Le musicien de Darmstadt

-

Livres
122 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'abîme d'une disparition, l'effondrement qui en résulte : tel fut le creuset des livres d'Anne Cayre dont l'écriture a souvent exploré les zones les plus obscures de l'enfance, là où se trouve tapie, comme une bête de proie, la peur de l'abandon. Ces textes interrogent son désir d'écrire, non seulement dans la scène fondatrice du fleuve et du père dressé sur la rive, mais plus loin en amont vers celle qui ne parlait pas encore …

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 mai 2016
Nombre de lectures 17
EAN13 9782140008993
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
m
j
t
Anne C
Le musicien de Darmstadt
suivi de Récits en rêve et Les jours de l’Avent
Préface de François Dominique Le musicien de Darmstadt
collection Amarante
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09277-5 EAN : 9782343092775
2
Le musicien de Darmstadt suivi de Récits en rêve et Les jours de l’Avent
Amarante Cette collection est consacrée aux textes de création littéraire contemporaine francophone. Elle accueille les œuvres de fiction (romans et recueils de nouvelles) ainsi que des essais littéraires et quelques récits intimistes.
La liste des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le sitewww.harmattan.fr
4
Anne CAYRELe musicien de Darmstadt suivi de Récits en rêve et Les jours de l’Avent Préface de François Dominique
DU MÊME AUTEUR La femme au fagot, essai, Les Philadelphes, 2001 Sur le sable, poème, L’Attentive, 2001
Sur le chemin, poème, L’Attentive, 2004
La Robe rouge, nouvelles, La Renarde Rouge, 2004
Visage de Manuel, récit, Apogée, 2005
Adrien seul, roman, Apogée, 2007
J’irais les yeux fermés, roman, L’Harmattan, 2013
La fille sauvage de Songy, roman, L’Amourier, 2013
L’escalier, roman, L’Harmattan, 2015
6
Pour Hugo et Chloé
PRÉFACE Écrire pour ne pas couler
Toute œuvre véritable retient le secret de ses origines. Autrement dit, l’auteur dévoile en se taisant de façon éloquente la source du désir d’écrire. J’y pensais récemment en relisantAdade Nabokov ; ennemi caus-tique et roué de toute psychanalyse, ‘‘ L’Enchanteur ’’ nous offre dans ce chef d’œuvre une autoanalyse d’une grande profondeur. Il y parvient par la transformation du vécu en fiction littéraire, et non par l’ostentation biographique ; il écrit jusqu’au point où la pure créa-tion, touchant au mythe, dépasse sa personne et trouve en nous le chemin du cœur. Préparant l’édition de cet ultime ouvrage d’Anne Cayre, composé d’une série de ‘‘nouvelles’’ posthumes, je ressentis le besoin de revenir àLa Robe rouge, publié en2004La Renarde Rouge. Je croyais bien con- par naître ce recueil de nouvelles, mais la relecture me donna un éclairage neuf sur l’ensemble de l’œuvre. Dans le texte d’ouverture,D’une encre violette, Anne Cayre évoque un récit de rêve abandonné, repris des années plus tard, complété ensuite par un second texte, comme si – à un moment donné – le rêve, le récit et son commentaire ne devaient plus faire qu’un dans le temps ramassé de l’écriture. Cet étrange enchâssement,
9