La révolte des infortunés
152 pages
Français

La révolte des infortunés

-

152 pages
Français

Description

La ville murmure, la clameur s'élève, les hommes se lèvent et tout grossit parce que depuis peu, tout un chacun réclame son droit, le multipliant même, fait suffisant pour que les gens s'envient et se détestent. L'ostentation habite les uns, ceux qui s'en sont servi plus que de droit, alimentant ainsi la rancoeur. La rumeur enfle, Monpayis est en effervescence...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 octobre 2017
Nombre de lectures 11
EAN13 9782140047275
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Ameth GUISSÉ
LA RÉVOLTE DES INFORTUNÉS Roman
L a révolte des infortunés roman
A meth GUISSÉ
L a révolte des infortunés roman
© L ’HA R MA T T A N-SÉ NÉ GA L, 2017 10 V DN, Sicap A mitié3, L otissement C itéPolice, DA K A R
http://www.harmattansenegal.com senlibrairie@gmail.com senharmattan@gmail.com
ISBN : 978-2-343-12929-7 EA N : 9782343129297
« T ant qu’il existera, par le fait des lois et des mœ urs, une damnation sociale créant artificielle-ment, en pleine civilisation, des enfers, et compli -quant d’une fatalité humaine la destinée qui est divine ; tant que les trois problè mes du siè cle, la dégradation de l’homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l’atrophie de l’enfant par la nuit, ne seront pas résolus ; tant que dans certaines régions, l’asphyxie sociale sera possible ; en d’autres termes, et à un point de vue plus étendu encore, tant qu’il y aura sur la Terre ignorance et misè re, des livres de la nature de cel ui-ci pourront ne pas ê tre inutiles. »
V ictor Hugo, Les Misérables, préambule, A lbert L acroix, 1862
7
« Chaque génération doit dans une relative opacitédécouvrir sa mission, la remplir ou la trahir. »
Frantz Fanon, Les damnés de la terre, Grove Press, 1961
« Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. L a mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-ê tre plus grande. Elle consiste à empê cher que le monde ne se défasse. »
A lbert Camus, Discours de Suè de, réception du prix, Nobel de L ittérature,Oslo, le 10 décembre 1957
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents