱsesȱtroisȱ
meurtrièresȱpourȱlesȱyeuxȱetȱleȱnez,ȱetȱsonȱportailȱenȱguiseȱ
deȱbouche.ȱ
C’était,ȱsurȱlaȱcroupeȱpierreuseȱduȱcolȱqueȱleȱcarȱvenaitȱ
deȱfranchir,ȱl’uniqueȱtraceȱhumaine,ȱduȱmoins,ȱluiȱsemblaȬ
tȬil,ȱàȱtraversȱlaȱlucarneȱqueȱsesȱdoigtsȱavaientȱtracéeȱsurȱlaȱ
vitreȱembuée.ȱElleȱavaitȱbienȱtournéȱlaȱtêteȱpourȱessayerȱ
d’entrevoirȱl’autreȱcôtéȱdeȱlaȱroute,ȱmaisȱleȱvieuxȱpaysanȱ
endormiȱsousȱsaȱcasquetteȱrabattueȱsurȱlesȱyeuxȱseȱfichaitȱ
bienȱdeȱlaȱvue,ȱilȱn’avaitȱpasȱessuyéȱsaȱvitre.ȱ
Çaȱn’étaitȱqu’unȱsigneȱpourȱelleȱseule,ȱleȱseuilȱd’unȱconteȱ
dontȱelleȱseraitȱl’héroïneȱ;ȱelleȱvenaitȱd’yȱpénétrer,ȱelleȱneȱ
s’appelaitȱpasȱAlice,ȱmaisȱleȱcielȱs’étaitȱsoudainȱobscurciȱetȱ
laȱrouteȱenȱlacetsȱserrésȱplongeaitȱdansȱsesȱcontréesȱnébuȬ
leuses.ȱ
Elleȱcherchaitȱdansȱlesȱvolutesȱnuageusesȱdesȱfiguresȱ
prémonitoires,ȱlaȱtêteȱdeȱsonȱbeauȬfrèreȱparȱexemple.ȱJeuȱ
d’enfantȱavecȱlaȱvolumineuseȱbarbeȱqu’ilȱportait.ȱSaȱsœurȱ
neȱluiȱavaitȱjamaisȱenvoyéȱdeȱphoto,ȱmêmeȱdeȱleurȱmariage,ȱ
maisȱsaȱbarbe,ȱelleȱlaȱdécrivaitȱdansȱsesȱpremièresȱlettresȱ
avecȱpresqueȱdesȱmotsȱdeȱvolupté.ȱ

9

Dansȱunȱvirageȱelleȱaperçutȱencoreȱtoutȱenȱhaut,ȱaiguiȬ
santȱlaȱligneȱnoireȱdesȱcrêtes,ȱquelquesȱpansȱbleusȱduȱcielȱ;ȱ
c’étaitȱlesȱderniersȱpuisqu’onȱsombraitȱmaintenantȱdansȱ
l’automneȱhumideȱetȱlugubreȱoùȱsaȱsœurȱvivait.ȱElleȱreȬ
montaȱsonȱcolȱrouléȱjusqueȱsousȱleȱmenton.ȱ
Deȱlongsȱarbresȱnoirsȱeffilochaientȱunȱbrouillardȱgras.ȱ
Pinsȱouȱsapins,ȱelleȱneȱsavaitȱtrop.ȱLesȱpentesȱétaientȱmoinsȱ
désoléesȱqueȱsurȱleȱplateau,ȱc’étaitȱpourtantȱlàȬhautȱqu’elleȱ
eûtȱaiméȱleȱterminus,ȱàȱl’airȱvif,ȱàȱlaȱlumièreȱ;ȱlesȱfluxȱdesȱ
nuages,ȱenȱl’absenceȱdeȱtoutȱrelief,ȱneȱdevaientȱqueȱglisserȱ
etȱnonȱcommeȱiciȱcroupir,ȱagglutinésȱauxȱescarpementsȱetȱ
auxȱarbres,ȱengorgerȱindéfinimentȱcetteȱfosseȱabrupte.ȱ
Leȱcielȱéteint,ȱleȱcarȱdévalaitȱuneȱopacitéȱdeȱplombȱd’oùȱ
n’émergeaientȱdeȱtempsȱàȱautreȱqueȱlesȱmassesȱgrisesȱetȱ
flouesȱd’elleȱneȱsavaitȱtropȱquoi.ȱLeȱbrouillardȱetȱlaȱlitanieȱ
desȱviragesȱl’avaientȱviteȱdésorientée,ȱc’étaitȱuneȱdescenteȱ
erratiqueȱdansȱleȱlabyrintheȱbletȱdeȱquelqueȱsubstanceȱvéȬ
gétativeȱjusqu’enȱdesȱbasȬfondsȱoùȱleȱsoleilȱneȱdevaitȱbrillerȱ
queȱquelquesȱheuresȱparȱjour.ȱ
Elleȱdevaitȱsacrémentȱyȱtenir,ȱsaȱsœur,ȱàȱceȱtype.ȱ
Laȱbuéeȱs’entêtaitȱàȱbarbouillerȱlaȱvitre,ȱetȱleȱboutȱ
mouilléȱdeȱsesȱdoigtsȱétaitȱglacéȱ:ȱelleȱcessaȱdeȱs’obstinerȱàȱ
vouloirȱdevinerȱleȱpaysage.ȱ
Leȱvieuxȱdeȱl’autreȱcôtéȱdeȱl’alléeȱdormaitȱtoujours.ȱ
Moustacheȱgriseȱetȱdrue,ȱbuissonnanteȱjusqueȱparȬdessusȱ
laȱbouche,ȱhâleȱsquameuxȱduȱcou,ȱvermeilȱdesȱpommettesȱ
etȱduȱnezȱ(teintȱfleuriȱd’uneȱsantéȱgaillardeȱouȱcouperoseȱ
d’ivrogne,ȱelleȱn’avaitȱjamaisȱsuȱfaireȱlaȱdistinction,ȱlesȱ
deuxȱpeutȬêtre),ȱcanadienneȱmarronȱetȱpantalonȱdeȱgrosȱ
drapȱàȱrayuresȱ;ȱdansȱlesȱveinesȱnoueusesȱdesȱpoingsȱposésȱ
surȱsesȱcuissesȱelleȱcrutȱvoirȱbattreȱleȱsangȱetȱdétournaȱlesȱ
yeux.ȱLesȱautresȱvisagesȱétaientȱtoutȱaussiȱrudesȱetȱburinés.ȱ

1

0

DerrièreȱquelquesȱdossiersȱsaillaientȱdesȱcalvitiesȱbrusqueȬ
mentȱtropȱpâlesȱauȬdessusȱdesȱnuquesȱtannéesȱparȱleȱgrandȱ
air,ȱcommeȱindécentesȱsansȱleursȱcouvreȬchefs.ȱLesȱ
femmes,ȱmoinsȱnombreuses,ȱétaientȱtoutesȱdesȱvieilles,ȱmaȬ
lingresȱouȱgrosses,ȱpâlichonnesȱouȱrubicondes,ȱleȱcheveuȱ
souventȱclairsemé.ȱLeursȱjacassementsȱavaientȱcessé,ȱelleȱ
lesȱregrettaitȱpresque,ȱilsȱl’auraientȱdistraiteȱd’uneȱnauséeȱ
naissante,ȱdeȱl’ennui,ȱd’uneȱangoisseȱconfuse.ȱElleȱcomptaȱ
lesȱlacetsȱdeȱlaȱroute,ȱs’essayaȱàȱdécrocherȱleȱcendrierȱméȬ
talliqueȱdevantȱelle,ȱleȱdoigtȱqu’elleȱyȱglissaȱlabouraȱunȱ
magmaȱfilandreux.ȱUneȱchiqueȱ?ȱNon,ȱdeuxȱfétusȱnoirâtresȱ
s’étaientȱincrustésȱsousȱsonȱongle,ȱelleȱlesȱreniflaȱ:ȱodeurȱ
sureȱdeȱtabacȱfroid,ȱrépulsive.ȱAccoudée,ȱelleȱmaintintȱ
pourtantȱleȱdoigtȱsousȱsonȱnez.ȱNon,ȱelleȱétaitȱidiote,ȱelleȱ
n’enȱavaitȱqueȱleȱcœurȱplusȱbarbouillé.ȱ
Uneȱembardéeȱdansȱunȱlongȱglapissementȱdesȱfreinsȱlaȱ
jetaȱcontreȱlaȱvitre.ȱ
«ȱCouillonȱdeȱchienȱ!ȱ»ȱpestaȱleȱchauffeur.ȱ
Onȱauraitȱjuréȱunȱcahot,ȱunȱécrasementȱflasque.ȱ
«ȱUnȱloup,ȱouiȱ!ȱjetaȱuneȱvoixȱd’hommeȱàȱl’arrière…ȱParȱ
iciȱc’estȱquasiȱsûrȱ!ȱ»ȱ
Elleȱpassaȱlesȱdoigtsȱsurȱsaȱvitreȱ:ȱbrouillardȱàȱcouperȱauȱ
couteau,ȱéventréȱparȱleurȱvaisseauȱautomobile,ȱarcheȱpiȬ
teuse,ȱsansȱleȱmoindreȱanimal,ȱhorsȱpeutȬêtreȱquelqueȱ
pouleȱhagarde,ȱlesȱpattesȱligotéesȱsousȱunȱsiègeȱ;ȱseuleȱuneȱ
douzaineȱdeȱbipèdesȱdesȱdeuxȱsexes,ȱdontȱelle,ȱetȱàȱlaȱfinȱilȱ
n’yȱauraitȱpasȱdeȱmontȱArarat,ȱseulement,ȱtoutȱenȱbas,ȱuneȱ
gareȱroutièreȱmiteuseȱetȱventée.ȱPourquoiȱdiableȱavoirȱ
choisiȱnovembreȱpourȱvenirȱjusqu’iciȱ?ȱMaisȱnon,ȱattendreȱ
leȱprintemps,ȱc’étaitȱunȱanȱetȱdemiȱsansȱvoirȱsaȱsœur,ȱc’étaitȱ
trop.ȱDireȱqu’elleȱavaitȱcruȱqu’enȱdescendantȱversȱleȱsud…ȱ

1

1

Soudain,ȱdeȱgrandsȱhalosȱjaunesȱderrièreȱlaȱbuéeȱdesȱ
vitres.ȱElleȱessuyaȱlaȱsienneȱ:ȱquelquesȱboutiquesȱetȱleȱcliȬ
gnotementȱd’unȱfeuȱorangeȱ!ȱLeȱcarȱs’ébroua,ȱleȱvieuxȱdeȱ
l’autreȱcôtéȱs’étaitȱréveillé,ȱavaitȱrelevéȱsaȱcasquette,ȱilȱlaȱ
dévisageaȱquelquesȱsecondesȱdeȱsesȱpetitsȱyeuxȱsombresȱ
avantȱdeȱlesȱfrotterȱàȱdeuxȱpoings.ȱ
Quelquesȱmanœuvres,ȱleȱmoteurȱseȱtut,ȱleȱchauffeurȱ
descenditȱleȱpremier.ȱ
Toutȱleȱmondeȱsemblaitȱvouloirȱleȱsuivre.ȱElleȱdemandaȱ
siȱc’étaitȱlàȱleȱterminus.ȱNon,ȱl’arrêtȱsuivant.ȱElleȱrestaȱ
seule,ȱpelotonnéeȱsurȱsonȱsiège,ȱunȱfroidȱhumideȱs’engoufȬ
fraitȱparȱlaȱporteȱrestéeȱouverte.ȱPasȱleȱcourageȱdeȱseȱleverȱ
pourȱallerȱlaȱfermer.ȱFaiteȱcommeȱunȱrat.ȱNon,ȱelleȱétaitȱ
idioteȱàȱêtreȱsiȱcafardeuseȱparceȱqu’unȱcourantȱd’air,ȱunȱ
aprèsȬmidiȱdeȱbrouillard,ȱdansȱunȱcarȱdéserté…ȱDansȱuneȱ
heureȱouȱdeuxȱelleȱembrasseraitȱsaȱsœur,ȱmilleȱchosesȱàȱseȱ
dire,ȱlaȱvisiteȱduȱchâteau.ȱEtȱluiȱaussiȱbienȱsûr.ȱ
Unȱsouffleȱrauque,ȱdesȱcoupsȱdeȱcanneȱsurȱleȱmarcheȬ
pied.ȱElleȱlevaȱlesȱyeuxȱ:ȱratatiné,ȱchafouin,ȱleȱvisageȱd’uneȱ
vieilleȱsousȱunȱinformeȱfeutreȱnoirȱ;ȱdansȱdesȱorbitesȱtropȱ
creusesȱl’éclatȱdesȱyeuxȱdardésȱsurȱelleȱlaȱtroublaȱmoinsȱqueȱ
leȱnez,ȱsonȱabsenceȱplutôt,ȱmonstrueuse,ȱobscène.ȱElleȱreȬ
gardaȱailleursȱjusqu’àȱceȱqu’elleȱseȱfûtȱassiseȱsurȱleȱsiègeȱ
justeȱderrièreȱceluiȱduȱchauffeur.ȱ
«ȱÇaȱva,ȱlaȱvieilleȱ?ȱ»ȱcriaȬtȬilȱenȱmontantȱàȱsonȱtourȱetȱ
refermantȱlaȱporte.ȱ
Elleȱn’entenditȱpasȱlaȱréponse.ȱIlȱparcourutȱl’allée,ȱregarȬ
dantȱconsciencieusementȱdansȱchaqueȱtravéeȱ?ȱÀȱsaȱhauȬ
teurȱilȱluiȱfitȱunȱclinȱd’œil.ȱ«ȱC’estȱpasȱencoreȱaujourhuiȱlaȱ
cohueȱpourȱleȱterminus,ȱheinȱ?ȱ»ȱ
Elleȱréponditȱunȱbrefȱsourire.ȱ
Moteur.ȱManœuvres.ȱDédaleȱdeȱrues.ȱClignotementȱ
orangeȱd’unȱfeuȱ(leȱmêmeȱqu’àȱl’arrivéeȱ?ȱRebroussaientȬilsȱ

1

2