Les yeux des jours tristes

-

Livres
142 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'auteur plonge le lecteur dans la plus prosaïque des réalités : celle du vécu quotidien des hommes et des femmes qui nous renvoie, tel un miroir, nos propres tranches de vie. Une situation des plus confortables procurant la plus exquise des sensations : celle d'être le témoin privilégié et consentant d'une histoire immédiate qui n'a de cesse d'habiter notre conscience. Ce recueil nous permet de retouver la lettre et l'esprit de notre condition humaine, notre appartenance à un monde imparfait.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2013
Nombre de lectures 12
EAN13 9782336320229
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0082€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Dominique MPUNDU BOLALIA BOTULI
LES YEUX DES JOURS TRISTES Nouvelles
Préface dHenri KAMANDE NZUZI
Les yeux des jours tristes
Dominique MPUNDU BOLALIA BOTULI
Les yeux des jours tristes
Nouvelles
Préface d’HenriKAMANDE NZUZI
Du même auteur : Pièces de théâtre : 1.TAOUFIK ou Les enfants de nulle part 2. DINANGA 3. EKOMBA ou Source sans eau (Editions Prolec, 1998) 4. L’ÂME SŒUR 5. TAMAA ou La main longue 6. MOZIKI ou Nostalgie d’une époque 7. WHANGI-PAYA ou La colère de Dieu (Editions Prolec, 1998) 8. LE LEADER ET LE MARTYR 9. LE RÊVE DES AUTRES (Editions Prolec, 2005) 10. LA RIVIÈRE DES DJOU Nouvelles : 1.LA CONFESSION DE KIWETE 2. LA LAMPE TEMPÊTE
À mon peuple, grand, peuple libre à jamais!
REMERCIEMENTS
Mes remerciements aux services culturels de l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Kinshasa qui, grâce au Prix Mark Twain, ont donné des ailes à mes textes. Mes trois histoires courtes successivement primées, en 2009 et en 2010, enrichissent ce recueil de nouvelles. Mes remercie-ments vont également à tous ceux qui m’ont aidé dans la correction de mon manuscrit. Ce recueil est aussi le leur ! Dominique MPUNDU BOLALIA BOTULI
Préface
Si le souci de l’auteur est de nous enchaîner à chacune des pages de ce recueil de nouvelles « Les yeux des jours tris-tes », son objectif est largement atteint. Tel un chirurgien inspiré, Dominique Mpundu plonge un bistouri « purifica-teur » et « exploratoire » dans la plus prosaïque des réalités : celle du vécu quotidien des hommes et des femmes qui nous renvoie, tel un miroir réfléchissant et inquisiteur, nos pro-pres tranches de vie.
Chaque lettre, chaque mot, chaque phrase valent ainsi leur pesant d’or lorsque se révèlent à nous des histoires atta-chantes, parfois tragiques, souvent cruelles, mais tellement vraies ! Des personnages hauts en couleur et truculents y cohabitent avec d’autres dont la part d’ombre et de secret enrichissent l’univers inspiré d’un auteur sublimé par son talent.
Je me suis retrouvé tour à tour à l’hôpital aux côtés de Moune, au cimetière en compagnie d’Edenda ou encore er dans la tête d’Ebende 1 . J’ai eu le sentiment, tout au long de ces pages vivantes, intenses et brulantes, de faire partie des personnages mais en observateur attentif et avisé.
Une situation des plus confortables qui procure au lecteur la plus exquise des sensations : celle d’être le témoin privilé-gié et consentant d’une histoire immédiate, actuelle et émou-vante qui n’a de cesse d’habiter notre conscience.
Triple lauréat, en Septembre 2009 ainsi qu’en Mars et Juin 2010, du Prix « Mark Twain » de l’Ambassade des USA à Kinshasa pour « L’épine de Pekato », « Les yeux des jours tristes » et « Cinquante ans après », Dominique Mpundu a réalisé cette exceptionnelle performance en remportant le quart des récompenses attribuées. Ainsi, sur les douze nou-velles primées pour l'ensemble du pays, figurent les trois titres précités, dont le très symbolique « 50 ans après consacré à la commémoration des cinquante ans d’accession
9